Quelle est la liste des handicaps reconnus par la MDPH ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Par Julien Trellu – Mis à jour le 7 septembre 2022

.

Si vous êtes atteint d’une maladie invalidante, vous pouvez bénéficier de l’Allocation adulte handicapé (AAH) sous certaines conditions. Une maladie invalidante est souvent invisible, mais elle peut donner lieu à la reconnaissance d’un handicap.

Après dépôt de votre dossier de demande d’AAH, votre situation sera étudiée à la demande de la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Une équipe pluridisciplinaire évalue votre handicap (votre degré de handicap) et la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) est chargée de prendre la décision d’accès à l’AAH.

Votre degré d’invalidité élaboré par la MDPH détermine votre droit à l’AAH, mais ce n’est pas le seul critère (en savoir plus). Certaines maladies invalidantes permettent d’étudier les droits à l’AHA (voir liste).

La liste des maladies invalidantes donnant droit à l’AAH

Si vous souhaitez savoir quelle entité évalue l’invalidité des maladies invalidantes, les conditions pour bénéficier de l’AAH et la liste des maladies invalidantes reconnues, lisez la suite de cet article. A voir aussi : Quel modèle de selle choisir ?.

Les maladies invalidantes comprennent les troubles de santé pouvant affecter les organes internes vitaux (poumons, reins, cœur, etc.). Ces maladies sont souvent invisibles, mais elles constituent un réel désavantage pour les personnes touchées par ces maladies.

Les maladies invalidantes nécessitent un traitement adapté et spécifique. Ce sont des affections de longue durée (ALD).

Maladies invalidantes permettant l’étude des droits AHA :

Cette liste est donnée à titre indicatif. Ce n’est pas exhaustif. Vous pouvez contacter la MDPH de votre région pour plus d’informations sur la prise en charge des maladies invalidantes. Pour retrouver vos coordonnées MDPH, rendez-vous ici.

Maladie invalidante et AAH : qui détermine votre taux d’incapacité ?

Point important : le fait que vous souffriez d’une pathologie mentionnée ci-dessus ne garantit pas que vous remarquerez des AHA. Pour une pathologie identique, les besoins et les répercussions dans la vie quotidienne de la personne varient. Ainsi, seules la CDAPH et la MDPH sont en mesure d’estimer les répercussions de la maladie et d’évaluer le taux d’incapacité pour l’étude des droits ou non à l’AHA.

À Lire  Chaleur accablante : les points importants pour y faire face

L’évaluation de votre handicap lié à une maladie invalidante est réalisée par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de votre département. L’évaluation de votre indice d’invalidité est proposée par une équipe pluridisciplinaire (en savoir plus).

Une équipe pluridisciplinaire de la MDPH en charge d’évaluer votre handicap

La décision finale d’octroi de l’allocation pour adultes handicapés est prise par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (voir info).

Dans chaque centre départemental pour personnes handicapées, une équipe pluridisciplinaire est chargée du suivi individuel des personnes handicapées.

Cette équipe pluridisciplinaire réalise différentes missions :

Cette équipe pluridisciplinaire vous propose une évaluation de votre handicap : votre degré d’invalidité. Ce taux d’invalidité décrit votre degré de dépendance et le niveau d’assistance dont vous avez besoin au quotidien. Cette valeur est exprimée en pourcentage.

Pour déterminer votre degré d’incapacité, l’équipe multidisciplinaire s’appuie sur le barème guide d’évaluation des incapacités et des déficiences des personnes handicapées.

Cette équipe pluridisciplinaire est composée de professionnels aux parcours différents :

Cette équipe peut également disposer de compétences externes complémentaires, selon la situation de la personne. Tous les membres d’une même équipe multidisciplinaire ne sont pas mobilisés pour traiter tous les dossiers. Les membres interviennent selon la situation de la personne et les compétences requises pour examiner le processus.

Cette équipe disciplinaire évalue votre situation sur la base de deux documents que vous avez remis lors de votre candidature à la MDPH :

En plus de ces documents, l’équipe multidisciplinaire peut être amenée à vous demander, à vous, à votre famille ou à vos amis ou aux professionnels impliqués dans vos soins, des informations complémentaires. Le but de ces demandes supplémentaires est de bien comprendre les spécificités de chaque situation.

La CDAPH valide l’évaluation de handicap et accorde l’AAH

L’équipe chargée d’évaluer votre situation n’est pas habilitée à prendre des décisions sur l’attribution des différents droits et avantages. Le dossier est transmis à la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées avec des propositions de recommandations à faire ou de décisions pouvant être prises pour répondre aux besoins identifiés pour la personne concernée. Ces propositions sont regroupées dans le plan de rémunération personnalisé (PPC).

À Lire  8 conseils pour un cœur en bonne santé

La Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) est chargée des décisions relatives aux droits des personnes handicapées.

Ce comité est notamment compétent dans les domaines suivants :

Cette commission est chargée de valider la proposition d’indice de handicap émise par l’équipe pluridisciplinaire. Ce degré de handicap est l’un des critères d’admissibilité à l’Aide aux Adultes Handicapés (AAH).

Quimper. Prendre rendez-vous chez le dentiste : le vrai moyen de traverser
Voir l’article :
Le serment d’Hippocrate est un serment traditionnellement prêté par les médecins, les…

AAH pour une maladie invalidante : les conditions

Ce comité est composé de représentants :

Si vous souffrez d’une maladie invalidante, l’évaluation de votre handicap est l’un des critères d’accès à l’Adult Disabled Benefit. Mais ce critère n’est pas unique.

Vous devez également valider des critères :

L’accès à l’AAH dépend de l’évaluation de votre handicap et donc de votre degré d’invalidité dû à votre maladie invalidante :

A l’issue de la période, vous avez la possibilité de demander le renouvellement de l’AAH. En revanche, si votre demande d’AAH est refusée, vous avez la possibilité de faire appel.

Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre service…

Plusieurs pathologies reconnues par la MDPH sont éligibles à l’AHA :

Le taux d’incapacité est évalué par une équipe pluridisciplinaire de la MDPH à l’aide d’un barème guide… Lire la suite

L’AAH pour maladie invalidante est accordée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH)… Lire la suite

Les critères d’obtention de la maladie invalidante d’AAH sont les ressources financières, l’évaluation de votre handicap…Lire la suite

Crédit photo : © StockUnlimited

Piqûres de moustiques chez les nourrissons : les prévenir, les soulager
Ceci pourrez vous intéresser :
Les bébés se font-ils piquer par les moustiques ? Est-ce que les…