Qu’est-ce qu’un travailleur transporté ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le salarié transporté est un professionnel indépendant qui exerce librement son activité et est affilié à une entreprise de transport. Cette formule hybride lui offre à la fois la liberté et la sécurité sociale du travailleur traditionnel. Savez-vous quelque chose sur l’employé sage ? Retrouvez toutes les informations sur ses droits, ses obligations et les avantages dont il bénéficie.

Bénéficier d’un statut salarié tout en restant indépendant

Comment devenir un salarié porté ? 

Comment devenir un salarié porté ? 

Pour devenir un employé transférable, vous devez d’abord sélectionner une entreprise transférante. Comparez-les selon les critères suivants : pourcentage des frais de gestion, volume et type de clients, niveau de support et disponibilité. Ensuite, vous devez contacter la société de transport sélectionnée en amont. Ensuite, une convention d’adhésion et un contrat de travail doivent être signés. Ceci pourrez vous intéresser : Quels sont les avantages du portage salarial ?. Après cette étape, l’entreprise peut décider d’évaluer votre niveau de compétence et de vous former en conséquence. Enfin, vous devrez trouver vos propres missions et donner vos termes et conditions à l’entreprise du client.

Qui peut devenir accompagnateur ?

Le statut de travailleur transporté est ouvert aux personnes suivantes : travailleurs ordinaires, travailleurs en reconversion professionnelle, consultants internationaux, formateurs et professionnels retraités. Attention ! Le portage est très sélectif, notamment lorsqu’il s’agit de transactions. Parmi les activités incompatibles, on distingue : les activités liées aux professions libérales, les services d’assistance à la personne et les activités commerciales. Assurez-vous également de remplir les conditions suivantes : avoir au moins un diplôme bac+2, justifier d’au moins 3 ans d’expérience et percevoir au moins 2 397 € de salaire.

A voir aussi :
Ces derniers temps, on entend de plus en plus parler de logiciels…

Les droits du salarié porté 

Les droits du salarié porté 

L’intérêt du statut de salarié accompagné se justifie par l’importance des avantages associés : sécurité, flexibilité, gain de temps, entre autres.

La sécurité du statut d’un salarié 

Le travailleur muté bénéficie des mêmes prérogatives que le travailleur régulier : congés payés, cotisations retraite, cotisations sociales, assurance chômage, assurance entreprise, etc. Avec l’accord de branche du 24 juin 2010, les entreprises de portage ont l’obligation de protéger les salariés mutés en assurant eux avec une assurance civile et professionnelle dans le contrat. Concrètement, le salarié accompagné est protégé contre les dommages ou accidents dans le cadre de sa mission.

L’autonomie du travailleur indépendant 

Un travailleur détaché jouit d’une autonomie beaucoup plus grande qu’un indépendant. Cela signifie que vous pouvez faire les choix suivants : lieu et horaires de travail, niveau de l’honoraire, choix des clients, choix des missions, etc. Bien pratique pour ceux qui veulent se consacrer à leur vie de famille avec une source de revenus. De plus, cette formule vous permet de tester vos compétences si jamais vous souhaitez monter votre propre box.

Accès à un réseau de clients 

Lorsque vous faites appel à un transporteur, vous bénéficiez d’une garantie en deux points. Premièrement, vous bénéficiez de la crédibilité et de la notoriété de ce dernier. Deuxièmement, vous avez accès à un portefeuille de clients riche et diversifié. La société de portage investit donc en vous et vous forme pour proposer vos compétences aux clients. En tant qu’employé respecté, il vous est donc plus facile d’approcher les plus gros clients.

Gain de temps 

La gestion de la sécurité sociale, la comptabilité ou la facturation sont des tâches plutôt fastidieuses. Veuillez noter qu’en tant que cessionnaire, ces activités ne relèvent pas de votre responsabilité, mais de celle de votre employeur. Cela vous laisse plus de temps à consacrer à la prospection, à votre formation et à vos missions.

Lire aussi :
Ne trouvant pas de sens au travail qu’elle effectuait dans une entreprise…

Obligations du salarié porté 

Obligations du salarié porté 

Malgré tout, le salarié transporté a des obligations.

Fournir un rapport de mission à l’entreprise de portage 

Bien qu’il soit autonome au regard de ses missions et des conditions associées, le salarié accompagné doit tout de même fournir un rapport de mission à l’entreprise qui l’emploie. Ce geste non seulement entretient la relation avec son employeur, mais lui permet également de découvrir ses erreurs. Grâce à ce document, la société de transfert peut facilement adapter la formation du salarié transporté pour combler les lacunes.

Respect du contrat de travail 

En signant votre contrat, vous vous soumettez à l’autorité de l’employeur. En conséquence, il a le droit de vous demander de contribuer, par exemple, aux cotisations de sécurité sociale. Il est important d’accepter toutes les informations de votre contrat dès le départ. Sinon, vous risquez de vous exposer à des poursuites judiciaires.

Contrôler et améliorer son personal branding 

La marque personnelle est la façon dont vous vous vendez et vendez vos compétences dans le monde professionnel. Elle peut être influencée par deux facteurs : votre utilisation des réseaux sociaux et vos habiletés sociales au quotidien. N’oubliez pas que certains recruteurs et clients feront des recherches sur vous avant de vous embaucher. Dans le transfert de paie, la marque personnelle affecte à la fois l’employé qui est transporté et l’entreprise qui l’emploie. Plus clairement, si ce n’est pas assez gratifiant, vous risquez tous les deux de perdre votre crédibilité et vos clients existants.

Cegelem

Voir l’article :
Si les leviers de communication digitale vous intéressent, alors vous devez avoir…

À Lire  Quelle est la rémunération dans le bulletin de salaire des profils IT ?