Que manger après une bonne nuit de sommeil ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

L’alimentation et le sommeil sont étroitement liés. Explications avec notre experte Coralie Costi, nutritionniste et nutritionniste.

« Pour bien dormir, il faut bien manger, et pour bien manger, il faut bien dormir », explique Coralie Costi dès la première minute de notre conversation. Pour un nutritionniste, cela ne fait aucun doute : ces deux facteurs sont en constante corrélation. L’équilibre dont les conséquences sont aussi importantes pour le corps que la santé mentale. Le manque de sommeil augmente considérablement le risque d’inflammation de bas grade, cause de l’obésité et du diabète.

A lire aussi : SOS : je mange en dormant

Des hormones dans l’assiette

Scientifiquement, la mélatonine, l’hormone du sommeil, est fabriquée à partir d’une seconde hormone, la sérotonine, plus connue sous le nom d’hormone du bonheur. Ceci pourrez vous intéresser : Sommeil : les 5 remèdes pour éviter un bon sommeil. La sérotonine, quant à elle, est synthétisée à partir du tryptophane, un acide aminé présent dans de nombreux aliments.

Afin d’assurer la production de mélatonine, qui assurera un sommeil optimal, il faudra donc consommer des aliments riches en tryptophane. Dans le menu ? Riz complet, soja, bananes, chocolat, oléagineux dont noix de cajou, graines de citrouille ou produits laitiers, toutes sources de tryptophane. « Parmi les fromages, je pense que le parmesan en a le plus, avis aux amateurs. C’est aussi dans le poisson ou les légumineuses », précise Coralie.

Une fois qu’ils glissent dans votre assiette, vous devez assurer la livraison…

A lire aussi

Bien manger : les clés pour bien manger

Quels sont les meilleurs produits anti-stress ?

25 recettes healthy à adopter sans hésitation

SOS : Je n’aime pas les légumes !

Vérifiez votre horoscope sur ELLE

Voir l’article :
En 2100, il y aura 10 milliards d’habitants sur Terre. Cependant, le…

À Lire  Vente de fleurs CBD à Dijon : soulagement pour les dirigeants du Dr Smoke, mais l'attente reste compliquée