Programme alimentaire national (PNA) : un nouvel appel à projets 2022-2023 est ouvert

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Dans le cadre du ZNP, chaque année depuis 2014, à l’initiative du ministère chargé de l’alimentation, un appel à projets national est lancé pour le développement de projets fédérateurs, multiplicateurs ou exemplaires en adéquation avec les objectifs du ZNP. Les éditions précédentes ont soutenu des projets sur 3 axes thématiques du PNA : « justice sociale », « éducation nutritionnelle », « lutte contre le gaspillage alimentaire » et deux leviers indispensables pour accélérer la transition vers une alimentation saine, sûre et durable : nutrition collective et projets alimentaires territoriaux (PAT)

Compte tenu de la dynamique récente donnée au développement des PAT dans le cadre du plan France Relance, du rôle clé qu’ils peuvent jouer dans la transition agroalimentaire et de la nécessité d’accompagner tant les PAT émergents que les PAT déjà en phase opérationnelle, le nouveau édition du national L’appel à projets du Programme National de l’Alimentation vise à soutenir des projets pouvant accompagner cette dynamique de mise en œuvre du PAT.

Cette édition, la dernière avant la mise en œuvre de la Stratégie Nationale pour l’Alimentation, la Nutrition et le Climat (SNANC) (voir ci-dessous), est lancée en collaboration avec le Ministère de la Santé et de la Prévention, le Ministère des Solidarités, de l’Autonomie et des Handicapés et le Ministère de Agence de la transition écologique (Ademe) . Intitulée « Vers une stratégie nationale pour l’alimentation, la nutrition et le climat », elle soutiendra des projets visant la transformation de l’agroalimentaire, permettant notamment l’adoption de comportements alimentaires durables et favorables à la santé, ainsi que la lutte contre la précarité.

À Lire  Maillots de bain menstruels : lequel choisir et comment en tirer le meilleur parti ?

Il s’agit d’un nouvel appel à projets national d’un montant total de 3 M€, associant les soutiens du Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire (Direction Générale de l’Alimentation) pour 1,3 M€, de l’ADEME jusqu’à 1 M€, de la Santé et de la Prévention (Direction Générale de la Santé) jusqu’à 500 000 euros et le Ministère des solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées (Direction générale de la cohésion sociale) jusqu’à 200 000 euros cibleront spécifiquement deux types de projets :

Programme National d’Alimentation et de Nutrition (PNAN)

Le Programme National de l’Alimentation et de la Nutrition (PNAN), piloté par les Ministères de la Santé et de la Prévention et de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, fixe les orientations de la politique alimentaire et nutritionnelle pour les cinq prochaines années (2019-2023), réunissant pour la première fois les activités du Programme National Alimentaire (PNA3) et du Programme National Nutrition Santé (PNNS4).

La loi n° 2021-1104 du 22 août 2021 relative à la lutte contre le changement climatique et au renforcement de la résilience à ses effets, dite « loi climat et résilience », prévoit l’élaboration de la Stratégie nationale pour l’alimentation, la nutrition et le climat (SNANC) d’ici juillet 1er 2023 Il doit définir les orientations d’une politique alimentaire durable, moins émettrice de gaz à effet de serre, respectueuse de la santé humaine, protégeant davantage la biodiversité, favorisant la résilience des systèmes alimentaires agricoles et territoriaux et garantissant la souveraineté alimentaire, ainsi que les orientations de l’alimentation politique basée sur le PAN et le PNNS .

À Lire  Comment utiliser un tapis de tarot pour améliorer vos lectures

Calendrier préliminaire des appels à projets 2022-2023

Ouverture des candidatures : 21 novembre 2022

Documents à télécharger

Date limite de candidature : 9 janvier 2023 Sur le même sujet : Régime végétarien : est-ce plus efficace que les médicaments ?.

Chaud devant : rencontre avec Raouf Terras et sa cuisine « méditative »
A voir aussi :
Né à Voisin-le-Bretonneux, Raouf Terras a grandi dans les Yvelines avec ses…