Roadster : une BMW M1000R pour les motards férus de maxiroadsters sportifs

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Dérivé du S1000RR, mais « bridé » à 165 chevaux pour 199 kilogrammes à plein régime, le S1000R n’avait plus le poids… pardon, la puissance face à ses rivaux européens. Alors BMW Motorrad répond en 2023 en proposant une M1000R de 210 ch pour 199 kg tout de même, avec des ailettes et pour les grands malades ? Présentation et vidéo.

208 ch sur la Ducati Streetfighter V4, 180 ch sur la Triumph Speed ​​​​​​​​​​Triple RS et sur la KTM 1290 Super Duke R, 175 ch sur l’Aprilia Tuono V4… Non vraiment, la BMW S1000R fait pâle figure en comparaison avec ses cousines européennes avec ses 165 ch (autant que la Yamaha MT-10 donc, et 13 ch de plus que la Suzuki GSX-S1000).

C’est pourquoi la marque allemande sort en 2023 un nouveau maxiroadster maxi-sportif : le M1000R ! Vraiment nouveau ? Dans la gamme, oui, cette nouveauté est nouvelle et reposera au sommet du département roadster de la firme à l’hélice, comme l’a fait la M1000RR l’an dernier parmi les sportives… Cette dernière se développe également à partir d’ailleurs (voir vidéo en bas de l’article), MNC y reviendra-t-il.

Deuxième machine à porter le préfixe « M » chez BMW Motorrad, ce roadster n’est pas basé sur la M1000RR, mais « sur les actuelles S1000R et S1000RR » révèlent les Allemands qui viennent de présenter la nouvelle génération de leur « zouperbaïke » !

Contrairement au S1000R qui se contente du moteur du maxitrail S1000XR – dépourvu de la technologie Shift Cam -, ce M1000R intègre la version « Full power » et « High Tech » du 4 cylindres en ligne de 999 cm3, développant donc 210 ch et 113 Nm et prend jusqu’à 14 600 tr/min (voir les points principaux en bas de l’article). Tout comme la nouvelle voiture de sport !

Comparé au maxiroadster S1000R (avec S pour sage ?), le M1000R (avec M pour mauvais !) produit donc 45 ch de plus, 1 Nm de moins et pèse sensiblement le même poids à plein : 199 kg. Pour faire bonne mesure, les motoristes bavarois ont raccourci la transmission finale (2 dents de plus à l’arrière) ainsi que les trois derniers rapports.

Concrètement, la « M R » abattrait le 0 à 200 km/h une demi-seconde plus tôt que la S (7,5 secondes contre 8). La M1000R bénéficiera également de reprises beaucoup plus musclées en dernier rapport : il ne faudra que 2,9 secondes pour passer de 60 à 100 km/h (contre 3,3 s pour la S1000R), 2,5 s de 100 à 150 km/h ( Vs 3,3 s) et 2,8 s pour passer de 140 à 180 km/h (Vs 4 !)… Sur la « Autobahn ya, natürlich » !

Moteur et freins de Superbike, ailettes de MotoGP

A de telles vitesses ou très loin, le M1000R pourrait être confondu avec le S1000R dont il reprend la plupart de ses lignes. Voir l’article : Astuce de grand-mère : pourquoi mettre un sac plastique dans sa machine à laver ?. Pourtant, le nouveau patron est équipé des ailerons désormais indispensables : gadgets pour certains ces appendices apporteraient un appui supplémentaire « d’environ 11 kg à une vitesse de 220 km/h », ont calculé les chercheurs allemands.

Revers de la médaille, ces petites ailes augmentent le sacro-saint Cx (coefficient de résistance aérodynamique) de la « Machine ». Afin de ne pas pénaliser sa vitesse de pointe, BMW aurait heureusement trouvé la parade et proposé « un saut de vent conçu en conséquence (uniquement disponible avec le pack M Compétition) »… Ils sont malins, « non » ?

Montées d’origine, en revanche, les suspensions pilotées (DDC en option sur la S1000R) doivent assurer à votre roadster une tenue de route – ou parfois piste – impeccable et sans trop de « aïe ». Le look est également bien fini puisque la fourche inversée de 45 mm bénéficie d’une finition « All Black ». Qui fait pâlir les adversaires, alors ?

Toujours dans l’univers du rugby, Moto-Net.Com rapporte que la M1000R conserve l’amortisseur de direction réglable de la S1000R, chargé de bloquer les bruits de guidon indésirables… trop nombreux au goût des pilotes de développement BMW. ?

Le « MR » se différencie du « S R » en adoptant le freinage du M1000RR : les étriers anodisés bleus sont commandés par le pilote via un levier M (idem pour l’embrayage) et un maître cylindre radial. Deux jeux de plaquettes sont disponibles : « l’un pour la route, l’autre du Championnat du Monde d’Endurance pour un usage piste », ajoute BMW.

Lire aussi :
Nous le répétons fréquemment dans nos blogs. L’aide à l’achat d’un véhicule,…

Jantes forgées, pièces carbone, suspensions électroniques

Pour améliorer le comportement de son roadster « ultiMe », le constructeur allemand l’équipe également d’une paire de roues en aluminium forgé. Mais BMW met des jantes en carbone super-Superbike à la disposition des pilotes qui seraient jaloux des propriétaires de M1000RR, en tant qu’accessoires seuls ou dans le cadre du pack M Competition (voir en bas de l’article).

À Lire  Vous pouvez acheter une voiture sans permis : nous vous répondons !

En plus de ses suspensions électroniques, ce roadster haut de gamme reçoit évidemment son lot d’assistances électroniques et de réglages : ABS pro intégré (et Race ABS), antipatinage MSR, Rain, Road, Race, Race Pro (1, 2 ou 3), accélérateur réponse (3 niveaux) et frein moteur (également 3).

Le M1000R bénéficie également de la nouvelle fonctionnalité « Brake Slide Assist » qui, « basée sur des capteurs d’angle de braquage, (…) permet au pilote de définir un angle de dérive spécifique lors du freinage, tout en glissant dans les virages à une vitesse maintenue ». Curieusement, la gestion du glissement à l’accélération ne semble pas utiliser le même système que le S1000RR.

Enfin, « le style orienté performance de la nouvelle M R se retrouve aussi dans les coloris », précise BMW, qui propose de série la M1000R dans un coloris blanc « Light » / M Motorsport, à partir de 22 890 euros, soit 7 000 euros de prix. plus que le S1000R.

La couleur sombre « Blackstorm » /M Motorsport est réservée à la M1000R équipée du Pack Compétition M facturé 5 500 euros… La facture grimpe alors à 28 390 euros, bien au-dessus des 19 999 euros demandés par Aprilia pour sa Tuono V4 Factory (20 749) euros pour un 1290 Super Duke R Evo chez KTM), mais nettement en dessous des 33 590 euros que Ducati facture pour son Streetfighter V4 SP…

Escroqueries. Les grosses arnaques actuelles, évitez-les à tout prix !
Voir l’article :
Les corrompus ont multiplié leurs ruses. SMS, e-mail, téléphone, ils ne sous-estiment…

BMW M1000R : les points clés

BMW M1000R : le pack M Competition

Unité de contrôle des véhicules Taille du marché, opportunités, croissance de l'industrie, risque, analyse, principaux moteurs et prévisions 2029 - Androidfun.com
Ceci pourrez vous intéresser :
Le rapport d’étude de marché vérifié Unité de commande de véhicule fournit…

BMW M1000R et M1000RR 2023 : la vidéo officielle

Moto Honda : 5 faits que vous ne saviez pas sur le constructeur japonais - Masculin.com
Sur le même sujet :
Bien que Honda soit surtout connu en France pour ses voitures, le…