Santé. Manque de sommeil : fini la compassion, bonjour l’égoïsme

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Il existe d’innombrables effets secondaires associés à la dette de sommeil. Une nouveauté s’est ajoutée à la longue liste des effets négatifs : ne pas dormir suffisamment nous rendra égoïstes et égoïstes.

& # xD;

Par – & # xD;

& # xD;

11 octobre 2022 à 18h00 & # xD ;

L’empathie en chute libre

& # xD;

– Temps d’étude : & # xD ; Sur le même sujet : Saint-Gaudens. La chaleur humaine comme alternative !.

& # xD;

Sur le même sujet :
Aller se faire opérer ou se faire soigner dans un autre pays…

« Forme de gentillesse »

Les zones du cerveau impliquées dans l’empathie et la compréhension des autres sont moins actives après une nuit blanche qu’après huit heures de sommeil. Banque d’images d’Adobe

Prise de poids, inconfort, faible tolérance à la douleur mais aussi sommeil, difficultés de concentration, et à long terme, augmentation du rythme cardiaque ou du risque cérébrovasculaire. Ce sont de nombreuses maladies associées à l’insomnie chronique qui, pour être convalescentes, doivent répondre à un certain nombre de conditions.

Aroma-Zone : renouer avec un sommeil profond grâce à l'huile de CBD
Ceci pourrez vous intéresser :
Il est difficile de passer à côté de la popularité du CBD.…

Lumière du jour et légumes du soir

Lorsque celles-ci ne sont pas remplies, nous augmentons les risques pour notre santé… et pour notre vie sociale, comme l’ont récemment montré des chercheurs américains de l’université de Berkeley. Ils ont mené trois études distinctes pour tester comment le sommeil fonctionne comme un « lubrifiant social ». Et aussi insuffisant soit-il, il est nocif de rester ensemble. Leurs travaux ont été publiés dans la revue PLOS Biology.

À Lire  10% des couples français ont des chambres séparées : une vraie tendance de fond ?

Que montrent ces études ? Un échantillon de 24 personnes a été réalisé et basé sur l’imagerie cérébrale, le premier a révélé que les parties du cerveau impliquées dans l’empathie et la compréhension des autres étaient moins actives après une privation de sommeil qu’après huit heures de sommeil.

Ceci pourrez vous intéresser :
Afin d’accueillir dans des refuges les animaux visés par la loi relative…