Prime écologique et prime à la conversion 2023 : enfin les détails…

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Nous savions qu’il y aurait un changement pour le bonus écologique en 2023, mais nous n’étions pas encore au courant de la quasi-totalité des changements évoqués. C’est désormais le cas, et la prime à la conversion évolue également. On fait l’inventaire pour vous !

Nous savions qu’il y aurait un changement pour le bonus écologique en 2023, mais nous n’étions pas encore au courant de la quasi-totalité des changements évoqués. C’est désormais le cas, et la prime à la conversion évolue également. On fait l’inventaire pour vous !

La question était de savoir si les changements entreraient en vigueur le 1er janvier 2023 comme prévu. Eh bien, la réponse est oui. En octobre dernier, à l’occasion du dernier Mondial de l’Automobile de Paris, le président de la République, Emmanuel Macron, annonçait à la surprise générale que la prime écologique augmenterait de 1 000 € pour revenir à 7 000 € en 2023, mais uniquement pour les plus modestes. ménages. Depuis, il n’y a quasiment plus eu de nouvelles et il a fallu attendre la parution d’un décret vendredi dernier pour connaître (enfin !) les conditions exactes d’octroi de cette prime millésime 2023. Que faut-il savoir à ce sujet ? ? ? Et y a-t-il d’autres développements importants ? On vous dit tout !

Le bonus réservé aux modèles zéro émission de moins de 47 000 €

Première évolution majeure, la prime ne concerne désormais que les véhicules électriques de moins de 47 000 €. Pour ceux qui ont un montant compris entre 47 000 € et 60 000 € c’est tout simplement terminé. Désormais, le montant a été réduit de 1 000 € pour les ménages les plus riches (50 % des ménages) et augmenté de 1 000 € pour les autres (les 50 % restants). Calculez 5 000 € pour une voiture ou 6 000 € pour un utilitaire si votre revenu unitaire de référence dépasse 14 089 € et 7 000 € pour une voiture et 8 000 € pour un utilitaire dans le cas contraire. Sur le même sujet : Acheter une voiture d’occasion : Mini Cooper S JCW (avantages, tech).

À Lire  Stellantis investit dans le rétrofit électrique des véhicules utilitaires légers

Limite de poids

A noter qu’une notion de poids est désormais intégrée. La prime ne peut être attribuée qu’aux véhicules d’un poids maximum de 2,4 tonnes. Autant le dire sans ambages, vous ne trouverez aucun modèle électrique valant moins de 47 000 € aussi lourd. Vous êtes donc en sécurité pour le moment, mais rien n’empêche le gouvernement d’abaisser ce seuil à l’avenir.

Plus de bonus pour les hybrides rechargeables

Autre chose, la prime de 1 000 € accordée aux véhicules hybrides rechargeables sera supprimée. On s’en doutait déjà, c’est désormais confirmé et ce n’est pas vraiment une surprise dans la mesure où aujourd’hui le gouvernement veut mettre l’accent sur les voitures 100% électriques afin de respecter l’objectif fixé par l’Union européenne – à savoir arrêter complètement la vente de modèles thermiques. à éradiquer d’ici 2035.

Pas plus d’un bonus tous les 3 ans

Enfin, le décret « limite à un maximum, par période de trois ans, le nombre de primes écologiques pouvant respectivement être attribuées à une personne physique » pour l’achat d’un modèle électrique (voiture, fourgon, deux ou trois roues ou quatre-quatre). rouleur). . Auparavant, vous étiez obligé de conserver votre véhicule pendant au moins un an.

Ceci pourrez vous intéresser :
Par Laurence LAPORTE 30/11/2022 à 09:05Quel est le système de permis de…

La prime à la conversion supprimée pour 20 % des ménages

Désormais, seuls les ménages dont le revenu unitaire de référence est inférieur à 22 983 euros peuvent bénéficier de la prime de conversion. Cela correspond à 80% des Français, selon le gouvernement. Là aussi, les plus modestes bénéficieront d’un montant plus élevé. Ce sera le cas pour ceux dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur à 6 358 € (deux premiers déciles) et ceux dont le RFR/part est inférieur à 14 089 €. Dans le meilleur des cas, le montant de la prime peut aller jusqu’à 6 000 € pour une voiture ou 10 000 € pour une camionnette. La décision précise également que le montant sera majoré de 1 000 € en ZFE et « jusqu’à 3 000 € si une collectivité locale accorde une aide de même nature en ZFE ».

À Lire  Appartement : Pro ou particulier, quel est le moins cher ?

A lire aussi sur Auto-Moto.com :

Tout ce qui va changer pour les automobilistes en 2023

Chèque carburant : quelles sont les conditions financières pour le recevoir ?

Puis-je recevoir plusieurs fois la prime de covoiturage de 100 € ?

Ceci pourrez vous intéresser :
Une Américaine tente de devenir la plus jeune motarde à faire le…