RALLYE ET MONTE CARLO. E MOTORSPORT : AU CŒUR DU PARCOURS AVEC MR 100 000 WATTS

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

 

Sur le même sujet :
Entretien avec le patron de la marque italienne sur le mythique circuit…

Monsieur 100000 WATTS – alias Didier Malga – persiste et signe !!!

Bison Futé : Crossover noir, informations transports du 29 au 31 juillet
A voir aussi :
SOYEZ UN HOMME SAGE. Bison Futé annonce une journée rouge sur les…

Autonewsinfo vous avait alerté ce printemps… Le E Motorsport est sous haute tension !!!

Et ce n’est pas la crise énergétique qui perturbe la situation, au contraire ! Sur le même sujet : Perspectives d’avenir du marché du silicone pour airbag automobile et stratégies de développement commercial jusqu’en 2028 | Les principaux acteurs sont Autoliv Inc., Joyson Safety Systems, Milliken & Company, Dow, Elkem Silicones, Shin-Etsu..

Après les titres de Jean Éric VERGNE en Formule E, Didier MALGA en E-Rallye Fi, c’est au tour d’Adrien TAMBAY d’être sacré cette année en ETCR (circuit touristique électrique). Les Français y sont définitivement pour quelque chose !!! Et le vent dans les voiles…

Avant E Monte Carlo, lors de la dernière édition du MORZINA Mont Blanc Rally, il y a quelques semaines à peine, tout est devenu très concret.

Avec la présence pour la première fois en France de la compétition de vitesse électrique dans le Champinnat de FRANCE, le Rallye FFSA !

Le paddock du trophée ALLEMAND OPEL ADAC a atteint son apogée à l’ombre d’Avoriaz !

Le seul événement organisé en France au calendrier 2022 du E Corsa Trophy a réuni pas moins de 12 Opel et leurs très jeunes équipages venus de toute l’EUROPE.

Pour l’AUVERGNAT Didier MALGA, créateur du trophée FRANCE ENRS, il n’était pas question de manquer ce premier rendez-vous historique il y a sept ans !

« Après tant d’implication dans le développement du E-Rallye en France, je voulais absolument non seulement être présent mais aussi participer au volant », a expliqué l’animateur de l’équipe RED COW RACING.

Ainsi, avec la complicité de Philippe VANESSA (Asa Mont Blanc) et Vincent DUCHER (Equipe Sainteloc), le duo habituel que forme Didier MALGA avec Anne-Valérie BONNEL s’est retrouvé à égalité sur la ligne de départ, sur les places du panier E. Corsa.

Le pilote français nous confie :

« Compte tenu de la moyenne d’âge des équipages du trophée – à peine 20 ans – et de leurs habitudes de pilotage depuis le début de la saison, notre seul objectif était de participer et de prendre le plus de plaisir possible »

À Lire  De quelle remorque avez-vous besoin pour transporter une moto ?

Cela s’est fait lors de 8 étapes sur 12 où se sont affrontées d’autres catégories, avec des plages de charge de batterie à respecter lors du retour au paddock entre les boucles.

Outre la bonne ambiance entre les équipes de la marque lors du blitz, c’était un peu surprenant de voir les réactions étonnamment positives des téléspectateurs !

On connaît la résistance des passionnés de rallye à cette évolution moteur. Aussi, ce fut une grande surprise pour eux, d’une part, de voir comment les voitures électriques passent « à vitesse » alors que jusqu’à présent elles n’évoluaient qu’en « Régularité ».

Mais notez aussi qu’ils produisaient du bruit !

Bien sûr, un bruit artificiel, qui reproduit l’accélération et la décélération de la E-Corsa, amplifié puis dispersé par des haut-parleurs placés à l’avant et à l’arrière de la voiture.

Prévenez d’abord les spectateurs de l’arrivée des concurrents et veillez ainsi à la sécurité, mais aussi à l’ambiance.

La surprise provoquera de nombreuses visites dans le paddock et bien sûr, des questions auxquelles les équipages se sont empressés de répondre.

Une belle « première » réussie, sous l’œil attentif de nombreux observateurs de STELLANTIS Motorsport et de la FFSA pour la suite…

Pour l’équipe RED COW RACING, ce rallye MORZINE Mont Blanc était une récréation très agréable en prévision d’un autre rendez-vous important de la saison FIA :

VIDEO - Ce policier à moto réussit parfaitement son épreuve de slalom
Sur le même sujet :
Apparemment, un examen est requis pour être autorisé à être un cycliste…

Le E RALLYE MONTE CARLO

C’est toujours avec impatience que le peloton de la discipline se retrouve chaque année en Principauté à cette occasion ! La magie des lieux y est pour beaucoup, bien sûr, mais la bagarre sportive aussi !

L’effervescence autour de E Motorsport ajoute également un nouvel intérêt à cette compétition.

A tel point que l’ACM (Automobile Club de Monaco) a été contraint de refuser une quinzaine d’inscriptions !!! Oh ouais…

Il y a donc 56 équipes représentant 14 marques différentes, dont RENAULT avec MEGANE E Tech, PEUGEOT avec e-208 ou CITROEN avec DS3 Crossback e-Tense pour les FRANÇAIS et AUDI, BMW, KIA, TESLA entre autres pour les côtés un et 8 nationalités, qui se sont retrouvés sur la ligne de départ à Valence, le centre des événements pour un programme très sérieux.

À Lire  SR 2022, la fantastique moto électrique

Les deux premiers jours en boucles autour de la préfecture de la DRÔME, une en ARDÈCHE, avec un arrêt traditionnel à la station ‘tarte aux pommes’ de la célèbre Discount à Antraigues sur Volane, chère famille Jouanny, puis dans le VERCORS, toutes deux inscrites « WRC »

A la clé, la première hiérarchie clairement établie en tête de course, où l’on retrouve des figures familières :

Jacques PASTOR, le dixième participant, futur vainqueur monégasque (KIA EV6), Michel CHABRAN, le chef étoilé le plus rapide de France (Megane E Tech), Olivier CAMPANA, qui n’hésite pas à prendre le ring quand il ne navigue pas Daniel ELENA sur BMW I 40 et le duo auvergnat Didier MALGA et Anne-Valérie BONEL (PORSCHE Taycan), qui visent leur 5e podium consécutif lors de l’épreuve monégasque.

Sans oublier la belle équipe belge composée de 4 équipages (VW) menés par Antoine DESCHAMPS et Bernard HEINE.

Le troisième jour devait diriger tout ce beau monde vers Monaco, à travers l’arrière-pays méditerranéen, jusqu’au bout de la boucle MONACO-MONACO, avant d’arriver en Principauté !

LES FUTURS VAINQUEURS, PASTOR-GAZZOLA

Au final, les équipages de PASTOR-GAZZOLA (KIA EV 6), MALGA-BONNEL (PORSCHE TAYCAN), CAMPANA-MILANESIO (BMW I 40) et SABY-SERRE (HYUNDAI NEXO) ont remporté le podium – le futur vainqueur de l’hydrogène Catégorie. Les Spéciales seront férocement disputées et avec de nombreux résultats « à égalité » en jeu !

Crossover, rejoint par un équipage 100% féminin qui composait le podium final, composé de Karel COLIBERT et Nathalie ZBINDEN (VW ID 5) qui a pris la deuxième place

Sans oublier le plus pointu des équipages belges, composé de Bernard HEINE et SECRETIN (VW ID3) 4e avec la PORSCHE Taycan de MALGA-BONNEL, qui en a terminé trois, départagé à la 4e place, au nombre de victoires en spéciale.

Et le duo Jacques PASTOR-Fulvio GAZZOLA sur leur KIAEV6 GT l’emporte.

Pour l’équipe Red Cow Racing qui occupait la troisième place, l’objectif d’un nouveau podium à Monaco était atteint – deuxième avec la PORSCHE Taycan – dont le comportement a fait merveille !

C’est pourquoi Didier MALGA a déclaré :

« C’est bien de monter sur le podium au E Monte Carlo ! Mais le faire 5 fois de suite… C’est un immense plaisir.

Des performances, de la régularité et… de la régularité vraiment excellentes aussi !

Saint-Chamond. Actualité Novaciéries : des démolitions attendues en 2024
Sur le même sujet :
Êtes-vous abonné au journal papier?&#xD ;Profitez des avantages inclus dans votre abonnement en…

LE PODIUM FINAL 2022

LES FRANÇAIS BONEL-MALGA SE CLASSENT TROISIÈMES