Pro-Jeune-Est appelle à l’unité en novembre

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

CAMPAGNE ANNUELLE DE COLLECTE DE FONDS

CAMPAGNE ANNUELLE DE FINANCEMENT

©Photo : Photo Journal L’Avantage – Mireille Lévesque Ceci pourrez vous intéresser : Série. Changement à la tête du Centre d’incendie et de secours de Gramat.

Yves Landry, président de Pro-Jeune-Est, et André Maurice, président, lors d’une conférence le 1er novembre pour lancer la levée de fonds annuelle.

L’organisme qui vient en aide aux jeunes en difficulté d’apprentissage et d’adaptation scolaire ainsi qu’à leurs parents souhaite amasser 40 000 $ d’ici la fin du mois. La campagne de financement annuelle de Pro-Jeune-Est était lancée ce 1er novembre au 324 avenue Rouleau.

« L’an dernier, nous avons amassé plus de 42 000 $, souligne Véronique Thibault – directrice de Pro-Jeune-Est – les gens de la communauté sont là pour nous chaque année, alors nous savons que nous pourrons atteindre notre objectif même si le montant semble Les sommes reçues seront concrètement investies dans la réussite des jeunes pour assurer la continuité des programmes actuels d’aide à la motivation et pour en mettre sur pied de nouveaux, comme l’explique Karine Jean – présidente d’honneur de la campagne et directrice générale de Plomberie St-Pie X Inc , un important partenaire financier.

Parmi les projets que l’équipe de Pro-Jeune-Est souhaite mettre en place avec les fonds récoltés figure la création d’outils gratuits pour les jeunes et leurs parents, soit pour aider à mieux gérer l’anxiété, pour planifier des plans familiaux plus efficaces ou pour favoriser une vie plus harmonieuse. adaptation aux changements et aux transitions. De plus, il y a surtout l’intention de conclure de nouvelles ententes avec des professionnels en pratique privée pour soutenir les familles à faible revenu dans leur vie quotidienne, par exemple avec des travailleurs sociaux ou des conseillers d’orientation.

En 2021, 585 personnes (enfants et parents ou tuteurs) ont été accompagnées par l’association. En 30 ans depuis sa création, Pro-Jeune-Est a accompagné plus de 6 000 jeunes grâce à l’engagement de plus de 4 700 aspirants apprentis et tuteurs bénévoles (via le programme de parrainage scolaire). De plus, près de 400 jeunes de la région ont été orientés vers le service alternatif pour les jeunes en suspension (programme d’accompagnement et d’insertion des jeunes vulnérables). Enfin, plus de 750 adolescents des écoles Langevin et Saint-Jean ont pu participer à des activités dans le cadre du programme L’Antre-Classe, qui offre un milieu résidentiel à l’intérieur des écoles pour mobiliser les jeunes et prévenir le décrochage.

À Lire  [Chronique de Sandy Lachapelle] Vivre avec papa et maman, sans papa et maman !

André Maurice – président – ​​et Yves Landry – administrateur – à la fin de la conférence ont invité les citoyens de Rimouski à donner généreusement via le site internet www.pro-jeune-est.ca en contactant l’équipe de l’organisme via la page Facebook « ProJeuneEst » ou simplement en envoyant un chèque par la poste (7-111, rue St-Jean-Baptiste Ouest Rimouski Québec, G5L 4J2).

Pentecôte et solidarité avec les personnes âgées : En effet, instauré en 2004 par le gouvernement Raffarin après la canicule de 2003, le lundi de Pentecôte est devenu une journée de solidarité destinée à financer la prise en charge des personnes âgées ou handicapées.

A voir aussi :
Kyiv a été attaquée par des « drones kamikazes » lundi matin. Les attaques…

Comment savoir si on a fait la journée de solidarité ?

Les modalités de réalisation de la journée de solidarité ont été précisées

  • par accord d’entreprise ou d’établissement ou, à défaut, par accord de branche.
  • par l’employeur, après consultation du comité d’entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel s’ils existent.

Qui a créé la Journée de solidarité ? C’est après la canicule de 2003 que le gouvernement Raffarin a instauré une journée de solidarité pour financer la prise en charge des personnes âgées et handicapées.

Comment apparaît la journée de solidarité en paie ?

Cependant, il est recommandé d’indiquer : la date du jour de la journée de solidarité réalisée par les salariés sur le bulletin de paie ; soit les heures travaillées pendant la journée de solidarité si elle est fractionnée, sous la rubrique « heures solidaires ».

Comment l’employeur paie la journée de solidarité ?

En contrepartie de la journée de travail supplémentaire effectuée par les salariés, l’employeur doit verser une cotisation à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA).

A voir aussi :
Il existe un type d’isolant populaire : la paille ; de plus…

Quand la journée de solidarité tombe sur un jour de repos ?

Dans de nombreuses entreprises, la journée de solidarité est encore fixée le dimanche de Pentecôte, qui fait partie des 11 jours fériés. La Journée de solidarité 2022 tombe le lundi 6 juin 2022. Souhaitez-vous plus d’informations sur les vacances ?

Quand un jour férié tombe-t-il le jour de repos ? La loi sur le travail ne prévoit pas le rétablissement des jours fériés qui coïncident avec un jour de repos. La Cour de cassation confirme également qu’il n’y a pas d’indemnisation supplémentaire ni de récupération du séjour en dehors de dispositions contractuelles plus favorables.

Comment est décompté le jour de solidarité ?

Elle est calculée en fonction des heures de travail convenues. Par exemple, un salarié de â (28 heures par semaine) doit effectuer : (7 X 4) / 5 = 5,6 heures de travail pour la journée de solidarité.

Puis-je poser un CP pour la journée de solidarité ?

Un salarié ne peut pas refuser de réaliser la journée de solidarité. Il a cependant le droit de demander un congé avec solde ou un RTT. Quel que soit le jour choisi pour la journée de solidarité, le salarié peut très bien demander un RTT ou partir en congé ce jour-là.

À Lire  "Puff mods", l'agacement des commerçants monte

Quand un jour férié tombe sur un jour non travaillé ?

Jours fériés chômés Si le jour férié chômé tombe un jour de repos normal dans l’entreprise : il n’a pas d’incidence particulière sur le salaire (pas de versement complémentaire) et il ne donne pas droit à un repos supplémentaire.

Métropolite de Lyon. C'est quoi "puff", cette cigarette électronique à succès...
Lire aussi :
Vous écrivez pour un journal ?& # xD;Profitez des avantages inclus dans…

Qui est dispensé de la journée de solidarité ?

Si la journée de solidarité est fixée un jour férié, elle ne s’appliquera donc pas aux jeunes salariés, puisque, sauf rares exceptions, le travail des salariés de moins de 18 ans est interdit les jours fériés.

Puis-je refuser de travailler sur la Pentecôte 1 ? Si le lundi de Pentecôte n’est pas le jour de la solidarité, il reste un jour férié légal, mais pas un jour férié. L’employeur peut donc exiger que les salariés en CDD ou CDD viennent travailler ce jour férié.

Qui doit payer la journée de solidarité ?

Tous les employeurs, sans exception, versent mensuellement 0,30% de leur salaire brut à titre de cotisation de solidarité et d’autonomie à l’Urssaf qui se charge de la percevoir. Il s’agit exclusivement de la taxe patronale. En contrepartie, tous les salariés doivent travailler un jour supplémentaire chaque année.

Ceci pourrez vous intéresser :
Combien rapporte à la banque votre crédit immobilier ? Si l’octroi d’un prêt…

Qui paye le lundi de Pentecôte ?

Ceux (en CDI comme en CDD) qui travaillent ce jour-là reçoivent leur rémunération normale, mais pas d’augmentation sauf si les conventions collectives, les usages ou les accords d’entreprise l’exigent. Ceux qui ne travaillent pas sont payés (il s’agit d’un jour férié payé).

Qui paie la journée de solidarité ? Le salarié ne peut donc pas percevoir le double salaire de la journée de solidarité. Côté employeur, la Journée de solidarité l’oblige à verser une cotisation spécifique, la Contribution de solidarité autonomie (CSA), à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA).

Où va l’argent du lundi de Pentecôte ?

En contrepartie, cette journée de solidarité leur offrant une journée de travail supplémentaire, les employeurs doivent verser 0,3 % de leur salaire à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), qui financera des mesures en faveur des retraités et/ou des personnes handicapées.

Est-ce que le lundi de Pentecôte est considéré comme un jour férié ?

La Pentecôte fait partie des 11 jours fériés énumérés à l’article L3133-1 du Code du travail. Contrairement aux idées reçues, un jour férié n’est pas nécessairement un jour chômé. Un jour férié peut en effet être travaillé ou chômé.

Qui paie le lundi de Pentecôte ?

â Qui doit payer la Pentecôte ? Si la Pentecôte 1 est choisie comme journée de solidarité, le paiement par l’employeur de la contribution de solidarité autonomie est en principe compensé par les salariés effectuant la journée de travail supplémentaire non rémunérée.