Pourquoi vous devez nettoyer vos contrats d’assurance

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Il est recommandé de réorganiser vos contrats d’assurance tous les trois ou quatre ans afin d’éliminer les contrats d’assurance inutilisables ou en double. La résiliation sans préavis au bout d’un an est possible, la concurrence devra également être mise en jeu.

De l’assurance habitation à l’assurance santé, en passant par le crédit immobilier, les moyens de paiement et les téléphones, les contrats d’assurance s’accumulent au fil du temps sans que l’on s’en aperçoive. Au final, cette accumulation de charges fixes et récurrentes pèse lourdement sur un budget, d’autant que ces primes augmentent d’année en année.

En dix ans, entre 2010 et 2020, les primes des assurances auto, multirisques habitation et santé ont respectivement augmenté de 16 %, 33 % et 39 %, selon Assurland.com. Alors comment assainir ses contrats et gagner en pouvoir d’achat ? Pour commencer, faites une liste de vos différentes protections et prenez le temps de les vérifier une par une pour voir si elles sont toujours adaptées à votre situation actuelle.

« Il faut faire cet état des lieux tous les trois ou quatre ans, car rester longtemps chez un assureur ne veut jamais dire avoir le meilleur tarif. Au contraire, ils sont toujours majorés », conseille Olivier Gayraud, avocat à l’association de consommateurs CLCV. à ce simple exercice de vérification, il est déjà possible de voir si vous avez des doublons, c’est-à-dire si vous êtes assuré plusieurs fois pour le même risque.

« Certaines plateformes sont parfois des outils marketing : elles ne sont pas exhaustives et ne mettent en avant que les contrats d’une poignée d’entreprises. » Olivier Gayraud, avocat

Faire de nouveau jouer la concurrence

Faire de nouveau jouer la concurrence

C’est aussi l’occasion de mettre à jour les garanties, autrement dit d’en ajouter ou de les supprimer selon vos besoins. «Ainsi, une voiture devenue vieille peut ne plus avoir besoin d’une assurance tous risques. Vous n’avez pas non plus à payer une option optique haut de gamme dans votre assurance si vous ne portez pas de lunettes », a déclaré Olivier Mustacakis, co-fondateur d’Assurland.com.

Ensuite, il est utile de rejouer la concurrence pour comparer les offres du moment. De nombreux comparateurs en ligne sont utiles à ce stade de la recherche. A voir aussi : Assurance professionnelle : quelle importance pour un jeune entrepreneur ?. « Mais il faudra prendre la précaution d’en utiliser plusieurs pour avoir une idée du marché. Car certaines plateformes sont parfois des outils marketing : elles ne sont pas exhaustives et ne mettent en avant que les contrats d’une poignée d’entreprises. Parfois, les relations mutuelles font défaut », note Olivier Gayraud.

Autre point à être vigilant : ces comparateurs ont tendance à classer les propositions par prix, allant de la moins chère à la plus chère. Cependant, ce critère de sélection n’est pas suffisant pour l’assurance. « Il convient de lire les lignes fines du contrat, c’est-à-dire d’examiner les garanties couvertes, de connaître le montant de la franchise et de lire la liste des exclusions. Et ils sont parfois nombreux », conseille Antoine Guiony, chargé de la consommation à la Fédération nationale des familles de France.

Il vous reste 22,97% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message s’affiche sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un appareil différent.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment puis-je arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur  »  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passe-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affiche sur l’autre appareil. Ce dernier reste lié à ce compte.

Non. Vous pouvez vous connecter à autant d’appareils que vous le souhaitez avec votre compte, mais les utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de changer votre mot de passe.

À Lire  Pourquoi investir dans de nouveaux bâtiments en 2022 ? | Editeur Loger Neuf