Procès-verbal du Conseil des ministres du jeudi 7 juillet 2022.

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Sommaire

PROJETS DE LOI 

PROJETS DE LOI 

Pourquoi les banques centrales augmentent-elles les taux d'intérêt pour lutter contre l'inflation ?
A voir aussi :
Par Jorge Liboreiro & Huseyin Koyuncu • Mise à jour : 25/06/2022…

DECRET 

DECRET 

First Mover Asia: les sociétés de crypto-monnaie sont aux prises avec la suspension, mais certaines sont visibles
Voir l’article :
Le marché baissier a forcé plusieurs organisations à réduire leurs effectifs, ce…

COMMUNICATION

COMMUNICATION

Les sociétés de gestion de patrimoine à service complet au Canada n'offrent pas de conseils complets, dit J.D. Puissance
Voir l’article :
Seuls 7 % des investisseurs reçoivent des conseils complets, selon J.D. PouvoirTORONTO,…

MESURES D’ORDRE INDIVIDUEL

MESURES D’ORDRE INDIVIDUEL

Recevez le rapport du Conseil des ministres du 7 juillet 2022 : A voir aussi : Un dysfonctionnement fait chuter la crypto-monnaie Solana.

Les paiements en crypto-monnaie sont disponibles sur Telegram
Voir l’article :
Il est désormais possible d’effectuer des paiements en crypto-monnaie sur Telegram. Le…

PROJETS DE LOI

PROJETS DE LOI

ACCORD ENTRE LA FRANCE ET LA BANQUE DES  REGLEMENTS INTERNATIONAUX 

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique a présenté un projet de loi autorisant l’approbation de l’accord de siège entre le gouvernement de la République française et la Banque des règlements internationaux (BRI) relatif au statut et aux activités de la Banque des règlements internationaux. en France, et la convention de sécurité sociale entre le Gouvernement de la République française et la Banque des Règlements Internationaux.

Ces accords, signés à Bâle le 13 septembre 2021 entre le Gouvernement de la République française et la BRI, visent à ouvrir un centre pour l’Eurozone Innovation Hub à Paris, comme cela se fait également à Francfort. « De la Banque des Règlements Internationaux (ci-après dénommée le Centre de l’Eurosystème de Paris). Elles précisent notamment les règles applicables aux privilèges et immunités ainsi qu’à la sécurité sociale des différentes catégories de personnel travaillant dans le centre.

L’installation du Centre de l’Eurosystème de Paris dans le cadre du programme « Innovation Hub » de la BRI renforcera la position de Paris dans la finance mondiale et en tant que hub d’innovation.

MESURES D’URGENCE POUR LA PROTECTION DU POUVOIR D’ACHAT ET LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2022 

Un projet de loi ordinaire portant mesures d’urgence de protection du pouvoir d’achat a été présenté par le ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, le ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Intégration et le ministre de la Transition énergétique.

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique et le ministre délégué chargé des Comptes publics ont également présenté un projet de loi de finances rectificative pour 2022.

Ces deux projets de loi font partie du paquet législatif en faveur du pouvoir d’achat des Français. Elles constituent une nouvelle étape dans la lutte pour le pouvoir d’achat, alors que le Gouvernement s’emploie assidûment depuis l’automne 2021 à protéger les Français, et notamment :

– le bouclier énergétique, qui protégeait les ménages contre des hausses de prix de + 50 % sur le gaz et + 35 % sur l’électricité ;

– la remise carburant de 18 centimes d’euro par litre à partir du 1er avril 2022 ;

– une indemnité d’inflation, d’un montant de 100 euros versés à 38 millions de Français ;

– un chèque énergie exceptionnel, d’une valeur de 100 euros versé à près de 6 millions de français ;

– la majoration de 10 % du barème kilométrique de l’impôt sur le revenu, qui a réduit la facture de transport liée aux déplacements professionnels.

Ces mesures ont démontré leur efficacité. Ils ont permis de contenir l’inflation, de la réduire de 1,5 point en moyenne d’ici 2022, et de faire de la France le pays de la zone euro avec l’inflation la plus faible.

Pourtant, avec une inflation estimée à 5% pour 2022, le gouvernement veut continuer à protéger les Français. Elle propose, à cette fin, l’utilisation d’un arsenal de solutions pour protéger le pouvoir d’achat. Elle propose d’engager dans ce paquet législatif 20 milliards d’euros, pour compenser le coût de l’inflation pour les Français, que ce soit, par exemple, en termes d’aide à la consommation de carburant ou de revalorisations des retraites et prestations sociales.

Cette action résolue de sauvegarde ne se limitera pas à des mesures budgétaires. Le gouvernement entend maîtriser les dépenses publiques en veillant à ce que chaque euro dépensé soit directement protégé. Le paquet pouvoir d’achat prévoit donc des mesures fortes et limitera le déficit public à 5% du produit intérieur brut (PIB). Pour répondre à l’objectif de protection contre l’inflation et de responsabilité financière, le paquet pouvoir d’achat, associé à l’intervention directe de l’État, proposera d’autres leviers efficaces de lutte contre l’inflation. Elle garantira que le travail paie mieux et limitera la hausse des prix des biens et services de consommation courante.

Le projet du paquet pouvoir d’achat est ainsi structuré autour de quatre ambitions.

1- Rendre le travail plus rémunérateur. La prime Macron sera permanente, triplée et adaptée pour favoriser le partage de la valeur en entreprise. De façon permanente, une prime d’intéressement, exonérée de cotisations sociales, peut être versée à tous les salariés, dans la limite de 3 000 euros pour chaque entreprise et de 6 000 euros pour celles qui ont mis en place un plan d’intéressement ou d’assiduité. Pour soutenir le pouvoir d’achat notamment dans un contexte de forte inflation, tous les salariés touchant moins de 3 SMIC pourront, jusqu’à fin 2023, percevoir une prime annuelle pouvant aller jusqu’à 6.000 euros dans les mêmes conditions, sans aucune mesure sociale. ou une charge fiscale. Dans le même temps, la mise en place d’accords d’intéressement sera grandement facilitée. Le point d’indice des agents des trois versants de la fonction publique augmentera de 3,5 %, la plus forte hausse en 37 ans. La prime d’activité sera revalorisée comme toutes les autres prestations sociales. Enfin, comme revenu 2022, plus de deux millions d’indépendants verront définitivement leurs cotisations sociales réduites de 550 euros au niveau du Smic.

2- Protéger les Français de la hausse des prix de l’énergie, principale cause de l’inflation aujourd’hui. Le bouclier tarifaire gaz et électricité sera prolongé jusqu’à fin 2022. Des mesures d’urgence pour assurer la sécurité d’approvisionnement énergétique dès cet automne sont également prévues (accélération de l’installation de regazéification, organisation des pertes de charge, remplissage des stockages de gaz, mobilisation, de tous modes ), production d’électricité, etc.). Le rabais à la pompe de 18 cents sera prolongé jusqu’en septembre, puis progressivement réduit. Les salariés ou indépendants qui doivent utiliser leur véhicule pour s’y rendre pourront bénéficier, sous condition de ressources, d’une allocation carburant « travailleur » de 100 à 300 euros, selon la composition de leur foyer et les distances. ils voyagent. .

3- Revalorisation des pensions de retraite, prestations familiales et prestations sociales. A partir de l’été, les retraités et les bénéficiaires d’allocations sociales (minimum social comprenant le revenu de solidarité active (RSA) et l’allocation d’invalidité (AAH)), la prime d’activité des allocations familiales, percevront la pension d’invalidité)) bénéficient d’une revalorisation anticipée de + 4,0% . Cette mesure viendra compléter la revalorisation des retraites en janvier (+ 1,1 %) et la revalorisation des prestations sociales en avril (+ 1,8 %) pour tenir compte des effets de l’inflation.

4- Limiter l’inflation sur les dépenses courantes des Français. Les arriérés de loyers limiteront la hausse des loyers à 3,5 % (éventuellement plus de 5,5 %), et augmenteront les aides personnalisées au logement (APL), dans les mêmes proportions, dès l’été. De plus, aide exceptionnelle à la rentrée scolaire de 100 euros par famille (et + 50 euros).

par enfant) avec 8 millions de ménages parmi les plus pauvres depuis septembre. Sa contribution à la radiodiffusion de service public prendra fin cette année, tout en sécurisant le financement de la radiodiffusion publique. Enfin, les Français pourront sélectionner plus facilement leurs offres de services (gaz, électricité, magazines, internet) en pouvant résilier leur abonnement en ligne à tout moment en trois clics. Des actions résolues seront menées pour soutenir la situation des étudiants les plus vulnérables, notamment en augmentant les bourses et en maintenant le repas à 1 euro pour les étudiants non permanents pour toute l’année universitaire 2022-2023.

Le projet de paquet pouvoir d’achat du gouvernement est guidé par trois principes :

– l’efficacité, avec une série de mesures entrant en vigueur en juillet. Le pouvoir d’achat des Français sera donc immédiatement affecté ;

– la responsabilité, par des interventions budgétaires directes et des mesures visant à soutenir la rémunération du travail ou à permettre un meilleur contrôle des dépenses courantes. Le gouvernement veillera à ce que l’utilisation des fonds publics soit nécessaire de toute urgence ;

DECRET

REMUNERATION DES PERSONNELS CIVILS ET MILITAIRES  DE L’ETAT, DES PERSONNELS DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DES ETABLISSEMENTS PUBLICS D’HOSPITALISATION 

– l’équité, et des mesures sur mesure, car si l’inflation touche tous les Français, tous ne le sont pas de la même manière.

Le ministre du Changement et de la Fonction publique a présenté un arrêté portant augmentation des rémunérations des personnels civils et militaires de l’Etat, des personnels des collectivités territoriales et des établissements publics hospitaliers.

Ce décret revalorise habituellement les salaires de la fonction publique en augmentant la valeur du point d’indice de la fonction publique de + 3,5 % à compter du 1er juillet 2022.

Cette augmentation, qui porte la valeur annuelle du point à 58,2004 euros à compter du 1er juillet 2022, est la plus importante depuis 37 ans.

Elle bénéficie aux personnels civils et militaires de l’Etat, aux magistrats, aux personnels des collectivités territoriales ainsi qu’aux personnels hospitaliers, c’est-à-dire aux environ 5,6 millions d’agents actifs.

Cette hausse générale vient sur-le-champ apporter une réponse forte et massive aux tensions sur le pouvoir d’achat des agents publics, face à l’ensemble des Français avec un niveau d’inflation sans précédent, dans le contexte économique et international actuel de notre pays. .

Elle s’ajoute aux augmentations individuelles des agents publics, qui sont principalement dues à des avances automatiques en fonction de l’ancienneté liées à leur grille salariale et, pour la fonction publique de l’État, représentent une augmentation annuelle moyenne de + 1,5 % du salaire.

Elle s’ajoute aux mesures spécifiques mises en place ces 12 derniers mois au profit de certaines catégories d’acteurs, notamment dans le cadre du Ségur de la santé ou du Grenelle de l’éducation.

Cette augmentation de la valeur du point de service public fait suite à l’engagement pris par le président de la République le 15 mars, et aux annonces faites par le ministre du Changement et de la Fonction publique lors de la conférence sur la rémunération du 28 juin.

COMMUNICATION

BILAN DE LA PRESIDENCE FRANÇAISE DE L’UNION EUROPEENNE 

Au cours de cette conférence, des travaux ont été lancés sur la réforme du système de rémunération des agents publics, qui débouchera sur des négociations avec les syndicats et les employeurs publics au premier semestre 2023.

Le Premier ministre a délivré un message sur les résultats de la présidence française de l’Union européenne.

Fin de la présidence française du Conseil de l’Union européenne. Juin et janvier 2022 ne sont plus l’Europe : une nouvelle ère européenne a commencé.

Alors que la guerre revenait sur notre continent, l’Union a choisi d’agir conformément à sa puissance, ses intérêts et ses valeurs. Il a souhaité la bienvenue aux millions de personnes déplacées qui bénéficient de la protection temporaire de notre territoire, c’est-à-dire accès immédiat à l’emploi, à l’éducation et à la protection sociale. Elle est devenue un important pourvoyeur humanitaire (335 millions d’euros), militaire (2 milliards d’euros) et économique (2 milliards d’euros avec un potentiel de 9 milliards d’euros supplémentaires) à l’Ukraine, et soutiendra sa reconstruction. En quelques semaines, il a imposé six paquets de sanctions visant le régime russo-biélorusse et l’économie de guerre. Il s’est donné les moyens de contribuer à la collecte des preuves des crimes commis par l’armée russe en Ukraine dans la lutte contre l’impunité. Enfin, le 23 juin, tous les eurodéputés ont décidé d’accorder à l’Ukraine et à la Moldavie voisine le statut de candidat à l’adhésion à l’Union européenne. La présidence française a pleinement joué son rôle dans cette mobilisation historique.

Parallèlement à ces mesures immédiates, l’Union européenne, lors du sommet de Versailles des 10 et 11 mars, s’est engagée à un effort commun important pour réduire notre dépendance aux hydrocarbures de la Russie, diversifier nos approvisionnements dans les secteurs clés (matières premières, alimentation, numérique, santé) et assurer des niveaux adéquats de stockage de gaz, ainsi que le renforcement rapide de nos capacités de défense et la fin de nombreuses années de sous-investissement de l’industrie européenne dans ce domaine.

Le Conseil européen des 23 et 24 juin a entériné la proposition française de créer une Communauté politique européenne. Sa première réunion se tiendra cette année, sous la présidence tchèque, en vue de renforcer la future intégration européenne. Cette Communauté renforcera les liens politiques, économiques, culturels et sécuritaires au niveau de notre continent, avec les États européens qui partagent avec nous un socle de valeurs démocratiques.

Dans un tel contexte, nos efforts pour agir sur les autres défis de demain ne se sont pas démentis. La guerre n’a fait que confirmer l’urgence des priorités que nous nous sommes fixées. Malgré le contexte géopolitique, nous avons atteint les résultats escomptés, consolidant le rôle moteur de l’Union dans trois domaines clés :

– la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de la planète : les États membres se sont mis d’accord sur les treize textes qui nous permettent d’atteindre notre objectif de réduction de 55 % de nos émissions d’ici 2030 par rapport à 1990. ces règles mettant en œuvre la taxe carbone au niveau européen frontières pour éviter la concurrence des pays moins exigeants, étendre le marché du carbone à des secteurs inexistants, mettre fin à la vente de voitures neuves thermiques essence ou diesel en Europe à partir de 2035, ou encore créer un fonds social de 59 milliards d’euros pour le climat en faveur des ménages et des petites entreprises. Le Conseil de l’Union européenne n’a jamais adopté aussi rapidement un paquet aussi ambitieux et, avec la présidence tchèque, nous veillerons à ce que les négociations avec le Parlement européen aboutissent. Enfin, l’accord conclu sur la lutte contre la déforestation importée empêchera les produits provoquant la dégradation des forêts d’entrer sur le marché européen. Des progrès concrets ont également été réalisés en matière de publication d’informations sur le développement durable des entreprises ;

À Lire  City : une monnaie saine… mais incertaine

– réglementer les géants du numérique, en adoptant deux grandes lois européennes sur les marchés numériques et les services numériques, afin d’imposer le respect de la concurrence, le retrait des produits illicites et les discours de haine raciste et le harcèlement des acteurs clés du numérique. La résilience de nos réseaux et systèmes d’information a également fait l’objet d’une législation renforcée. Ces textes permettront de restaurer l’équité – qui est interdite hors ligne qui ne peut être autorisée en ligne – et la sécurité nécessaire au fonctionnement de notre démocratie, longtemps fragilisée par la loi de la jungle numérique et exploitée par notre démocratie. ennemis dans le monde;

– promouvoir les droits sociaux, et garantir un salaire minimum à tous les travailleurs européens, pour mettre fin au nivellement par le bas et permettre à chacun de vivre de son salaire de manière plus raisonnable. C’est une étape essentielle. Sur l’égalité entre les femmes et les hommes, nous avons, après 10 ans de blocage, fixé l’objectif de 40% de représentation des femmes dans les conseils d’administration des sociétés cotées d’ici 2026.

Dans d’autres domaines où l’Union européenne a besoin d’une confirmation supplémentaire, nous avons fait des progrès significatifs :

– en termes de souveraineté à nos frontières, et d’une part la réforme du fonctionnement de l’espace Schengen pour mieux protéger les citoyens contre les crises, mieux gérer cet espace commun au niveau politique, mieux contrôler l’entrée à nos frontières, préserver la liberté mouvement dans notre espace commun; et, d’autre part, les progrès réalisés sur l’accord sur la migration et l’asile pour accroître la solidarité avec les pays de première entrée, renforcer la coopération avec les pays d’origine et de transit et mieux gérer les entrées à nos frontières et sur les mouvements secondaires ;

– en matière de sécurité et de défense, avec l’adoption en mars de la boussole stratégique, le premier « livre blanc » sur la sécurité et la défense européennes, fixant une feuille de route pour la prochaine décennie, avec une vision stratégique mais aussi des actions concrètes en termes de opérations, résilience, investissement dans la défense et partenariats ;

– en termes de souveraineté économique avec des instruments pour garantir la réciprocité avec les pays tiers dans l’ouverture de nos marchés publics et pour empêcher les subventions déloyales aux entreprises étrangères. Certaines de nos politiques européennes seront renforcées durant la Présidence française, avec des ambitions renouvelées et des résultats concrets, notamment dans les domaines de l’industrie, de l’espace, de la protection des consommateurs et du financement de notre économie ;

– en termes de liens avec les régions dont dépend notre avenir : l’Afrique, avec laquelle nous avons renouvelé notre partenariat lors du sommet Union Européenne / Union Africaine, autour du Nouveau Marché économique et financier, et en termes d’éducation à la santé et au climat, le développement de protéines végétales, partenariat de sécurité ; l’Indo-Pacifique, avec la convocation du premier forum Indo-Pacifique, qui a permis d’affirmer ensemble que nous voulons un engagement de long terme dans cette région essentielle à nos intérêts et d’identifier des actions concrètes dans le domaine de la sécurité . , l’environnement, la connectivité et le numérique ; les Balkans occidentaux, pour lesquels la perspective européenne est réaffirmée et qui doit être intégrée de manière plus concrète sur le chemin de l’adhésion ; et enfin les relations transatlantiques, qui se sont renforcées dans la crise ukrainienne grâce à la coordination entre l’Union européenne et les États-Unis.

MESURES D’ORDRE INDIVIDUEL 

Enfin, la guerre est venue mettre en lumière la question de l’appartenance, qui sous-tend le projet européen et encourage les pays candidats comme ceux qui veulent s’engager avec notre modèle, y compris par la violence comme on le voit de la Russie à l’Ukraine. . Le modèle ci-dessus n’est pas imposé, il repose sur trois éléments promus par la Présidence française : la protection de l’État de droit en Europe, la promotion de la justice et la lutte contre la haine et la discrimination et la diffusion des cultures et des idées. (déployer des micro-crazes dans tous les pays souhaitant participer). Avec le coup d’envoi de la conférence sur l’avenir de l’Europe en 2019, des centaines de milliers de citoyens à travers le continent ont pu faire face à l’Europe pour les années à venir : une Europe puissante, à l’écoute, défensive, acteur de l’environnement et préservant ses valeurs, aussi une Europe plus efficace, qui donne toute sa place aux citoyens. Il faut désormais assurer un suivi exigeant des résultats de la conférence, débouchant sur un événement de restitution à l’automne 2022.

La présidence française du Conseil de l’Union européenne a voulu fixer un cap clair : la souveraineté en toutes choses, économique, militaire, énergétique. L’Europe doit se donner les moyens d’agir, parce que les citoyens l’attendent et parce que les circonstances l’exigent. En cela, nous sommes restés fidèles à notre devise choisie : la relance des transitions écologique et numérique, le pouvoir de protéger nos valeurs et nos intérêts, l’appartenance qui fonde le projet européen et son avenir.

Le Conseil des ministres a pris les mesures individuelles suivantes :

Sur proposition du ministre de l’intérieur et de l’outre-mer :

– la cessation des fonctions de préfet de Haute-Savoie exercées par Monsieur Alain ESPINASSE, à sa demande ;

– la cessation des fonctions de Préfet du Morbihan exercées par Monsieur Joël MATHURIN, à sa demande ;

– il est mis fin, à sa demande, aux fonctions de Préfet du Pas-de-Calais exercées par Monsieur Louis LE FRANC.

Sur proposition du ministre des Armées :

Diverses mesures individuelles ont été prises à l’égard des officiers de l’armée de terre et de la direction générale de l’armement.

Sur proposition du ministre du Transfert écologique et de la Cohésion des territoires :

– les fonctions de directeur général de l’équipement, des transports et de la mobilité sont supprimées par l’administration centrale du ministère du transfert écologique et de la cohésion des territoires dirigée par M. Marque PAPINUTTI, à sa demande ;

Compte rendu du Conseil des ministres du 7 juillet 2022

PROJETS DE LOI

ACCORD ENTRE LA FRANCE ET LA BANQUE DES  REGLEMENTS INTERNATIONAUX 

– Sandrine BERNABEI CHINZI est nommée Directrice Générale par intérim des Infrastructures, des Transports et de la Mobilité ;

– Les fonctions de Directeur des Transports Ferroviaires et Fluviaux et Portuaires sont supprimées par l’administration centrale du Ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires dirigée par Monsieur Alexis VUILLEMIN, à sa demande.

MESURES D’URGENCE POUR LA PROTECTION DU POUVOIR D’ACHAT ET LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2022 

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique a présenté un projet de loi autorisant l’approbation de l’accord de siège entre le gouvernement de la République française et la Banque des règlements internationaux (BRI) relatif au statut et aux activités de la Banque des règlements internationaux. en France, et la convention de sécurité sociale entre le Gouvernement de la République française et la Banque des Règlements Internationaux.

Ces accords, signés à Bâle le 13 septembre 2021 entre le Gouvernement de la République française et la BRI, visent à ouvrir un centre pour l’Eurozone Innovation Hub à Paris, comme cela se fait également à Francfort. « De la Banque des Règlements Internationaux (ci-après dénommée le Centre de l’Eurosystème de Paris). Elles précisent notamment les règles applicables aux privilèges et immunités ainsi qu’à la sécurité sociale des différentes catégories de personnel travaillant dans le centre.

L’installation du Centre de l’Eurosystème de Paris dans le cadre du programme « Innovation Hub » de la BRI renforcera la position de Paris dans la finance mondiale et en tant que hub d’innovation.

Un projet de loi ordinaire portant mesures d’urgence de protection du pouvoir d’achat a été présenté par le ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, le ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Intégration et le ministre de la Transition énergétique.

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique et le ministre délégué chargé des Comptes publics ont également présenté un projet de loi de finances rectificative pour 2022.

Ces deux projets de loi font partie du paquet législatif en faveur du pouvoir d’achat des Français. Elles constituent une nouvelle étape dans la lutte pour le pouvoir d’achat, alors que le Gouvernement s’emploie assidûment depuis l’automne 2021 à protéger les Français, et notamment :

– le bouclier énergétique, qui protégeait les ménages contre des hausses de prix de + 50 % sur le gaz et de + 35 % sur l’électricité ;

– la remise carburant de 18 centimes d’euro par litre à partir du 1er avril 2022 ;

– une indemnité d’inflation, d’un montant de 100 euros versés à 38 millions de Français ;

– un chèque énergie exceptionnel, d’une valeur de 100 euros versé à près de 6 millions de français ;

– la majoration de 10 % du barème kilométrique de l’impôt sur le revenu, qui a réduit la facture de transport pour les déplacements professionnels.

Ces mesures ont démontré leur efficacité. Ils ont permis de contenir l’inflation, de la réduire de 1,5 point en moyenne d’ici 2022, et de faire de la France le pays de la zone euro avec l’inflation la plus faible.

Pourtant, avec une inflation estimée à 5% pour 2022, le gouvernement veut continuer à protéger les Français. Elle propose, à cette fin, l’utilisation d’un arsenal de solutions pour protéger le pouvoir d’achat. Elle propose d’engager dans ce paquet législatif 20 milliards d’euros, pour compenser le coût de l’inflation pour les Français, que ce soit, par exemple, en termes d’aide à la consommation de carburant ou de revalorisations des retraites et prestations sociales.

Cette action résolue de sauvegarde ne se limitera pas à des mesures budgétaires. Le gouvernement entend maîtriser les dépenses publiques en veillant à ce que chaque euro dépensé soit directement protégé. Le paquet pouvoir d’achat prévoit donc des mesures fortes et limitera le déficit public à 5% du produit intérieur brut (PIB). Pour répondre à l’objectif de protection contre l’inflation et de responsabilité financière, le paquet pouvoir d’achat, associé à l’intervention directe de l’État, proposera d’autres leviers efficaces de lutte contre l’inflation. Elle garantira que le travail paie mieux et limitera la hausse des prix des biens et services de consommation courante.

Le projet du paquet pouvoir d’achat est ainsi structuré autour de quatre ambitions.

1- Rendre le travail plus rémunérateur. La prime Macron sera permanente, triplée et adaptée pour favoriser le partage de la valeur en entreprise. De façon permanente, une prime d’intéressement, exonérée de cotisations sociales, peut être versée à tous les salariés, dans la limite de 3 000 euros pour chaque entreprise et de 6 000 euros pour celles qui ont mis en place un plan d’intéressement ou d’assiduité. Pour soutenir le pouvoir d’achat notamment dans un contexte de forte inflation, tous les salariés touchant moins de 3 SMIC pourront, jusqu’à fin 2023, percevoir une prime annuelle pouvant aller jusqu’à 6.000 euros dans les mêmes conditions, sans aucune mesure sociale. ou une charge fiscale. Dans le même temps, la mise en place d’accords d’intéressement sera grandement facilitée. Le point d’indice des agents des trois versants de la fonction publique augmentera de 3,5 %, la plus forte hausse en 37 ans. La prime d’activité sera revalorisée comme toutes les autres prestations sociales. Enfin, comme revenu 2022, plus de deux millions d’indépendants verront définitivement leurs cotisations sociales réduites de 550 euros au niveau du Smic.

2- Protéger les Français de la hausse des prix de l’énergie, principale cause de l’inflation aujourd’hui. Le bouclier tarifaire gaz et électricité sera prolongé jusqu’à fin 2022. Des mesures d’urgence pour assurer la sécurité d’approvisionnement énergétique dès cet automne sont également prévues (accélération de l’installation de regazéification, organisation des pertes de charge, remplissage des stockages de gaz, mobilisation, de tous modes ), production d’électricité, etc.). Le rabais à la pompe de 18 cents sera prolongé jusqu’en septembre, puis progressivement réduit. Les salariés ou indépendants qui doivent utiliser leur véhicule pour s’y rendre pourront bénéficier, sous condition de ressources, d’une allocation carburant « travailleur » de 100 à 300 euros, selon la composition de leur foyer et les distances. ils voyagent. .

3- Revalorisation des pensions de retraite, prestations familiales et prestations sociales. A partir de l’été, les retraités et les bénéficiaires d’allocations sociales (minimum social comprenant le revenu de solidarité active (RSA) et l’allocation d’invalidité (AAH)), la prime d’activité des allocations familiales, percevront la pension d’invalidité)) bénéficient d’une revalorisation anticipée de + 4,0% . Cette mesure viendra compléter la revalorisation des retraites en janvier (+ 1,1 %) et la revalorisation des prestations sociales en avril (+ 1,8 %) pour tenir compte des effets de l’inflation.

4- Limiter l’inflation sur les dépenses courantes des Français. Les arriérés de loyers limiteront la hausse des loyers à 3,5 % (éventuellement plus de 5,5 %), et augmenteront les aides personnalisées au logement (APL), dans les mêmes proportions, dès l’été. De plus, aide exceptionnelle à la rentrée scolaire de 100 euros par famille (et + 50 euros).

par enfant) avec 8 millions de ménages parmi les plus pauvres depuis septembre. Sa contribution à la radiodiffusion de service public prendra fin cette année, tout en sécurisant le financement de la radiodiffusion publique. Enfin, les Français pourront sélectionner plus facilement leurs offres de services (gaz, électricité, magazines, internet) en pouvant résilier leur abonnement en ligne à tout moment en trois clics. Des actions résolues seront menées pour soutenir la situation des étudiants les plus vulnérables, notamment en augmentant les bourses et en maintenant le repas à 1 euro pour les étudiants non permanents pour toute l’année universitaire 2022-2023.

DECRET

REMUNERATION DES PERSONNELS CIVILS ET MILITAIRES  DE L’ETAT, DES PERSONNELS DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DES ETABLISSEMENTS PUBLICS D’HOSPITALISATION 

Le projet de paquet pouvoir d’achat du Gouvernement s’articule ainsi autour de trois principes directeurs :

– l’efficacité, avec une série de mesures entrant en vigueur en juillet. Le pouvoir d’achat des Français sera donc immédiatement affecté ;

– la responsabilité, par des interventions budgétaires directes et des mesures visant à soutenir la rémunération du travail ou à permettre un meilleur contrôle des dépenses courantes. Le gouvernement veillera à ce que l’utilisation des fonds publics soit nécessaire de toute urgence ;

– l’équité, et des mesures sur mesure, car si l’inflation touche tous les Français, tous ne le sont pas de la même manière.

Le ministre du Changement et de la Fonction publique a présenté un arrêté portant augmentation des rémunérations des personnels civils et militaires de l’Etat, des personnels des collectivités territoriales et des établissements publics hospitaliers.

Ce décret vise à revaloriser les salaires de la fonction publique en augmentant la valeur du point d’indice de la fonction publique de + 3,5 % à compter du 1er juillet 2022.

Cette augmentation, qui porte la valeur annuelle du point à 58,2004 euros à compter du 1er juillet 2022, est la plus importante depuis 37 ans.

Elle bénéficie aux personnels civils et militaires de l’Etat, aux magistrats, aux personnels des collectivités territoriales ainsi qu’aux personnels hospitaliers, c’est-à-dire aux environ 5,6 millions d’agents actifs.

Cette hausse générale vient sur-le-champ apporter une réponse forte et massive aux tensions sur le pouvoir d’achat des agents publics, face à l’ensemble des Français avec un niveau d’inflation sans précédent, dans le contexte économique et international actuel de notre pays. .

COMMUNICATION

BILAN DE LA PRESIDENCE FRANÇAISE DE L’UNION EUROPEENNE 

Elle s’ajoute aux augmentations individuelles des agents publics, qui sont principalement dues à des avances automatiques en fonction de l’ancienneté liées à leur grille salariale et, pour la fonction publique de l’État, représentent une augmentation annuelle moyenne de + 1,5 % du salaire.

Elle s’ajoute aux mesures spécifiques mises en place ces 12 derniers mois au profit de certaines catégories d’acteurs, notamment dans le cadre du Ségur de la santé ou du Grenelle de l’éducation.

Cette augmentation de la valeur du point de service public fait suite à l’engagement pris par le président de la République le 15 mars, et aux annonces faites par le ministre du Changement et de la Fonction publique lors de la conférence sur la rémunération du 28 juin.

À Lire  Dufry : Oddo confirme sa suggestion sur le titre

Au cours de cette conférence, des travaux ont été lancés sur la réforme du système de rémunération des agents publics, qui débouchera sur des négociations avec les syndicats et les employeurs publics au premier semestre 2023.

Le Premier ministre a délivré un message sur les résultats de la présidence française de l’Union européenne.

Fin de la présidence française du Conseil de l’Union européenne. Juin et janvier 2022 ne sont plus l’Europe : une nouvelle ère européenne a commencé.

Alors que la guerre revenait sur notre continent, l’Union a choisi d’agir conformément à sa puissance, ses intérêts et ses valeurs. Il a souhaité la bienvenue aux millions de personnes déplacées qui bénéficient de la protection temporaire de notre territoire, c’est-à-dire accès immédiat à l’emploi, à l’éducation et à la protection sociale. Elle est devenue un important pourvoyeur humanitaire (335 millions d’euros), militaire (2 milliards d’euros) et économique (2 milliards d’euros avec un potentiel de 9 milliards d’euros supplémentaires) à l’Ukraine, et soutiendra sa reconstruction. En quelques semaines, il a imposé six paquets de sanctions visant le régime russo-biélorusse et l’économie de guerre. Il s’est donné les moyens de contribuer à la collecte des preuves des crimes commis par l’armée russe en Ukraine dans la lutte contre l’impunité. Enfin, le 23 juin, tous les députés européens ont décidé d’accorder à l’Ukraine et à la Moldavie voisine le statut de candidat à l’adhésion à l’Union européenne. La présidence française a pleinement joué son rôle dans cette mobilisation historique.

Parallèlement à ces mesures immédiates, l’Union européenne, lors du sommet de Versailles des 10 et 11 mars, s’est engagée à un effort commun important pour réduire notre dépendance aux hydrocarbures de la Russie, diversifier nos approvisionnements dans les secteurs clés (matières premières, alimentation, numérique, santé) et assurer des niveaux adéquats de stockage de gaz, ainsi que le renforcement rapide de nos capacités de défense et la fin de nombreuses années de sous-investissement de l’industrie européenne dans ce domaine.

Le Conseil européen des 23 et 24 juin a entériné la proposition française de créer une Communauté politique européenne. Sa première réunion se tiendra cette année, sous présidence tchèque, en vue de renforcer la future intégration européenne. Cette Communauté renforcera les liens politiques, économiques, culturels et sécuritaires au niveau de notre continent, avec les États européens qui partagent avec nous un socle de valeurs démocratiques.

Dans un tel contexte, nos efforts pour agir sur les autres défis de demain ne se sont pas démentis. La guerre n’a fait que confirmer l’urgence des priorités que nous nous étions fixées. Malgré le contexte géopolitique, nous avons atteint les résultats escomptés, consolidant le rôle moteur de l’Union dans trois domaines clés :

– la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de la planète : les États membres se sont mis d’accord sur les treize textes qui nous permettent d’atteindre notre objectif de réduction de 55 % de nos émissions d’ici 2030 par rapport à 1990. ces règles mettant en œuvre la taxe carbone au niveau européen frontières pour ne plus faire face à la concurrence des pays moins exigeants, élargir le marché du carbone à des secteurs inexistants, mettre fin à la vente de véhicules thermiques automobiles neufs essence ou diesel en Europe à partir de 2035, ou encore créer un fonds social pour le climat de 59 milliards d’euros en faveur des ménages et des petites entreprises. Le Conseil de l’Union européenne n’a jamais adopté aussi rapidement un paquet aussi ambitieux et, avec la présidence tchèque, nous veillerons à ce que les négociations avec le Parlement européen aboutissent. Enfin, l’accord conclu sur la lutte contre la déforestation importée empêchera les produits provoquant la dégradation des forêts d’entrer sur le marché européen. Des progrès concrets ont également été réalisés en matière de publication d’informations sur le développement durable des entreprises ;

– réglementer les géants du numérique, en adoptant deux grandes lois européennes sur les marchés numériques et les services numériques, afin d’imposer le respect de la concurrence, le retrait des produits illicites et les discours de haine raciste et le harcèlement des acteurs clés du numérique. La résilience de nos réseaux et systèmes d’information a également fait l’objet d’une législation renforcée. Ces textes permettront de restaurer l’équité – qui est interdite hors ligne qui ne peut être autorisée en ligne – et la sécurité nécessaire au fonctionnement de notre démocratie, longtemps fragilisée par la loi de la jungle numérique et exploitée par notre démocratie. ennemis dans le monde;

– promouvoir les droits sociaux, et garantir un salaire minimum à tous les travailleurs européens, pour mettre fin au nivellement par le bas et permettre à chacun de vivre de son salaire de manière plus raisonnable. C’est une étape essentielle. Sur l’égalité entre les femmes et les hommes, nous avons, après 10 ans de blocage, fixé l’objectif de 40% de représentation des femmes dans les conseils d’administration des sociétés cotées d’ici 2026.

Dans d’autres domaines où l’Union européenne a besoin d’une confirmation supplémentaire, nous avons fait des progrès significatifs :

– en termes de souveraineté à nos frontières, et d’une part la réforme du fonctionnement de l’espace Schengen pour mieux protéger les citoyens contre les crises, mieux gérer cet espace commun au niveau politique, mieux contrôler l’entrée à nos frontières, préserver la liberté mouvement dans notre espace commun; et, d’autre part, les progrès réalisés sur l’accord sur la migration et l’asile pour accroître la solidarité avec les pays de première entrée, renforcer la coopération avec les pays d’origine et de transit et mieux gérer les entrées à nos frontières et sur les mouvements secondaires ;

MESURES D’ORDRE INDIVIDUEL 

– en matière de sécurité et de défense, avec l’adoption en mars de la boussole stratégique, le premier « livre blanc » sur la sécurité et la défense européennes, fixant une feuille de route pour la prochaine décennie, avec une vision stratégique mais aussi des actions concrètes en termes de opérations, résilience, investissement dans la défense et partenariats ;

– en termes de souveraineté économique avec des instruments pour garantir la réciprocité avec les pays tiers dans l’ouverture de nos marchés publics et pour empêcher les subventions déloyales aux entreprises étrangères. Certaines de nos politiques européennes seront renforcées durant la Présidence française, avec des ambitions renouvelées et des résultats concrets, notamment dans les domaines de l’industrie, de l’espace, de la protection des consommateurs et du financement de notre économie ;

– en termes de liens avec les régions dont dépend notre avenir : l’Afrique, avec laquelle nous avons renouvelé notre partenariat lors du sommet Union Européenne / Union Africaine, autour du Nouveau Marché économique et financier, et en termes d’éducation à la santé et au climat, le développement de protéines végétales, partenariat de sécurité ; l’Indo-Pacifique, avec la convocation du premier forum Indo-Pacifique, qui a permis d’affirmer ensemble que nous voulons un engagement de long terme dans cette région essentielle à nos intérêts et d’identifier des actions concrètes dans le domaine de la sécurité . , l’environnement, la connectivité et le numérique ; les Balkans occidentaux, pour lesquels la perspective européenne est réaffirmée et qui doit être intégrée de manière plus concrète sur le chemin de l’adhésion ; et enfin les relations transatlantiques, qui se sont renforcées dans la crise ukrainienne grâce à la coordination entre l’Union européenne et les États-Unis.

Enfin, la guerre est venue mettre en lumière la question de l’appartenance, qui sous-tend le projet européen et encourage les pays candidats comme ceux qui veulent s’engager avec notre modèle, y compris par la violence comme on le voit de la Russie à l’Ukraine. . Le modèle ci-dessus n’est pas imposé, il repose sur trois éléments promus par la Présidence française : la protection de l’État de droit en Europe, la promotion de la justice et la lutte contre la haine et la discrimination et la diffusion des cultures et des idées. (déployer des micro-crazes dans tous les pays souhaitant participer). Avec le coup d’envoi de la conférence sur l’avenir de l’Europe en 2019, des centaines de milliers de citoyens à travers le continent ont pu faire face à l’Europe pour les années à venir : une Europe puissante, à l’écoute, défensive, acteur de l’environnement et préservant ses valeurs, aussi une Europe plus efficace, qui donne toute sa place aux citoyens. Il faut désormais assurer un suivi exigeant des résultats de la conférence, débouchant sur un événement de restitution à l’automne 2022.

La présidence française du Conseil de l’Union européenne a voulu fixer un cap clair : la souveraineté en toutes choses, économique, militaire, énergétique. L’Europe doit se donner les moyens d’agir, parce que les citoyens l’attendent et parce que les circonstances l’exigent. En cela, nous sommes restés fidèles à notre devise choisie : la relance des transitions écologique et numérique, le pouvoir de protéger nos valeurs et nos intérêts, l’appartenance qui fonde le projet européen et son avenir.

Le Conseil des ministres a pris les mesures individuelles suivantes :

Sur proposition du ministre de l’intérieur et de l’outre-mer :

– la cessation des fonctions de Préfet de Haute-Savoie exercées par Monsieur Alain ESPINASSE, à sa demande ;

– la cessation des fonctions de Préfet du Morbihan exercées par Monsieur Joël MATHURIN, à sa demande ;

– il est mis fin, à sa demande, aux fonctions de Préfet du Pas-de-Calais exercées par Monsieur Louis LE FRANC.

Sur proposition du ministre des Armées :

Quelle fête le 8 juillet 2021 ?

Diverses mesures individuelles ont été prises à l’égard des officiers de l’armée de terre et de la direction générale de l’armement.

Sur proposition du ministre du Transfert écologique et de la Cohésion des territoires :

Qui fête on le 8 juillet ?

– les fonctions de directeur général de l’équipement, des transports et de la mobilité sont supprimées par l’administration centrale du ministère du transfert écologique et de la cohésion des territoires dirigée par M. Marque PAPINUTTI, à sa demande ;

Qui fête-t-on le 8 juin ?

– Sandrine BERNABEI CHINZI est nommée Directrice Générale par intérim des Infrastructures, des Transports et de la Mobilité ;

Qui fête on le 9 juillet ?

– Les fonctions de Directeur des Transports Ferroviaires et Fluviaux et Portuaires sont supprimées par l’administration centrale du Ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires dirigée par Monsieur Alexis VUILLEMIN, à sa demande.

Quel est le saint du 12 juillet ?

Quelle est la Saint du jour ?

🗓 Le 8 juillet nous fêtons Thibaut, Thibert, Thybalt en l’honneur de Saint Thibault de Marly.

Quelle fête le 13 juillet ?

Quel jour sommes-nous en juillet 2021 ? Ce mois de juillet 2021, qui dure 31 jours, commence un jeudi et se termine un samedi. Le mercredi 14 juillet 2021, c’est la fête nationale, seul jour férié ce mois-ci. Juillet 2021 a 4 week-ends plus 1 samedi. Nous passerons de la 26e semaine à la 30e semaine de l’année 2021.

Quelle fête le 9 juillet ?

Le 8 juillet, on fête la Saint Thibaut, et les différentes versions de Théobal, Thibaud, Thibault et Thieabd et Théobaldine. Le prénom de Thibaut est un prénom masculin d’origine allemande et signifie « coquin ». Il fait référence à Saint Thibaut, un contemporain de Saint Louis qui vécut au XIIIe siècle.

Quelle fête souhaitons le 9 décembre ?

Saint-Médard est fêté le 8 juin. Ce dicton bien connu se poursuit parfois par « Mais Saint Barnabé vient bien – Qui peut encore tout réparer ».

Quelle fête le 08 juillet ?

& # xd83d; & # xddd3; Le 9 juillet on fête aussi l’Hermeline, l’Hermine et l’Amandine. Le prénom Amandine vient du latin et signifie « aimable ».

Quelle est la fête du 14 janvier ?

Le 12 juillet, nous célébrons les Oliviers en l’honneur de St. Oliver Plunkett, évêque d’Armagh en Irlande. La jeunesse de Saint-Olivier survient à une époque où l’Angleterre occupait les terres irlandaises pour les donner aux Anglais protestants qui s’installaient sur l’île catholique.

Fête du jour : Amandine Aujourd’hui, on fête aussi Sainte Amandine, Sainte Anatolie, Saint Cyrille de Corcyre, Sainte Florienne.

Quelle fête le 14 janvier 2022 ?

Le 13 juillet, nous fêtons la Saint Henri et ses différentes versions Enric, Henric, Henrio, Henriot, Enrico, Henrique, Henriette.

Quelle fête souhaitons le 14 janvier ?

Son anniversaire est : Amandine.

Quelle fête est en janvier ?

le 09 décembre, nous fêtons la Saint Pierre Fourier.le 08 juillet, nous fêtons la Saint Thibaut.Le 14 janvier, nous fêtons Nina, Ninon, Nino en l’honneur de Saint Nino. Elle est célébrée aujourd’hui par les églises d’Orient et d’Occident, elle est célébrée aujourd’hui mais la fête est le 15 décembre.
Quelle est la fête du 20 janvier ? Ce jeudi 20 janvier 2022 est le 20e jour de l’année. Joyeux anniversaire à Sébastien, Fabien, Fabienne, Bastien, Xavier et Xavière.Fête et jour férié le vendredi 14 janvier 2022 Le 14 janvier, nous fêtons la Nina.
& # xd83d; & # xddd3; Le 14 janvier, nous fêtons Nina, Ninon, Nino en l’honneur de Saint Nino. Elle est célébrée aujourd’hui par les églises d’Orient et d’Occident, elle est célébrée aujourd’hui mais la fête est le 15 décembre.12
5â € ¢ Journée anglaise â € ¢ Nouvel An japonais â € ¢ Journée mondiale de la paix â € ¢ Fête de Notre-Dame, Mère de Dieu â € ¢ Fête de la République (Slovaquie) â € ¢ Journée du domaine public
â € ¢ Berchtoldstag89

Quel est le saint de ce jour ?

12

Quel Saint aujourd’hui 2022 ?

â € ¢ Jour des Martyrs (Panama) â € ¢ Jour de la République (Bosnie-Herzégovine)

Quelle est la fête du Saint d’aujourd’hui ?

• Yennayer

Quelle est la fête en janvier ?

15

Quel est le Saint du 1er janvier ?

16

Quel fête le 28 janvier ?

19

Quel saint nous protège ?

Fête du jour : Mariette Aujourd’hui on fête aussi Saint Dion, Sainte Gogoleine, Saint Isaïe, Saint Julien, Sainte Mariette, Saint Pallade, Sainte Sexburge, Saint Tranquillin, Saint Zet.

Aujourd’hui mardi 5 juillet 2022 nous fêtons la Saint Antoine.

Quel saint pour les guérisons ?

Aujourd’hui nous fêtons aussi Sainte Agrippine, San Aristocle, San Audrey, San Etheldrède, San Guillaume, San Jacob, Saint Zenas.

Quel saint pour la santé ?

C’est Jules César qui a décidé que le 1er janvier était le jour de l’an. Dans la Rome antique, ce jour était dédié à Janus, le dieu du renouveau.

Quel saint Faut-il prier pour le mal de dos ?

Le 1er janvier on fête le Clar, Clar, Cler, Sklaer en l’honneur de Saint Clair du Dauphiné. Nous célébrons également Sainte Marie, Mère de Dieu. Clair vient du latin « clarus » qui, comme son nom l’indique, signifie « clair ».Nous sommes le 28e jour de l’année, nous fêtons Saint-Thomas d’Aquin. Né vers 1225 près d’Akino (Italie) et mort à Fossanuova (Latium) le 7 mars 1274, il fut l’un des plus grands maîtres de l’érudition.Saint Genou guérit les inflammations articulaires ; St. Lup dissipe la peur des animaux sauvages ; Saint Mammert guérit les ulcères du sein ; Saint Aignan (avec liaison) guérit une teigne, etc.
Qui est le saint chanceux ? Pourquoi le trèfle est-il devenu un symbole de la Saint-Patrick et de la bonne chance ? – Je suis intéressé.Ils sont appelés saints guérisseurs (1). Les patrons célestes, poursuivant, mendiant, suppliant depuis des siècles, de Saint Acre contre le mauvais caractère à Saint Mathurin contre la folie, peuvent, selon les croyants, nous libérer de nos maladies à tous.Préservez St. George, à Merris, de la peur. Saint Gohard, à Arnèke, pour rhumatismes, sciatique et cancer. Saint Jean-Baptiste, à Saint-Jans-Cappel et Godewaersvelde, pour les migraines, l’épilepsie. Saint-Nicolas, à Ochtezeele, pour bien se marier, pour les enfants, contre les voleurs.
St.Maladies guériesconsidération
Dans LaurierZonaBeuvrigny
Thomas Hélyetoutes sortes de maladiesBiville

Quel saint protège ?

Thomas Hélye

Quels sont les saints Guerisseurs ?

maladies infantiles

Quel est le saint protecteur de la maison ?

Biville

Quel saint pour quel problème ?

Saint-Wandrille

Qui est le saint patron des malades ?

Douleur d’estomac
BollévilleJoseph, patron de la famille Le père de famille est très attaché à la notion de protection et d’attention portée à sa famille. C’est donc presque naturellement que saint Joseph est devenu le patron des pères et des familles.
La plupart de nos églises sont protégées par un patron médical, comme Saint-Paul qui est connu pour soigner les chocs physiques et les contusions, Saint-Médard contre les infestations d’insectes et les maux d’estomac, Saint-Pierre contre les cors et callosités, Saint-Martin contre le mal . ..Le charpentier Nazarat a en effet travaillé pour subvenir aux besoins de Marie et de Jésus, qu’il a initiés au travail des hommes. Il est également considéré comme un mécène des agents immobiliers. Il est en effet connu depuis le Moyen Âge pour aider à vendre une maison.
Saint Sérapion aide à soulager les douleurs physiques et Saint Barbat serait efficace pour aider les chômeurs à trouver du travail. Enfin, saint Thomas a la capacité d’aider à changer les situations et saint Matthieu agit contre le manque d’argent.Naofa
respecter àéglise catholique

Quel saint pour guérir ?

Faire la fête

Quelle est la fête aujourd’hui ?

Le 1er mai

Traits

Quand souhaiter la fête des prénoms ?

le cos tinn

Comment souhaiter bonne fête à quelqu’un ?

mécène

Quand fêter la fête du prénom ?

de la ville de Forlì, malades du cancer et malades du SIDA

Quel est le prénom du jour ?

La plupart de nos églises sont protégées par un patron médical, comme Saint-Paul qui est connu pour soigner les chocs physiques et les contusions, Saint-Médard contre les infestations d’insectes et les maux d’estomac, Saint-Pierre contre les cors et callosités, Saint-Martin contre le mal . ..

Quel Saint nous fêtons aujourd’hui ?

Aujourd’hui lundi 20 juin 2022 nous fêtons la Saint Silvère.

Comment afficher le Saint du jour ?

Qui est le Saint du jour ? Fête : Florent Aujourd’hui, nous fêtons également Saint Aggée, Sainte Berthe, Saint Flavien d’Antioche, Saint Florent, Saint Jucondien, Saint Laurien, Saint Muste, Saint Namphanion, Saint Odon, évêque, Saint Sebastia, Saint Ulric, Saint Ulrica.

Quels sont les fêtes à souhaiter aujourd’hui ?

pour fêter la veille. Cela n’est pas fait pour tous les saints. Ce n’est généralement pas fait pour les plus « normaux ». Cependant, il est dispersé, et certains ont pris l’habitude de vouloir faire la fête la veille.

Quelle est la fête demain ?

« A l’occasion de ton anniversaire, je t’envoie plein de bons voeux : beaucoup de joie, des tonnes de bisous et de la bonne humeur à ta guise. Joyeux anniversaire, mon cher petit. » « Aujourd’hui, c’est la fête de tous les enfants qui portent le même prénom que vous, mais parmi tous ces enfants, je pense à vous.

Quel est l’éphéméride du jour ?

Pour l’Église catholique, c’est le 7 mars.

Quelle fête 20 juillet ?

Célébrons le prénom aujourd’hui : Le 27 juin, nous fêtons Ferdinand, Fernand, Nandou en l’honneur de Saint Ferdinand de Aragon, le cinquième évêque de Cajazzo en Sicile, XIIIe siècle.

Aujourd’hui nous fêtons la Saint-Bertrand !

Quelle fête le 21 juillet ?

« Vacances » vous permet d’afficher dynamiquement le saint du jour sur votre mur d’application et votre écran de verrouillage, mais aussi de connaître les contacts liés aux vacances de votre journée pour leur envoyer un message. Vous pouvez également regarder et rechercher rapidement différentes vacances.

Quelle fête souhaiter le 22 juillet ?

Nous sommes le mercredi 06 juillet 2022. et en ce jour, nous fêtons les saints : 5 Macrine Mariette Nolwenn. Vous pouvez donc souhaiter un joyeux anniversaire aux 5 Macrine Mariette Nolwenn de votre entreprise !

Quelle est le saint du 21 juillet ?

Demain, fête de Saint-Louis.

Quel est le prénom fête aujourd’hui ?

Aujourd’hui, nous célébrons Marietta Goretti Ð ° insi quе lеs Nοlwеnn et Noyale.

Quels sont les fêtes à souhaiter aujourd’hui ?

Le 20 juillet, nous fêtons Sainte Marguerite.

Quel est le prénom du jour ?

C’est quoi la fête en juillet ? Fête nationale : 14 juillet En été, il y a deux jours fériés fixes : le 14 juillet et le 15 août. Le 14 juillet est la fête nationale célébrant la prise de la Bastille, un événement marquant de la Révolution française.