Problème de communication : 10 conseils pour bien s’orienter !

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

En période de crise économique, ce qui est crucial pour sortir des troubles générés par la situation est d’adopter une bonne stratégie de communication. Lisez ce guide pour en savoir plus.

Toutes les grandes entreprises ont dû faire face, au moins une fois dans leur existence, à une situation qui menaçait leur développement. Dans des moments comme ceux-ci, l’une des choses les plus importantes à faire est d’avoir une stratégie de communication efficace en place. Cette démarche vise à préserver l’image de l’entreprise à l’étranger. Cependant, en interne, il faut travailler pour trouver des solutions adaptées pouvant résoudre le problème. Découvrez, dans ce dossier, 10 conseils qui vous aideront à gérer la communication de crise dans votre entreprise.

1. Rester zen et reconnaître ses erreurs

1. Rester zen et reconnaître ses erreurs

Tout d’abord, la première attitude à adopter face à une situation de crise est de rester calme. En tant que manager ou leader, cela ne vous rendrait surtout pas service de paniquer devant votre équipe. Sur le même sujet : CNP Assurances : et Santander Consumer Bank signent un partenariat pour lancer de nouvelles offres d’assurance auto. En effet, si vous leur montrez que la situation vous dépasse, vous leur communiquerez vos angoisses et ils commenceront à s’inquiéter eux aussi. L’idéal serait donc de prendre du recul pour mieux analyser le problème.

L’avantage d’une telle attitude est qu’elle vous laissera le temps de reconnaître votre part de responsabilité dans la situation que traverse votre entreprise. Il s’agit d’une étape importante dans le processus de gestion de crise. En effet, grâce à cette introspection, vous pourrez trouver des solutions pour réparer les dégâts causés par la crise précitée.

Couverture des dommages en cas d'accident | Comparateur d'assurance
Sur le même sujet :
Qu’est-ce que la garantie dommages tous accidents ? La couverture tous accidents…

2. Informer sa clientèle

2. Informer sa clientèle

Deuxièmement, il est nécessaire d’informer les clients de la situation de crise dans laquelle se trouve l’entreprise. Ce sera également une bonne idée de leur faire savoir que vous travaillez à résoudre le problème dès que possible. Cela peut sembler anodin, mais sachez que contacter vos clients est essentiel. Ainsi, si la situation les affecte, ils pourront mieux surveiller les éventuelles conséquences de cette crise sur leurs réseaux ou dans leur voisinage immédiat.

Pour une communication de crise réussie, essayez de ne fournir que les informations dont vos clients ont besoin. En fait, il ne sert à rien de les alarmer lorsque vous cherchez déjà des moyens de résoudre le problème. C’est important pour maintenir leur confiance.

Ce qu'il faut savoir pour résilier votre assurance santé
Ceci pourrez vous intéresser :
Pour vous assurer d’être bien dans le cadre de votre assurance maladie,…

3. Prendre le temps d’investiguer

Comment est née cette crise ? C’est ce que vous devez savoir maintenant. Il est nécessaire de mener une enquête interne pour trouver la source du problème. Autant le savoir tout de suite : c’est une étape qui prendra probablement beaucoup de temps pour tirer des conclusions. Cependant, il reste crucial de ne pas avoir à répéter les mêmes erreurs à l’avenir. Note importante : jusqu’à ce que vous en sachiez plus sur la réalité de la situation, évitez de réagir. Premièrement, prenez le temps de comprendre ce qui s’est passé et de mesurer l’impact du problème. Cela vous évitera de prendre de mauvaises décisions.

D’autre part, vous devrez faire attention à ce qui se passe autour de votre entreprise. Ainsi, la mise en place d’une veille stratégique peut grandement vous aider à savoir comment établir votre plan de communication en cas de crise. Si vous êtes au tout début de la crise, ce dispositif vous permettra de savoir si, par exemple, vos clients sont déjà au courant de la situation. Les outils de veille mis en place peuvent également vous aider à rester informé des réactions de la presse, des éventuels articles publiés sur le sujet, entre autres.

VOIR AUSSI : Comment faire face à une crise de la gestion de projet ?

4. Évaluer la portée de cette crise sur votre entreprise

4. Évaluer la portée de cette crise sur votre entreprise

Il sera important de mesurer l’impact de la crise sur les opérations de votre entreprise. C’est ce qui vous permettra de prendre les meilleures décisions, ce qui limitera les conséquences de celles-ci sur vos clients, votre chiffre d’affaires et même votre réputation. Il faut savoir que les effets de la crise peuvent être à court terme ou à long terme. Tout dépendra de la nature du problème à l’origine.

Le but ici est donc de faire une analyse complète et objective de la situation et des enjeux possibles pour votre entreprise, qui peuvent être :

Vous devez vous poser un maximum de questions et/ou envisager un maximum de scénarios pour organiser votre cellule de crise en conséquence.

Le franchisé doit-il souscrire une assurance professionnelle ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Tout comme les particuliers, les professionnels doivent également souscrire une assurance pour…

5. Constituer la cellule de crise

5. Constituer la cellule de crise

Sur la base des informations recueillies lors de vos investigations et des différentes analyses réalisées, vous allez maintenant organiser votre cellule de crise. Pour ce faire, vous avez deux options :

La cellule thématique

En fonction des défis auxquels l’entreprise est confrontée, vous formerez différentes équipes. Si la nature de votre activité vous expose à deux risques, par exemple environnemental et sanitaire, vous devrez créer deux cellules de crise distinctes. Chacune de ces équipes sera composée d’experts dans chaque domaine. Ils devront donc travailler séparément pour trouver les solutions appropriées pour régler la situation avec le moins d’impact négatif possible sur la société. Des réunions de groupe seront organisées et l’enjeu sera donc de centraliser les idées pour mettre en place une stratégie globale.

La cellule générique

Si vous choisissez cette option, cela signifie que vous avez décidé de partir dans une seule équipe. Ce dernier sera composé, d’une part, de membres permanents et, d’autre part, d’experts auxquels il s’adressera ad hoc. Cela dépend des risques, comme expliqué dans l’option précédente. Les membres permanents peuvent être un responsable décisionnel, un représentant des ressources humaines, le service juridique, et un autre qui a la maîtrise technique de la situation. Cependant, avec cette configuration, vous devrez nommer un porte-parole crédible, qui se chargera de la partie communication.

6. Faire appel à des consultants externes pour votre communication

Les experts en communication peuvent être d’une grande aide pour une entreprise confrontée à des problèmes de communication. Ce sont des professionnels qui peuvent analyser correctement un problème et recommander le type de discours à faire pour calmer une situation explosive. Pour les entreprises qui ne peuvent pas gérer efficacement la communication de crise, c’est le meilleur choix à faire. Vous pouvez alors contacter une agence expérimentée qui pourra vous aider dans votre situation.

7. Appliquer la stratégie de communication

Les cellules de crise existantes ont-elles eu le temps de définir une stratégie ? Après avoir obtenu l’accord du top management sur la communication à tenir, il faut maintenant apporter les réponses aux nombreuses questions entourant la situation de l’entreprise.

Idéalement, pour ne pas vous perdre dans votre plan d’action et risquer de vous retrouver à improviser, vous auriez une feuille de route. Ce dernier sera très utile pour suivre l’avancement des différentes actions.

8. Trouver un canal pour communiquer et partager votre message

Il vous faut maintenant choisir un canal de diffusion adapté qui vous permette de faire passer vos messages. Vous pouvez choisir parmi les médias traditionnels (télévision ou radio), les réseaux sociaux (community management), les blogs (content marketing), les communiqués de presse, etc. Considérons d’abord les avantages et les inconvénients de ces différents canaux. L’essentiel est de trouver la solution de diffusion qui vous permette de toucher votre audience.

Rappelez-vous que vous devez être transparent, mais n’en dites pas trop. Si vous avez des contacts dans le monde des médias (journalistes, influenceurs, etc.), c’est le moment d’en profiter. Ceux-ci pourront publiquement soutenir votre vérité.

9. Coordonner les communications externe et interne de l’entreprise

Pour mieux gérer la communication de crise, il est nécessaire d’assurer une certaine harmonisation entre ce qui a été dit en interne et en externe. En effet, même vos collaborateurs au sein de l’entreprise et qui ne font pas partie de votre cellule de crise ont besoin de savoir comment les choses évoluent. S’il y a un manque d’information à ce niveau, cela peut être un facteur critique pendant cette période difficile pour votre entreprise. Cependant, il est important que vous travailliez tous ensemble pour surmonter la crise et limiter son impact sur votre image sociale et/ou votre réputation.

10. Tirer les leçons de cette crise

La crise est enfin terminée. La vie reprend son cours normal. C’est le moment pour vous de mettre en place des dispositifs pour éviter ce genre de problèmes à l’avenir. Il est vrai que nous apprenons beaucoup de nos erreurs passées. Vous devez donc tirer les leçons de cette situation pour votre entreprise. Toutes les informations que cette période tumultueuse a révélées doivent être exploitées pour prévenir ou anticiper les crises futures.

Vidéo bonus : Comment communiquer en cas de crise dans une entreprise ?

Vous pouvez également voir ici pour en savoir plus sur la communication de crise. C’est ton tour !

Passionnée d’art sous toutes ses formes, mais aussi de bien d’autres choses… J’aime partager mes découvertes dans le domaine de la mode, de la beauté, de la santé, des voyages et du bien-être en général. Comme dirait Léo, « la curiosité de la vie sous tous ses aspects est, je crois, le secret des grands créatifs » !

Comment animer une cellule de crise ?

En temps de crise, il est primordial de maintenir sa position et d’être concerné, humble, responsable et solide. De plus, permettre à chacun de s’exprimer permet de désamorcer l’apparition de la colère, de limiter l’escalade de la violence, tant physique que verbale.

Comment créer une cellule de gestion de crise ? La cellule de crise crée ainsi de la cohérence pour permettre la prise de décision. Sa composition doit être adaptée au volume du flux d’information attendu ; Il doit comprendre une cellule spécialisée pour au moins chaque type de problème majeur à traiter ; Il dispose d’un secrétariat dirigé par un coordinateur.

Comment gérer une cellule de crise ?

Organisation et fonctionnement de la cellule de crise

  • mettre en place des procédures de surveillance (y compris médiatique), de pré-alerte et d’alerte. …
  • déterminer le circuit de circulation de l’information (rétroaction et échanges). …
  • préciser les modalités de mobilisation des managers/suppléants concernés.

Comment fonctionne une cellule de crise ?

Il est considéré comme le lieu où se déroulent la gestion logistique et la stratégie intrinsèque de communication de crise. Une cellule de crise comprend généralement des membres du personnel, y compris des responsables de la communication et des décideurs.

Pourquoi mettre en place un plan de gestion de crise ?

Pourquoi un plan de gestion de crise ? Le plan de gestion de crise prépare votre entreprise à un sinistre ou à un imprévu. Avec un tel plan, vous pouvez atténuer les effets d’une crise sur vos employés et vos opérations commerciales.

Comment est géré une situation de crise dans une société ?

La gestion de crise doit apporter des réponses instantanées et immédiatement adaptables à l’évolution de la situation. Le meilleur moyen d’y parvenir est de contacter un manager de transition capable, dans un délai très court, de vous conseiller sur les bonnes décisions à prendre.

Comment gérer la crise ? Comment gérer la gestion de crise ?

  • Adoptez la bonne attitude face à la crise. …
  • Mettre en place une cellule de crise. …
  • Faire un diagnostic détaillé de la situation de crise. …
  • Mettre en place un plan de gestion de crise. …
  • Rassurer et fédérer les équipes. …
  • Veiller à la communication interne et externe.

Comment naît une situation de crise ?

La situation de crise : Une situation de crise existe lors d’un changement de direction, d’une perte de contrôle et/ou d’une désintégration de l’organisation (cf.

C’est quoi une situation de crise ?

Définition. On désigne par crise tout événement qui survient soudainement, qui provoque une déstabilisation d’une organisation (état, entreprise, etc.) et qui s’accompagne d’une forte charge émotionnelle qui fait perdre son orientation à cette organisation.

Quelles sont les causes de la crise économique ?

Une crise économique résulte généralement de l’accumulation de faits divers qui révèlent les faiblesses d’un système économique. Elle a un impact sur le marché du travail et de l’emploi en provoquant une augmentation du taux de chômage et une diminution du produit intérieur brut (PIB).

Qui est le gestionnaire d’une crise ?

Un gestionnaire de crise dirige et approuve la création et la mise en œuvre d’un plan de gestion de crise. Il est également responsable de s’assurer que le plan est exécuté en conséquence lors d’une crise.

Pourquoi mettre en place une gestion de crise ?

Se former à la gestion de crise permet de prendre conscience d’une réponse à la crise dans sa globalité, mais aussi de trouver sa place au sein du dispositif.

Qui intervient en cas de crise ?

En principe, il est ministre de l’Intérieur lorsque la crise se développe sur le territoire national et ministre chargé des Affaires étrangères et européennes pour les crises extérieures.

Pourquoi mettre en place un plan de gestion de crise ?

Pourquoi un plan de gestion de crise ? Le plan de gestion de crise prépare votre entreprise à un sinistre ou à un imprévu. Avec un tel plan, vous pouvez atténuer les effets d’une crise sur vos employés et vos opérations commerciales.

Qu’est-ce que la gestion de crise en entreprise ? La gestion de crise est la méthodologie d’action d’une entreprise, d’un état ou d’une collectivité face à une crise ponctuelle, souvent violente, qui peut être d’origine naturelle (catastrophe), économique, physique, psychotique ou encore liée à une crise d’information, de réputation ou de ressources …

Pourquoi gérer une crise en entreprise ?

Un plan de gestion de crise d’entreprise : Augmenter la productivité pendant et après une crise. Chacun connaîtra son rôle et sa fonction pendant une crise, réduisant les temps d’arrêt, plus d’action et une résolution plus rapide des problèmes.

Quels sont les objectifs d’un dispositif de gestion de crise ?

Les objectifs d’un exercice de gestion de crise sont de valider le caractère opérationnel sur le plan organisationnel et humain des cellules de crise de l’entité en cas d’événement majeur menaçant le bon déroulement de tout ou partie de ses activités.

Pourquoi mettre en place une gestion de crise ?

Se former à la gestion de crise permet de prendre conscience d’une réponse à la crise dans sa globalité, mais aussi de trouver sa place au sein du dispositif.

Comment communiquer en interne en cas de crise ?

Être à l’écoute, répondre à toutes les questions, réagir promptement aux sujets sensibles, se tenir régulièrement informé de l’avancement des projets sont autant de leviers d’une communication interne réussie, notamment en temps de crise.

Comment gérer sa communication en temps de crise ? En temps de crise, la communication est essentielle à bien des égards. Cela permet d’éviter les doutes et les spéculations de la part des différentes parties prenantes. Il est également important d’être proactif pour montrer que la situation est prise au sérieux et sous contrôle.

Comment informer la presse ?

Il faut aller droit au but pour intéresser rapidement son interlocuteur. Tout d’abord, vous devez être incisif et concis afin que le journaliste ou le média contacté comprenne immédiatement votre message. Évitez les phrases alambiquées et indigestes qui sont trop longues.

Comment informer la presse ? Contactez d’abord un journaliste par e-mail en personnalisant votre e-mail (par exemple, votre nom). N’envoyez pas de messages en masse à une liste de journalistes ! Vous pouvez utiliser des outils de messagerie comme Gmail, ce qui est idéal pour contacter une poignée de journalistes un par un.

Comment informer la presse d’un événement ?

Utilisez les médias tels que les réseaux sociaux pour montrer à la presse que vous souhaitez « diffuser » vos informations : publications sur facebook, instagram, linkedIn par exemple. Créer un site internet vous permettra également d’avoir un soutien supplémentaire à réclamer auprès de la presse.

Comment informer la presse ?

Le communiqué de presse idéal fait une demi-page : le titre doit être incisif et informatif, la première phrase répond aux questions « quoi, qui, quand, où » et le reste doit développer « pourquoi » et « comment », éventuellement avec des légendes.

Comment annoncer un événement exemple ?

Autres exemples de communiqués de presse : « HEC Paris célèbre 15 ans d’enseignement en management alternatif, développement durable et innovation sociale » : Plutôt que d’annoncer un événement à venir, ce communiqué de presse fait le point sur l’événement anniversaire.

À Lire  Generali : Le conseil d'administration répond