Prison pour avoir vendu le voleur d’une moto

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Un guet-apens pour dérober une motocross mise en vente

Un guet-apens pour dérober une motocross mise en vente

Deux hommes condamnés à 10 mois de prison ferme

Vendre sa moto n’est jamais une tâche facile, d’abord parce que vous voulez savoir comment montrer votre moto et trouver un acheteur prêt à payer le juste prix, mais aussi parce que vous devez prendre des précautions pour éviter les vols. Sur le même sujet : Comment obtenir des conseils juridiques gratuits ?. Mais même là, la situation peut dégénérer.

Un jeune motard de Seine-et-Marne en a fait la mauvaise expérience il y a un peu plus de deux semaines en passant une annonce sur Le Bon Coin pour vendre sa motocross 6 000 euros. Contacté par un acheteur potentiel, il lui avait donné rendez-vous sur le parking d’un supermarché de Bray-sur-Seine.

Lundi après-midi, enfin trois hommes sont apparus, demandant à pouvoir essayer le vélo. De retour dans une zone reculée de la commune voisine pour leur montrer que la croix fonctionnait, le vendeur a refusé de les laisser monter sur le vélo. Une réponse logique pour empêcher l’un d’entre eux de s’enfuir avec la croix.

C’est alors que les trois individus ont menacé le vendeur avec une arme à feu et aspergé de gaz lacrymogène avant de s’enfuir à moto avec l’ordinateur portable du vendeur dans une camionnette.

La brigade de Provins a été chargée de l’enquête pour « extorsion d’armes » et les braqueurs ont finalement été retrouvés quelques jours plus tard à Sevran et Villepinte, en Seine-Saint-Denis. Deux suspects ont été arrêtés vendredi et ont reconnu leur implication. Ils ont justifié leur acte en précisant qu’il cherchait des motocross pour faire des rodéos sauvages, mais ont choisi de lui tendre une embuscade faute de moyens pour s’en procurer un…

Traités en comparution immédiate à l’établissement correctionnel après garde à vue et détention provisoire à Fleury-Mérogis, les deux hommes, la vingtaine, ont été condamnés par le tribunal judiciaire de Melun à 10 mois de prison. Cependant, ils sont sortis, sous contrôle judiciaire uniquement, puisque c’est sous la surveillance d’un bracelet électronique qu’ils devront escompter leur peine.

Plus d’infos sur les vols de motos

Évaluer cet article : Soyez le premier à évaluer cet article

Trottinettes électriques : la préfecture rappelle les règles à respecter en cas de multiplication des accidents
Voir l’article :
Désormais considérée comme standard dans la catégorie des trottinettes électriques pour adultes,…

À Lire  Comment obtenir des conseils juridiques gratuits ?