Quels sont les indices que vous devez rechercher pour décider si vous avez besoin d’une assurance habitation aujourd’hui ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Comment savoir si vous avez besoin d’une assurance habitation ? Propriétaire, locataire, copropriétaire, logement libre… Selon la situation du logement, il est nécessaire ou non de souscrire une assurance habitation. Cet article vous aidera à comprendre comment savoir quoi faire dans votre situation. La première chose à savoir est que l’assurance habitation est obligatoire lorsque l’on est locataire. En effet, une fois le bail signé, vous disposez d’un mois pour envoyer à votre bailleur une attestation d’assurance.

Passé ce délai, vous risquez l’expulsion. Cette attestation doit être renouvelée à chaque prolongation de bail et remise au propriétaire ou bailleur. En tant que propriétaire, vous n’avez pas besoin de souscrire une assurance habitation si vous louez l’appartement à un tiers. C’est le locataire qui doit s’occuper de l’assurance. Dans le cas d’une propriété ou d’une copropriété dans laquelle vous vivez, veillez à ce que votre nom figure bien dans le contrat d’assurance : toutes les personnes appartenant au foyer doivent être inclues afin que les conditions de garanties soient applicables pour tous.

Pensez à la responsabilité civile

Si vous êtes hébergé gratuitement, vous devez également souscrire une assurance car elle permet de vous couvrir. L’assurance habitation inclut la responsabilité civile (RC), vous êtes donc couvert en toutes circonstances. A voir aussi : Médiateurs : secrétaire général de l’Orias nommé. Cette RC vous permet d’être couvert si vous blessez accidentellement ou blessez un tiers ou si votre lieu de résidence nuit à autrui.

Vous devez donc être bien conscient de la situation pour vous assurer d’être bien couvert. Certaines personnes se demandent si cela vaut la peine de conserver son assurance en cas de changement de situation (déménagement, locataire acquérant un bien, changement de mariage) ou s’il est facile de changer de compagnie quand on n’est pas satisfait des couvertures existantes. Savoir quand résilier une assurance habitation est très important car en cas d’information erronée ou de décision inappropriée, vous risquez de vous retrouver démuni en cas de problème. N’annulez que si vous êtes absolument certain que, malgré le changement de circonstances, vous êtes toujours couvert par tous les risques. De même, assurez-vous que votre nouveau contrat prend effet immédiatement afin de ne pas laisser une période sans couverture.

À Lire  RC Exploitation : Comment cette assurance professionnelle vous protège-t-elle ? | L'assurance de comparaison

Assurance, circuit... Les trottinettes électriques sont de plus en plus réglementées
Voir l’article :
Est-il obligatoire de coller la vignette d’assurance ? Même si ce n’est…

Jusqu’où s’étend la couverture d’une assurance habitation ?

Jusqu’où s’étend la couverture d’une assurance habitation ?

Concrètement, que couvre votre assurance habitation et comment choisir la bonne ? Il faut déjà savoir que l’assurance habitation est indispensable en cas de bris de glace, catastrophe, cambriolage ou catastrophe naturelle (tempête, inondation, tempête). Les dégâts des eaux, par exemple, sont la plainte la plus courante. Cela peut commencer par un robinet mal fermé ou être relié à une tuyauterie défectueuse. Très rapidement, un dégât des eaux peut impacter votre habitation ainsi que celle d’un voisin. Sans assurance, il vous appartient de rembourser les travaux nécessaires à la remise en état des lieux (votre logement et celui du voisin ayant subi le dommage).

Les incendies sont également très dangereux, causés par une erreur humaine (par exemple une mauvaise gestion du feu), par un phénomène climatique ou par un dysfonctionnement du réseau de chauffage ou électrique. Bien que moins courants que les dégâts des eaux, ils sont très coûteux car dans le pire des cas, ils peuvent entraîner la destruction totale de la maison. Il est donc important d’être bien couvert mais aussi d’adopter les bons réflexes pour prévenir un tel danger. La question du vol mérite également d’être expliquée car de nombreux assurés ne savent pas vraiment ce que rembourse leur assurance. Vous devriez vérifier les termes de votre contrat pour savoir comment vous pouvez vous faire rembourser vos appareils s’ils sont volés à votre domicile.

À Lire  SnL Conseil diversifie votre épargne avec la SCPI

Portrait de Martine Carlu, PDG d'Integrale, dans La Tribune de l'assurance
A voir aussi :
La Tribune de l’assurance, dans son numéro 281 de juillet-août 2022, a…

La région de résidence impacte le tarif

La région de résidence impacte le tarif

Tous ces risques doivent être pris en considération lors de l’évaluation de la pertinence d’une assurance habitation. Il faut aussi savoir qu’en fonction de votre région de résidence et de la taille de votre logement, la grille tarifaire varie. Par exemple, le risque de vol est plus élevé en Île de France en raison de la densité de population, mais aussi en Provence-Alpes-Côte d’Azur où les villas isolées et peu peuplées représentent une proie plus facile pour les voleurs.

De même, les compagnies d’assurance étudient les données climatiques et géographiques des territoires qu’elles couvrent pour évaluer la possibilité de survenue de catastrophes naturelles. En fonction de tous les risques potentiels et du logement que vous souhaitez assurer, les tarifs proposés sont donc différents d’une région à l’autre. Maintenant que vous avez appris les paramètres de l’assurance habitation, vous pouvez savoir si vous devez rapidement signer un contrat ou non.

Motos : le gilet "airbag" sera-t-il obligatoire ?
A voir aussi :
Comme un chapeau, le port d’un gilet airbag peut être bénéfique pour…