Santé : A Toulouse, le SAMU de la mer répond aux appels d’urgence du monde entier

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

S. Compans, M. Chouvellon, A. Amsili –

Lundi 8 août, le JT du 12/13 présente le centre de consultation médicale maritime (CCMM), un SAMU maritime qui traite les urgences médicales à bord de tous types de navires.

Une infirmière à bord d’un bateau au large des côtes anglaises communique avec une équipe du SAMU de l’hôpital Purpan de Toulouse (Haute-Garonne). Ici, au centre de consultation médicale maritime (CCMM), un médecin pose un diagnostic. Le Dr Patrick Roux, médecin urgentiste responsable du CCMM, explique que les appels reçus peuvent provenir du monde entier. En moyenne, le centre médical dispense 6 000 consultations par an. Les cas les plus graves nécessitent parfois une évacuation médicale, mais 80 % des patients sont soignés à bord, avec les médicaments à bord.

Les plus grands navires ont des cas de téléconsultation. Ils permettent par exemple de prendre sa tension artérielle ou de faire un électrocardiogramme. Le centre de consultation médicale maritime a été créé en 1983 au SAMU. L’assistance médicale en mer est gratuite à tout moment, dans toutes les mers du monde et sur les navires dont le capitaine est français.

Recevez l’essentiel de notre actualité avec notre newsletter

DIRECT. Budget Sécurité sociale : Elisabeth Borne active à nouveau l’article 49.3 pour faire adopter le texte sans vote

Budget Sécurité sociale : « Plus on impose de restrictions, moins on aura de médecins généralistes », prévient le président de MG France

Jeux vidéo : dans Minecraft, une carte créée pour voir les signes de la dyslexie tout en s’amusant

Santé : L’épidémie de bronchiolite gagne du terrain

À Lire  Comment combattre l'insomnie avec cette astuce TikTok

Consommation : produits premium comme les marques

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Voir l’article : Vaccin monkeypox : des options s’ouvrent dans trois pharmacies bretonnes. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

Gironde et Deux-Sèvres : le dentiste confirme la réglementation SAMU-Centres 15.
Lire aussi :
Actualités Désormais, en Gironde et dans les Deux-Sèvres, les dimanches et jours…