Riba de Sella, légendaire – Canoeing Mag

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

À ne pas manquer Nouvelles Nouvelles Compétition de canoë-kayak

El Descenso del Sella ou « La Riba de Sella », quel que soit son nom, est une course légendaire de 92 ans. Véritable monument de l’histoire du canoë espagnol, cette course est devenue un véritable festival de pagaies qui réveille les Asturies et résonne dans toute la vallée. Pour la première fois un navire français a gagné ! Le duo Quentin Urban et Jeremy Candy a signé la victoire mythique. CKM en profite pour vous parler de cette course pas comme les autres.

Entre histoire et culture

Véritable mythe espagnol entre histoire et culture, la Riba de Sella devrait désormais figurer dans les courses de pagaie de masse. Près de 1 000 bateaux biplaces et monoplaces de vitesse, de descente et de surfski se rassemblent chaque année au départ du départ « Le Mans ». On vous laisse imaginer le folklore… Diffusé par TVE et suivi par quelques privilégiés qui, dans des wagons de train, suivent le fleuve, Riba de Sella a toujours lieu au mois d’août, le premier samedi après le 2ème.

À l’arrivée, une statue emblématique est apparue. Ci-dessus, on peut lire les noms des gagnants de chaque édition. Et cette année 2022 restera dans nos mémoires. C’est la première fois qu’un bateau étranger casse la réserve espagnole depuis 25 ans. A voir aussi : Ils ont plus de 80 ans et osent sauter en parachute. Et le 84e nom est la France, ce qui n’est jamais arrivé en 92 ans depuis la première édition. Si vous ne le savez pas déjà, « El Descenso de la Ribadesella » est un incontournable du paysage des courses d’aviron. C’est clairement une course pour cocher sa liste de choses à faire. Nous vous expliquons pourquoi.

À Lire  Saumur. L'IFCE recrute deux Écuyers du Cadre Noir

Voir l’article :
Si vous recherchez une bonne montre connectée pour suivre vos activités quotidiennes…

« Viva Asturias, Viva !»

Au petit matin, la plupart des concurrents étaient là, sur le parking près de la rive droite d’Arriondas. Préparation du dernier ingrédient et chauffage pour certains. Rapidement changé pour d’autres à terre, près d’une heure avant le départ. L’intensité et la tension montent au fur et à mesure que les kayaks s’entassent sur le rivage. Au lieu de cela, les pieds dans l’eau, une foule d’Asturiens se tenait là, comme s’ils étaient prêts à embarquer eux aussi sur un bateau sur le fleuve. Ce sera dangereux si vous savez que la plupart ont opté pour le biathlon noctambule.

C’est probablement la seule course de canoë-kayak au monde où les pagayeurs peuvent vivre des sensations fortes et une ambiance électrique comparable à une arène de gladiateurs ou à un stade d’athlétisme. Ce qui n’est pas dit dans la chanson, c’est un si bon esprit que la moitié des participants n’a pas vu le premier ! Oui, les élites internationales et les kayakistes expérimentés font face à la foule. Mais d’autres attendent au virage amont, face à la montagne et doivent attendre le flot de pagayeurs pour les guider inexorablement vers l’aval et vers la ligne de départ… Un peu comme le Marathon de New York, mais dans une gravière.

Trente minutes avant le départ, presque tous les participants étaient déjà en place. A gauche, la foule des supporters est devenue plus bruyante et enthousiaste. A droite, une flotte de pagayeurs plus silencieuse et alerte. La tension qui s’était peu à peu montée s’est soudain ressentie lorsque les discours des élus, du maire et des responsables du village se sont succédés… Par expérience, les rameurs savaient que le moment du destin était proche. « Viva Asturias, Viva! » Vive les Asturies ! Vive ! Lorsque les annonceurs et les arènes délivrent ce rugissement, vous savez ce qui manque, c’est…

À Lire  La Air Jordan 1 avec le prochain Spider-Man sera commercialisée au printemps 2023

21% de Riba de Sella, légendaire – Toute l’histoire dans CKM 263 directement en kiosque

Voir l’article :
Voici la Xiaomi Watch S2 avec son écran AMOLED de 1,32/1,43 poucesOutre…

Articles Connexes

Marathon de l’Ardèche

Lyon Kayak

Quentin Urban Jeremy Candy Champions du monde

REALME MONTRE 3 - Critique
Lire aussi :
Realme est un succès sur le marché des smartphones, mais depuis quelque…