Puff, la cigarette électronique à considérer ! –

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La « bouffée », c’est toute la rage à la sortie des lycées, mais aussi des collèges. Cette cigarette électronique a l’air inoffensive avec ces saveurs parfumées. Cependant, vous devez être prudent.

Il peut être joli avec son emballage coloré et ses différentes variantes aromatisées à la mangue, au litchi ou à l’ananas. Sur les sites spécialisés, on a l’impression d’être devant un glacier avec toutes ces saveurs exotiques. Mais, néanmoins, cette cigarette électronique est une porte d’entrée vers le tabagisme et peut créer une dépendance à la nicotine.

C’est quoi la puff ?

C’est quoi la puff ?

Le principe est exactement le même qu’une cigarette électronique sauf qu’elle est jetable et contient environ 600 à 300 bouffées au goût sucré. Vendus entre 8 et 12 euros, ils se déclinent en de multiples parfums et se présentent sous la forme de sticks ludiques et colorés qui rappellent davantage les paquets de bonbons. Tout pour séduire les ados. A voir aussi : Comment connaître la valeur de votre bien ? | Logement par SeLoger. Théoriquement, comme toute cigarette électronique, sa vente aux moins de 18 ans est interdite. Mais, évidemment, il est très facile pour les adolescents de s’en procurer.

Sur le même sujet :
Trouver une entreprise à reprendre est un processus qui implique nécessairement des…

Que veut dire  « Puff » ?

Que veut dire  « Puff » ?

« Puff » est un terme anglais, signifiant « puff », faisant référence au nombre de fois que vous tirez sur la cigarette électronique. Ainsi, « puff » est une cigarette électronique jetable, qui a un compteur de bouffées. La marque américaine Puff Bar a été la première à lancer ce nouveau concept.

Un exemple de présentation des saveurs proposées sur un site marchand

Augmentation de l'usure : les prêts immobiliers trop difficiles à obtenir ?
A voir aussi :
Vous souhaitez acheter un appartement et vous avez fait une demande de…

Pourquoi faut-il s’en méfier ?

Pourquoi faut-il s’en méfier ?

La houppette, même sous sa belle apparence, reste une cigarette électronique. Il produit visuellement de la « vapeur » semblable à la fumée produite par la combustion du tabac. Ainsi, le vapotage est souvent présenté comme une alternative moins nocive au tabac ou comme un substitut au tabagisme. Cependant, la bouffée est utilisée principalement à des fins récréatives lorsqu’elle contient de la nicotine. Cela peut donc être addictif. D’autant que le taux de nicotine le plus élevé autorisé dans chaque produit n’est pas toujours respecté, surtout si la bouffée est achetée en ligne. En France, le taux maximum est de 20 mg/ml. Pourtant, selon le site lemondeduabac.com, pendant plusieurs semaines fin 2021, de nombreuses bouffées à des taux de 50 mg de nicotine par ml – soit plus du double de la dose autorisée – ont été vendues sur Internet et les réseaux sociaux. Aucune mention d’avertissement et de protection des mineurs n’est encore obligatoire.

Dans une interview à France Info TV, Yves Martinet, président du Comité national contre le tabagisme, s’insurge contre ce phénomène : « Ce que veut l’industrie du tabac, c’est séduire les jeunes. Convaincre ceci ou cela, dans la cigarette électronique, c’est attirer les jeunes : l’objectif n’est que là et puis, la nicotine sera là pour les retenir, le business c’est solitaire et dégueulasse. »

Les pouvoirs publics restent relativement passifs à l’heure actuelle même si des signalements ont déjà été faits à la Direction générale de la santé. 32 pays ont interdit la vente de ces cigarettes électroniques. 84 pays, en revanche, autorisent la vente légale de ces produits, dont la France…

A voir aussi :
THOMAS SAMSON / AFP Stéphane Troussel, le président de Seine-Saint-Denis, publie « La…

À Lire  6 conseils pour utiliser Google My Business - Actualités Entrepreneurs - Entreprises | Wazatech