Protéger ses enfants du soleil n’est pas négociable et on vous explique pourquoi

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Répandre de la crème solaire sur vos enfants est une vraie galère, mais c’est la moindre des choses que vous puissiez faire pour vous protéger des dangers du soleil.

Selon l’Institut national du cancer (INCA), 80 000 nouveaux cas de cancer de la peau sont diagnostiqués chaque année en France, et malgré des campagnes de prévention de plus en plus agressives, ce nombre ne cesse de croître depuis 50 ans. Bien que le mélanome touche principalement les adultes, la période de l’enfance est déterminante pour l’acquisition de bonnes pratiques de protection contre les dangers du soleil, et aussi pour la sauvegarde de la « capitale du soleil ». On a fait le point avec le Dr Isabelle Gallay, dermatologue à Dijon et vice-présidente du Syndicat National des Dermatologues Vénérologues (SNDV).

Quels sont les risques pour les enfants ?

Quels sont les risques pour les enfants ?

Les coups de soleil infantiles sont l’une des principales causes de mélanome chez l’adulte. Voir l’article : dans nos départements. Délais d’attente allongés, recrutement difficile… pourquoi nos campagnes….

Chaque homme naît avec ce qu’on appelle « capital du soleil » ou « capital du soleil » qui dépend de son phototype et, surtout, n’est pas renouvelable. Le docteur Gallay explique à Madmoizelle :

Ce capital correspond à l’ensemble des moyens de défense de la peau contre les méfaits du soleil. Elle est propre à chaque personne et dépend de la carnation : les phototypes foncés sont naturellement mieux protégés que les peaux claires et ces dernières vont se protéger tout au long de leur vie pour ne pas abîmer leur capital soleil.

La période de l’enfance est décisive pour la préservation du capital soleil. En effet, les enfants ont une peau fine et cassante qui laisse passer plus facilement le rayonnement solaire. « Lorsque vous endommagez vos cellules à un jeune âge, il y a un risque accru de développer un cancer de la peau à l’âge adulte », prévient le dermatologue. D’où l’importance de ne pas minimiser le besoin de protection solaire de la cale.

À Lire  Dites adieu aux feuilles de tomates frisées avec ce remède magique de grand-mère !

Anti-moustiques : 8 solutions naturelles résistantes
Sur le même sujet :
Recevez nos dernières actualités pour rester en formeDoctissimo, met en œuvre un…

Comment protéger ses enfants du soleil ?

Comment protéger ses enfants du soleil ?

Pour protéger la peau des enfants des méfaits du soleil, il faut garder à l’esprit certaines « bonnes pratiques » qui consistent à mettre en place des mesures efficaces pour lutter contre les coups de soleil et les dommages cellulaires.

Rappelons qu’un enfant de moins d’un an ne doit jamais rester au soleil car « en plus des coups de soleil, il y a un risque de coup de chaleur qui peut entraîner des pleurs, de la fièvre et des vomissements dus à la déshydratation », explique Isabelle Gallay.

Maîtriser l’exposition au soleil des enfants

Pour limiter les risques, il est conseillé d’éviter d’exposer les enfants (mais aussi les adultes) au soleil entre 12 heures et 4 heures, période pendant laquelle les rayons sont les plus agressifs. En règle générale, et quel que soit le temps, les zones ombragées sont à privilégier pour les activités de plein air.

Le site de l’Assurance maladie vous conseille également de vous méfier des circonstances qui impliquent un risque supplémentaire ou une fausse sécurité, comme un vent frais, un nuage bas, un terrain réfléchissant (neige, sable, eau, etc.) ou l’altitude.

Les vêtements pour protéger les enfants du soleil

Les vêtements secs, même légers, filtrent les rayons UV et constituent une première défense contre le soleil. Pour une protection efficace, il est conseillé de choisir des motifs en cuivre, de couleurs sombres, et en fibres de polyester (les matières naturelles, comme le coton et la soie, seront moins efficaces pour bloquer les rayons).

Pour les journées à la plage ou les après-midi à la piscine, il existe des vêtements anti-UV conçus pour aller dans l’eau. Selon le dermatologue, « ce sont des options intéressantes pour les enfants : les vêtements sont légers, confortables, et leur permettent de nager sans risque pour la peau, car la maille très serrée empêche la pénétration des rayons UV ».

À Lire  Dog-rando : 7 bonnes raisons et astuces pour randonner avec son chien cet été !

Et n’oubliez pas le chapeau à larges bords pour protéger votre cou et votre nuque, ainsi que les lunettes de soleil aux normes CE (de préférence CE3 ou CE4) pour une vraie protection.

Les crèmes solaires pour éviter les coups de soleil

Même s’il n’y a rien de plus ennuyeux que de courir après un enfant recouvert de sable et de glace au chocolat pour le couvrir de crème solaire, il ne faut pas l’éviter, même si l’enfant porte déjà un t-shirt à manches longues et un chapeau.

Le produit de protection solaire doit être appliqué en couche épaisse sur les zones de la peau non protégées par les vêtements, et doit être réappliqué toutes les deux heures et après toute baignade ou activité physique intense. « Pour les enfants, on conseille d’opter pour des crèmes qui contiennent des filtres solaires minéraux, qui réfléchissent les rayons UV comme un miroir et les empêchent de pénétrer dans la peau. Selon les références, elles peuvent être pâteuses et blanches, mais elles sont très efficaces », conclut la vice-président du SNDV.

Comment entretenir la santé mentale de ses employés - 22/06
Lire aussi :
Ce mercredi 22 juin, Gaëtan de Lavilléon, médecin en neurosciences et co-fondateur…

Le shopping pour des enfants bien protégés contre les UV

Le shopping pour des enfants bien protégés contre les UV

Retrouvez la crème solaire enfant Acorelle PSF 50, 29,95€ les 150 ml

Retrouvez la crème solaire Alga Maris SPF 50+ pour les enfants et les enfants des Laboratoires de Biarritz, 26,30 € les 100 ml

Retrouvez la crème minérale enfant SPF 50+ d’Uriage, 10,90€ les 50 ml

Retrouvez la crème minérale Nivea aloe vera SPF 50, 14€ les 150 ml

Retrouvez la crème solaire Cattier SPF 50+ pour enfant, 17,50 € les 100 ml

Crédit pour l’image de la première couverture : Julia Kuzenkov

A lire aussi :

Que doit faire un employeur agricole en cas de canicule ?
Lire aussi :
Comme les travailleurs agricoles travaillent souvent à l’extérieur, ils sont particulièrement exposés…