Répulsifs anti-moustiques : comment leur faire peur ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Que vous soyez sous les tropiques ou non, la protection contre les moustiques est indispensable au retour des beaux jours. Les espèces des régions tempérées peuvent provoquer des réactions allergiques chez les personnes sensibles. Sans compter que le célèbre moustique tigre (Aedes albopictus), vecteur de la dengue, du chikungunya ou du virus Zika, est désormais fréquent dans 64 départements (source 1), notamment dans tout le sud de la France. Alors, parmi tous les pièges à moustiques à votre disposition, lequel choisir ?

Qu’est-ce qui attire les moustiques ?

Qu’est-ce qui attire les moustiques ?

Qu'est-ce qui attire les moustiques ?

C’est un moustique femelle qui pique la peau pour sucer le sang. Lire aussi : Éloignez les mouches et les moustiques avec l’astuce des feuilles ?. La piqûre survient après l’accouplement, lorsqu’elle est fécondée : le « repas » sanguin est la source de protéines pour ses œufs en cours de maturation.

Les moustiques préfèrent certaines peaux parfumées. Le dioxyde de carbone et l’acide lactique, deux molécules excrétées dans la sueur, sont des facteurs de traînée importants. Pour éviter les piqûres, mieux vaut :

Supprimez tous les points d’eau stagnante : les moustiques s’en servent pour pondre leurs œufs et créer de véritables nids ! Bouchez tous les canaux ou trous qui pourraient être utiles aux moustiques, ne laissez pas traîner des verres à eau ou de l’eau dans des plantes ou des vases. En rendant votre maison à l’épreuve des insectes, vous réduisez le risque de mauvaises nuits. Un bon larvicide à tremper dans les points d’eau : les granules de cuivre Barbizz ou le larvicide biologique Vetobac DT disponible en grande surface.

Quels sont les meilleurs anti-moustiques pour la peau ?

Lorsque la mâchoire est sous tension
Ceci pourrez vous intéresser :
L’inconfort ou la douleur à la mâchoire est un motif fréquent de…

Quels sont les meilleurs produits répulsifs anti-moustiques pour la peau ?

Quels sont les meilleurs produits répulsifs anti-moustiques pour la peau ?

Il existe de nombreux répulsifs qui peuvent être appliqués sur la peau, sous forme de sprays, de lotions et même de sticks. Quatre familles de produits appliqués sur la peau ont démontré leur efficacité (Source 2). La durée de leur protection varie de quatre à huit heures, selon la substance utilisée, sa concentration dans le produit et la température extérieure.

Trois de ces répulsifs cutanés sont synthétiques :

Le quatrième est d’origine naturelle : le PMDRBO (ou Citriodiol®), extrait de l’huile essentielle d’Eucalyptus citriodora.

Quelques conseils sont à respecter lors de l’utilisation de ces pièges à moustiques, notamment ne jamais vaporiser le répulsif directement sur le visage, près des yeux, des muqueuses (nez, bouche) ou des lésions cutanées. De plus, la durée de leur effet est réduite par la transpiration, la natation ou la pluie.

Attention, femmes enceintes, allaitantes ou jeunes enfants : tous les produits ne sont pas conseillés (source 2). Demandez à votre docteur ou votre pharmacien.

En plus de ces répulsifs cutanés, et notamment dans les zones à risque, les vêtements peuvent également être imprégnés par pulvérisation ou trempage de perméthrine, un insecticide vendu sous forme de spray ou de solution qu’il faut diluer avant trempage (des modèles préimprégnés sont également disponibles).

Quels répulsifs cutanés utiliser pour les enfants ?

Les erreurs à ne pas faire avec bébé en été
Ceci pourrez vous intéresser :
Recevez nos dernières actualités pour rester en formeDoctissimo, procède au traitement des…

Quels répulsifs anti-moustiques cutanés utiliser chez l’enfant ?

Voici quelques conseils à suivre selon l’âge.

En 2017, Santé Publique France a publié une liste de produits de soin recommandés.

Dispositifs pour attraper les moustiques à l’intérieur ou à l’extérieur

Soins dentaires bon marché : l'Assemblée renforce la supervision centrale
Sur le même sujet :
Visant principalement l’abus de certains centres dentaires et d’ophtalmologie à bas coût,…

Les appareils pour piéger les moustiques dans la maison ou à l’extérieur

Les appareils pour piéger les moustiques dans la maison ou à l'extérieur

De nombreux appareils peuvent repousser les moustiques. Une lampe, un diffuseur électrique, une prise… voici comment et quand les utiliser.

Comment et quand utiliser un serpentin brûlant ou un diffuseur électrique ?

Comment et quand utiliser une spirale à brûler ou un diffuseur électrique ?

Les produits utilisés lors du dîner ou pour protéger la chambre comprennent les répulsifs atmosphériques (bobines de fumée, sprays, bombes insecticides, etc.). Avec un effet rémanent, ils éloignent les insectes pendant quelques heures en l’absence de vent. Attention si vous êtes asthmatique, ces produits peuvent être déconseillés.

Comment et quand utiliser un anti-moustique ?

Comment et quand utiliser une prise anti-moustiques ?

Quant aux moustiquaires, aux bouchons imprégnés de granulés et aux diffuseurs électriques à base d’insecticide, ils peuvent être utiles pour les siestes et les repas en intérieur. Mais cela ne suffit pas pour prévenir les piqûres de moustiques.

Comment et quand utiliser la lampe anti-moustique ?

Comment et quand utiliser une lampe anti-moustiques ?

La lampe anti-moustiques émet de la lumière UV pour attirer les moustiques. L’insecte est alors aspiré et retenu captif dans la lampe. Cet appareil peut également être utile pour les siestes et les sorties au restaurant. Cependant, il peut attirer de nombreux insectes en plus des moustiques. De nombreuses études montrent que le nombre de moustiques tués par les lampes est inférieur à 5 %.

Que valent les bracelets anti-moustiques ?

Lire aussi :
NOS CONSEILS SANTÉ – Ces dents d’apparition tardive peuvent parfois causer des…

Que valent les bracelets anti-moustiques ?

Que valent les bracelets anti-moustiques ?

Les bracelets anti-moustiques se présentent sous la forme d’un bracelet (néoprène, polyéthylène, polyuréthane, etc.) auquel est fixé un dispositif (plaque ou capsule) qui émet un mélange odorant de différentes compositions selon les marques commerciales, le plus souvent une combinaison de composés volatils substances chimiques contenant des huiles essentielles extraites de plantes.

Les bracelets contenant uniquement du DEET et/ou de l’IR3535 peuvent être répulsifs dans les pays tempérés. Idéalement, il faudrait en placer un sur chaque poignet et chaque cheville.

Cependant, le Haut Conseil de la santé publique ne les recommande pas tous en raison de leur efficacité insuffisante dans les régions tropicales où abondent les moustiques porteurs de maladies (source 3). Le rapport de toxicologie publié par l’Anses en novembre 2019 met également en évidence la survenue d’irritations cutanées et/ou oculaires. « Au vu de ces constats, compte tenu des dangers liés à certains ingrédients et en l’absence d’évaluation de la sécurité et de l’efficacité de ces dispositifs, leur utilisation chez le nourrisson et l’enfant en bas âge doit être interdite », rappelle l’Anses. (Source 4).

Une solution naturelle : la citronnelle, la plante anti-moustique par excellence

Solution naturelle : la citronnelle, plante anti-moustiques par excellence

Si vous ne souhaitez pas utiliser de produits chimiques, vous pouvez vous tourner vers des répulsifs naturels. La citronnelle est un excellent anti-moustique. Plusieurs études en laboratoire montrent que l’huile essentielle de citronnelle appliquée sur la peau assure une protection de deux à huit heures, selon le dosage et le type de moustique.

Pourquoi? Car il contient du citronellol et du géraniol, deux molécules actives qui perturbent naturellement le système nerveux des insectes qui préfèrent s’en éloigner. Cependant, attention, son utilisation est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 3 ans.

Vous pouvez également utiliser des bougies à la citronnelle ou des sprays aux essences végétales (géranium ou citronnelle) pour diffuser le parfum. L’huile d’eucalyptus citronné serait également un bon répulsif.

Vidéo : Aromathérapie : huiles essentielles contre les tiques et les moustiques

En vidéo : Aromathérapie : les huiles essentielles anti-tiques et moustiques

Sous les tropiques, le risque de contracter une maladie grave après une morsure est encore plus grand. Certains moustiques exotiques sont plus actifs le soir ou la nuit, comme l’anophèle, qui propage le paludisme. D’autres attaquent du matin au soir, comme le moustique tigre.

Avant de quitter une zone à risque, prenez rendez-vous avec votre médecin ou une consultation « voyageurs » (aéroports, Institut Pasteur, hôpitaux).

Enfin, votre médecin peut vous prescrire certains médicaments pour prévenir le paludisme. Attention : certains peuvent provoquer des réactions cutanées au soleil, par exemple DoxyPalu : ils doivent être associés à une protection solaire d’indice 50 et pris de préférence le soir. D’autres, comme Lariam, sont controversés en raison d’effets secondaires graves (cauchemars, crises d’angoisse, etc.).

Moustiques : Les Français utilisent des produits… d’efficacité variable

Moustiques : les Français ont recours à des produits… à l’efficacité disparate

Comment les Français font-ils leur prévention contre les moustiques ? UFC-Que Choisir a souhaité répondre à cette question en envoyant un questionnaire à ses abonnés via sa newsletter, qui a généré au moins 5 000 réponses (Source 5). Répulsifs cutanés, diffuseurs électriques, huiles essentielles, insecticides, bougies parfumées, pièges à moustiques, serpentins, moustiquaires… L’organisation s’est particulièrement intéressée aux moyens de protéger ses abonnés, et les réponses montrent qu’aucune méthode ne fait l’unanimité.

Mais l’outil que l’UFC-Que Choisir considère comme le plus efficace pour se protéger contre les moustiques, à savoir la moustiquaire, est en queue de peloton : seuls 3 % des participants l’utilisent. Idem avec la combustion des coils (3%), « tout aussi efficace en extérieur », estime l’organisme. L’étude montre ainsi que les préférences d’UFC-Que Choisir et de ses abonnés sont très différentes. Cette dernière place les bougies parfumées et les huiles essentielles devant les dispositifs que ses experts jugent les plus efficaces, les moustiquaires et les serpentins (en bas de la liste), alors que l’organisation considère ces méthodes « naturelles » comme d’une efficacité moyenne ou nulle. Cependant, ils s’accordent sur un point : les LED et les ultrasons sont mal notés, d’après les résultats des tests réalisés par l’UFC-Que Choisir, « ce n’est vraiment pas flatteur pour ce type de produit ».

La moustiquaire, une solution efficace pour éloigner les moustiques la nuit

Cette technique vous permet de dormir les fenêtres ouvertes et vous n’avez pas à vous cacher l’été. Assurez-vous d’en avoir une assez grande pour couvrir tout le lit ou installez votre tente si vous faites du camping. Vérifiez régulièrement que la toile est intacte, sans trous, et que vous ne la touchez pas en dormant, car les moustiques peuvent vous piquer à travers. Vous pouvez également recouvrir les cages ou abris de vos animaux de compagnie, ainsi que la poussette et le lit de vos enfants.

« En termes de comportement préventif, porter des vêtements couvrants (46%, premier du classement), éviter d’être à l’extérieur, surtout le soir (38%) et utiliser une moustiquaire (22%) réussissent. »

Mais l’UFC-Que Choisir regrette une nouvelle fois que la méthode la plus efficace contre les piqûres de moustiques semble aussi peu connue sur le terrain. Selon lui, seuls 8 % des participants vident régulièrement des récipients contenant de l’eau, alors que ce sont des lieux de reproduction privilégiés pour les moustiques.

À Lire  Des nuages ​​de fumée infectent les influenceurs adolescents