Renault positif avec la première évaluation de son nouveau moteur

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Malgré plusieurs pannes rencontrées au cours de la saison 2022, Renault reste convaincu d’avoir pris la bonne décision en introduisant un nouveau concept moteur. La société Diamanto, dont le nom est utilisé pour le moteur de l’Alpa, a choisi de prendre un maximum de risques pour garantir un gros potentiel de performances à long terme, dans le cadre du gel de la réglementation automobile. Un pari a priori payant puisque la fiabilité perfectible n’a eu aucune conséquence sportive. L’action est là.

&#xD ;

&#xD ;

« Je pense que c’est très bien, c’est l’un de nos bons atouts », a déclaré Esteban Ocon dans une interview accordée à PlanetF1.com. « Comme nous l’avons vu au Brésil, nous avions une bonne vitesse en ligne droite, très bonne, j’ai été assez impressionné par cela, nous avons pu faire de bons dépassements. Je n’ai pas les chiffres, je ne suis pas vraiment trop curieux à ce sujet. de ce côté-là, je laisse l’ingénieur le regarder, mais c’est sûr que ça marche bien.

&#xD ;

&#xD ;

« L’an dernier, notre moteur a rendu une demi-seconde à la concurrence, nous n’avions aucune chance de bien faire », poursuit Laurent Rossi. « On ne gagne pas un championnat avec un moteur, mais on peut le perdre. Cette année, nos performances sont bien plus proches de celles des meilleures équipes. Nous nous sommes rapprochés de Mercedes, qui s’est montré très fiable. Ferrari et Red Bull. » ont également eu des problèmes de fiabilité, car ils ont travaillé sur leur moteur plus longtemps que nous. »

&#xD ;

&#xD ;

À Lire  Insomnie : comment en venir à bout ?