Quelle assurance est importante pour votre entreprise et votre manager

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Pour protéger votre entreprise contre les imprévus, vous pouvez souscrire toutes sortes d’assurances : de l’assurance responsabilité civile à l’assurance incendie en passant par l’assurance accident du travail. Ce n’est pas toujours sans engagement. La loi vous oblige à souscrire certaines assurances, d’autres sont recommandées. Jetons un coup d’œil à chaque police d’assurance majeure!

Quel intermédiaire d’assurance ?

Quel intermédiaire d’assurance ?

Le meilleur choix pour vous assurer est un courtier d’assurance indépendant, tel que Go-Forward. Sur le même sujet : Assurance habitation : conseils à prendre en compte lors d’une demande de soumission | SeLoger immobilier. Cela vous permet d’avoir un intermédiaire de confiance qui sera plus disponible et ne devra privilégier aucune entreprise en particulier.

Actualités - Tourist Trophy : que savoir sur cette compétition moto ?
Voir l’article :
Depuis sa création en 1907, la compétition moto « Tourist Trophy »…

Pourquoi une assurance obligatoire ?

Pourquoi une assurance obligatoire ?

Le gouvernement considère certains risques si importants qu’il oblige les entreprises à s’assurer contre eux. Le gouvernement veut protéger trois partis :

Quelles sont les polices d’assurance obligatoires ?

Quelle assurance votre entreprise doit-elle souscrire ? Ça dépend. Nous distinguons :

Assurance obligatoire pour toutes les entreprises

Si vous employez du personnel, vous devez souscrire une assurance accidents du travail, afin que vos salariés soient assurés en cas d’accident du travail et soient indemnisés pour leur préjudice. Il est important que vous souscriviez à cette assurance avant d’embaucher du personnel.

Vous devez souscrire une assurance auto ou une assurance automobile pour toutes vos voitures de société. Si vous possédez une voiture de société, vous devez souscrire une assurance, comme pour votre voiture de tourisme. Conformément à la loi, vous devez en tout état de cause souscrire une assurance pour les dommages que vous causeriez à un tiers en cas d’accident. C’est ce qu’on appelle la responsabilité civile.

Les dommages causés à votre propre véhicule ne seront remboursés que si l’autre partie en est responsable. Mais vous pouvez aussi être impliqué dans un accident dont vous êtes responsable. Il est également possible que le responsable ne soit pas connu, comme dans le cas d’un vandalisme ou d’un délit de fuite. Vous pouvez souscrire une assurance tous risques pour récupérer vos frais.

Assurance obligatoire pour des entreprises spécifiques

En plus de ces assurances généralement obligatoires, le gouvernement a imposé des obligations supplémentaires pour certains secteurs. Les plus courants d’entre eux sont :

Assurance obligatoire contractuelle

Outre l’assurance protection juridique obligatoire, il existe également des assurances contractuelles obligatoires. Deux parties contractant une convention peuvent convenir que l’une d’elles doit souscrire une assurance. L’autre côté veut s’en couvrir. Par exemple, si votre entreprise contracte un prêt auprès d’une banque pour acheter une propriété, elle souscrira normalement une assurance incendie. Par exemple, la banque s’assure d’être toujours remboursée si la maison brûle.

Quiconque n’est pas obligé de souscrire une assurance contractuelle commet une rupture de contrat. Cela a de nombreuses conséquences : l’autre partie peut, par exemple, refuser de remplir ses propres obligations.

6 mois de prison pour 6 délits à moto
Sur le même sujet :
Un motard cumule les délits en Haute-Saône Excès de vitesse, refus d’obtempérer,…

Les assurances recommandées

Les assurances recommandées

Ils dépendent principalement des activités que vous menez avec votre entreprise.

Pour compléter votre statut social, les assurances suivantes sont recommandées :

De plus, les polices d’assurance suivantes sont recommandées :

Assurance incendie

Si vous avez une propriété commerciale, vous devriez de préférence souscrire une police d’assurance incendie. Elle assure non seulement le bâtiment, mais aussi son contenu contre l’incendie. Les dommages dus aux tempêtes, à la grêle, à l’eau et à la neige, aux attentats et aux bris de glace sont également assurés. Par ailleurs, vous pouvez également assurer d’autres risques au titre de l’assurance incendie : vol, dommages aux entreprises (voir ci-dessous) et responsabilité civile construction (dommages aux tiers dus aux ascenseurs, antennes, mâts, etc.).

Vous pouvez supprimer ce principe de proportionnalité en remplissant un tableau d’estimation lors de la souscription du contrat. Cette grille permet à l’entreprise de calculer la valeur de la nouvelle construction du bâtiment. S’il est correctement rempli, vous serez toujours intégralement remboursé.

Astuce : Choisissez une assurance incendie qui vous convient

Au début, assurez-vous d’avoir une assurance suffisante et une police incendie adaptée pour augmenter le contenu à intervalles réguliers. Faites de même pour la rénovation ou la construction neuve.

L’assurance Dommages commerciaux

Un coup de foudre, un incendie, un grave dysfonctionnement des brouilleurs, un violent orage, … Vous risquez de ne plus pouvoir travailler, entraînant une baisse de votre chiffre d’affaires.

L’assurance Bris de machine

Si vous travaillez avec des machines sophistiquées ou coûteuses, une assurance peut être utile. En cas de défectuosité de ces machines, l’assurance rembourse les frais de réparation.

La police d’assurance Tous Risques

Vous ne pouvez peut-être pas imaginer diriger une entreprise sans ordinateur. Les dossiers des clients sont conservés dans l’ordinateur, la facturation et la comptabilité se font via un logiciel spécialisé, même le processus de production est généralement entièrement contrôlé par ordinateur.

Vous pouvez vous assurer contre les dommages aux équipements électroniques, tels que les ordinateurs, causés par des circonstances extérieures (coupure de courant, maladresse ou malveillance du personnel) grâce à l’assurance « tous risques ». Vous pouvez assurer non seulement les frais de réparation, mais également les frais de récupération des fichiers et les frais de remplacement des appareils, par exemple.

Risques de responsabilité

Chacun est responsable de ses actes. C’est le cas du particulier qui casse la boîte aux lettres de son voisin et bien sûr de l’indépendant qui lâche le coûteux ordinateur portable pour réparer la maison de son client.

Le principe est simple. Quiconque commet une faute et cause ainsi un dommage à autrui est responsable et doit réparer le dommage. Les dommages peuvent être physiques, matériels ou immatériels. Cela inclut également les dommages moraux.

En tant qu’indépendant, vous êtes souvent non seulement responsable de vos propres actions, mais aussi de celles de vos employés. Les dégâts peuvent être élevés et c’est pourquoi il est conseillé de souscrire une bonne assurance. Qu’y a-t-il sur le marché ?

L’assurance Responsabilité civile ou RC

Cette assurance rembourse tous les dommages subis par un tiers à la suite d’une faute commise par vous ou votre personnel lors de vos travaux. En d’autres termes, la responsabilité de l’entrepreneur est assurée (RC signifie « responsabilité civile »). La condition est que le dommage ait été causé par et pendant l’activité professionnelle : commerce de biens, services, fabrication de biens.

L’assurance RC après livraison

En tant qu’entrepreneur, vous êtes responsable du produit ou du travail que vous livrez à votre client. Que se passe-t-il si ce produit ou ce travail contient un défaut ou une imperfection causant des dommages à votre client ?

Le CR assume la responsabilité lors de l’exécution des travaux. Après la livraison, le RC assume la responsabilité des dommages résultant de l’exécution des travaux ou après la livraison de la marchandise.

L’assurance transport

Supposons que vous transportiez des marchandises qui ne vous appartiennent pas. Pendant le transport, quelque part dans un parking le long de l’autoroute, le contenu de votre véhicule est volé. Une assurance transport est disponible pour de telles situations.

La responsabilité civile en cas d’incendie et d’explosion

Toute une série d’établissements, notamment ceux recevant du public, sont tenus de souscrire une assurance responsabilité civile incendie et explosion. Le fonctionnement ordinaire d’une assurance incendie ou responsabilité civile n’est donc pas suffisant.

Les succursales suivantes, entre autres, doivent souscrire cette assurance :

En cas de doute, consultez le maire (en pratique généralement le service technique) de votre commune/commune.

La responsabilité des représentants de la société et des administrateurs

En cas de faillite, les administrateurs et membres du conseil d’administration peuvent – ​​dans certains cas – être tenus personnellement responsables des dettes de la société. Cela peut inclure lorsque :

La responsabilité professionnelle

Dans un certain nombre d’appels, non seulement la responsabilité civile peut être invoquée, mais il existe une possibilité réelle que les parties lésées intentent une action en justice pour faute professionnelle ou faute professionnelle.

Cela vaut certes pour les professions du secteur médical, mais aussi pour les autres professions libérales et intellectuelles… Les compagnies d’assurances ont développé des polices spécifiques à ce risque, qui couvrent également la responsabilité civile.

L’assurance de l’aide juridique

Tous ces principes semblent logiques, mais en pratique, il n’est pas toujours facile de déterminer exactement où se situe la responsabilité ou l’étendue du dommage.

Si les différentes parties ne parviennent pas à s’entendre, l’affaire devra être portée devant les tribunaux. Vous devez engager un avocat pour défendre vos droits.

Les frais de cette assistance juridique peuvent également être assurés. C’est pourquoi la couverture de l’assistance juridique est liée à un certain nombre de polices.

Prélèvement KSM : comment l'arrêter ? | Info-mag-annonce.com
A voir aussi :
Si vous avez remarqué un prélèvement KSM sur votre compte bancaire, mais…

À Lire  Racine Bordeaux renforce ses rangs et annonce l'arrivée de nouveaux co-fondateurs : Anaïs Maillet, Jean Montamat, Anne-Laure Dagorne et Alice Simounet.