Rachats de crédits : nos solutions pour faire face aux saisies et saisies

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Obtenir un financement pour leur projet immobilier est devenu de plus en plus complexe pour les Français depuis le début de l’année. Une enquête réalisée par les 6 associations professionnelles d’intermédiaires en crédit (IOBSP) montre ainsi une forte augmentation des refus de crédit. 85% des sondés déplorent un taux de rebond supérieur à 20% et ce taux monte à 40% pour 4 intermédiaires sur 10.

Le taux d’usure et les normes du HCSF, principaux obstacles à l’accès au crédit

Deux freins principaux sont identifiés dans près de 70% des demandes de crédit logement rejetées : Voir l’article : Quand la nature redonne ses droits à l’activité humaine – Toute l’actualité gratuite en un clic.

Comme pour les nouvelles souscriptions, l’activité de rachat de crédit elle-même est affectée par la restriction du taux d’attrition. Nous vous rappelons que le « taux d’attrition » fait référence à la limite maximale que les banques et sociétés de crédit ne peuvent pas dépasser lors de la définition du taux annuel applicable à un prêt.

Autrement dit, le TAEG ne peut pas dépasser ce maximum légal. Le non-respect de cette règle expose l’établissement fautif au paiement d’une amende de 300 000 euros assortie d’une peine d’emprisonnement de deux ans.

Ceci pourrez vous intéresser :
L’installation d’un ascenseur domestique implique plus que l’achat d’un kit et son…

Nos solutions face à l’usure

Cependant, nous restons en permanence vigilants pour trouver des solutions alternatives aux problèmes actuels. Lire aussi : Le Japon va bientôt tester un mini ascenseur spatial. Ainsi, nous vous proposons des alternatives pour financer certains profils actuellement bloqués :

À Lire  Acheter et entretenir sa voiture : un projet que 60% des Français ont du mal à mener à bien

Lire aussi :
Au moins dix personnes ont été tuées et 39 blessées dimanche dans…