Réhabilitation de la résidence Gabriel Baron à Angers, une construction …

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Située dans le quartier angevin de Montplaisir, la résidence Gabriel Baron est actuellement en cours de rénovation, pour subir une véritable cure de jouvence.

La région de construction Spie batignolles s’est vu confier des travaux importants sur plusieurs bâtiments, à l’issue d’un concours de conception-réalisation organisé par Podeliha, société de logement social des Pays-de-la Loire. L’équipe de conception est composée de Rolland & Architectes associés, Tecnia Ingénierie, IBA, T2T et paysagiste Landscape U Need.

« Les nombreuses initiatives prises par nos équipes sur ce projet en font une véritable démonstration de savoir-faire et d’engagement dans la politique RSE du Groupe », explique Christophe RENAUD, Directeur des Activités au sein de la Direction Régionale Ouest de Spie batignolles.

256 logements rénovés en profondeur avec un objectif de -50% de perte de chaleur

L’opération de réhabilitation, avec l’aide de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU), s’inscrit dans le cadre du projet de redéveloppement du quartier MonPlaisir au nord d’Angers, qui vise à instaurer de nouvelles dynamiques pour offrir aux habitants une meilleure qualité de vie et réduire leurs consommations énergétiques. frais.

La résidence Gabriel Baron compte 256 appartements, répartis en 5 bâtiments de 5 étages et 1 tour de 8 étages. Pour l’ensemble de ces ouvrages, répartis autour de 22 entrées, les équipes des chantiers Spie batignolles interviennent en site occupé pendant 18 mois. Il faut compter 15 jours ouvrés par appartement pour réaliser les travaux de rénovation prévus par le bailleur du Lotissement.

Le contrat prévoit également la construction de 34 logements qui recevront la désignation Habitat Seniors Services (HSS), ainsi que la construction de 4 ascenseurs (bâtiments Baron 1 et 2 et Schuman).

Le projet concerne à la fois l’amélioration des bâtiments et l’aménagement paysager. Aux pieds des immeubles, une attention particulière sera portée à la végétalisation des différents emplacements et parkings.

La nature des travaux et les nouveaux matériels/équipements installés ont été définis dans le but de réduire de 50 % les déperditions thermiques.

Tous les murs extérieurs des 5 bâtiments et de la tour seront recouverts d’Isolation Thermique Extérieure (ITE) avec enduit pour les bâtiments et bardage métallique pour la tour et les deux pignons.

À Lire  Un ouvrier tombe de 8 étages dans une cage d'ascenseur...

Les combles de la tour Gabriel Baron seront également isolés à la laine soufflée.

Toutes les menuiseries extérieures seront remplacées par de nouvelles menuiseries en PVC. Les portes palières et les portes qui donnent accès aux différents halls et couloirs seront remplacées par de nouveaux éléments.

Dans le cas, les travaux consistent à :

Pour assurer la sécurité des locataires, l’installation électrique sera mise aux normes, les sous-sols seront bétonnés, la rampe d’accès à la tour sera améliorée et chaque bâtiment bénéficiera d’un nouveau système de contrôle d’accès.

Le montant des travaux s’élève à plus de 11 millions d’euros, et la livraison définitive est prévue fin janvier 2024.

Projet pilote d’enregistrement des unités de valeur environnementale (UVE)

« Afin de bousculer nos habitudes et notre façon de concevoir le chantier, nous avons sollicité l’intervention d’un écologiste. Cette décision est motivée par la volonté de planifier des travaux qui seront réalisés dans le respect de la biodiversité. L’écologiste nous a ouvert un nouveau champ de connaissances pour adapter nos pratiques aux enjeux de la biodiversité locale », précise Christophe RENAUD.

L’écologue a été chargé d’identifier l’ensemble de la faune et de la flore locales afin de proposer aux équipes de conception et d’ingénierie des solutions visant à limiter l’impact des travaux sur leur conservation. Par exemple, l’identification d’une espèce particulière d’oiseau a conduit à l’installation de nichoirs sur les façades. Comme il s’agit du premier pilote, toutes les initiatives proposées par l’écologiste n’ont pas pu être mises en œuvre. L’objectif à court terme est de créer une plateforme de valorisation UVE, reproductible sur la plupart des chantiers de Spie batignolles, qui permette de proposer une planification et des actions cohérentes au prisme de la biodiversité.

Le projet de sensibilisation des populations locales afin de mettre en lumière les enjeux de protection de la biodiversité qui les entoure est porté par les équipes de terrain, en collaboration avec l’écologiste.

Les territoires de construction Spie batignolles se sont associés à l’association Matière Grise pour mettre en place une démarche de réemploi. Un marché éphémère (magasin) sera organisé directement sur place pour offrir une source de ressources issues de la déconstruction des bâtiments restaurés.

À Lire  L'Ukraine et la Russie s'accusent d'avoir tiré près de la centrale nucléaire de Zaporijia

En matière de recyclage, les équipes ont fait appel aux services de Waste Market Place, dans le cadre d’un partenariat signé dans un accord-cadre avec l’ensemble des entités du groupe Spie batignolles. Waste Market Place gère les déchets de 7 filières (carton, métal, etc.) et vise le meilleur taux de valorisation possible, supérieur à 80%, alors que la réglementation impose un minimum de 70%. A ce jour, sur la production de 18 tonnes de déchets, le taux de valorisation est de près de 93 %.

L’opération vise à marquer BBC Rénovation. Dans la course à la Grenouille d’or, un challenge interne au groupe Spie batignolles Afin de promouvoir les initiatives environnementales, le service RSE de Spie batignolles a créé les trophées Grenouille d’or. Un audit très précis est réalisé dans chaque lieu inscrit dans le cadre de ce challenge interne pour mesurer les résultats de 6 attitudes écologiques selon les normes définies par Spie batignolles, pouvant aller au-delà de la réglementation en vigueur Lieu de réhabilitation de Gabriel Gabriel. La résidence Baron entend recevoir ce trophée Grenouille d’Or, dont la révision est prévue au 1er trimestre 2023.

Dans ce projet, tous les acteurs se sont mobilisés pour la mise en place d’une campagne d’insertion professionnelle, qui vise à offrir du travail à des personnes en difficulté éloignées de l’emploi. Au total, plus de 7 525 heures de travail font partie de ce système social. Les heures d’insertion s’appliquent également aux salariés de Spie batignolles, co-traitants (architecte, bureau d’études, etc.), mais aussi à plusieurs sous-traitants habilités à intervenir (travaux de chantier – démolition – ascenseur – toitures – peinture – électricité et nettoyage) .

Spie batignolles vise à ce que les habitants du quartier passent en priorité des heures d’insertion. Preuve du succès de cette démarche sociale, Ali, chargé des relations permanentes, est issu d’un précédent dispositif d’insertion mis en place sur un autre site de Spie région batignolles, qui l’a conduit à embaucher en CDI.