Renégocier son assurance de prêt pour économiser – Meilleurtaux…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La réforme de l’assurance-crédit entre en vigueur le 1er septembre 2022. Pour l’emprunteur immobilier, il est temps de renégocier son contrat d’assurance afin d’économiser sur le coût total du crédit.

Le changement d’assurance permet d’économiser plusieurs milliers d’euros, notamment pour ceux qui ont souscrit une assurance auprès des banques. En effet, les tarifs pratiqués par ces derniers sont le double, voire plus, par rapport à ceux des assureurs alternatifs.

Maintenant qu’il est possible de mettre fin à tout moment à son contrat d’assurance prêt hypothécaire, les emprunteurs ont tout intérêt à se faire concurrence.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Il faut choisir un contrat présentant des garanties équivalentes

La possibilité de changer d’assurance emprunteur à tout moment s’applique ainsi aux crédits immobiliers en cours d’amortissement à partir de cette date, alors que les nouveaux contrats bénéficient déjà de cette réforme depuis début juin. Lire aussi : Pourquoi de plus en plus de Français veulent participer : notre enquête exclusive.

Il faut cependant veiller à conclure un contrat avec des garanties équivalentes à celles de l’ancien contrat. Sinon, la banque peut refuser le changement d’assurance.

ImportantLa demande de résiliation peut être faite par simple courrier ou par email. L’assureur ou la banque doit formuler une réponse dans les 10 jours suivant la réception de la lettre. En cas de refus, vous devez explicitement motiver votre décision.

A noter que le recours à un courtier facilite le processus, car il peut aider votre client à choisir l’offre la plus adaptée à ses besoins et qui lui permettrait d’économiser jusqu’à 15 000 euros.

À Lire  Apparence : 6 conseils pour bien choisir

Ceci pourrez vous intéresser :
Les aides publiques à la rénovation thermique des maisons incitent de plus…

Hausse des tarifs pour les assurances sans questionnaire médical

La fin du questionnaire médical fait partie des mesures prévues dans la réforme de l’assurance de prêt pour les prêts de moins de 200 000 euros remboursables avant le 60e anniversaire de l’emprunteur.

Pour assurer la couverture des risques futurs, un grand nombre d’assureurs ont augmenté les tarifs des assurances sans questionnaire médical. Et dans certains cas, il est plus avantageux d’emprunter un montant supérieur à 200 000 euros, car le coût d’une assurance avec questionnaire est bien plus abordable.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Le Collegio dei Medici ne veut plus voir de naturopathes sur Doctolib
Ceci pourrez vous intéresser :
La plateforme est au cœur d’une polémique depuis plusieurs jours, alors que…