Santé maternelle, néonatale et infantile : Le programme Alive & Thrive suit les réalisations au Burkina

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Depuis 2017, Alive & amp; Thrive et le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique du Burkina Faso travaillent en synergie pour mettre en œuvre des interventions de nutrition maternelle, néonatale et infantile. Le programme prendra fin le 31 juillet 2022. A cet effet, des ateliers sont organisés à Ouagadougou jeudi prochain 28 juillet 2022 pour diffuser les principaux résultats obtenus (2017-2022) dans sa mise en œuvre.

L’atelier de clôture vise à diffuser les bonnes pratiques et les enseignements tirés de la mise en œuvre des interventions en 2017-2022. Au Burkina Faso, la mortalité maternelle et infantile reste élevée. Les données nutritionnelles montrent que la malnutrition est très fréquente chez les femmes et les enfants. Selon l’Enquête Démographique et de Santé (EDS) de 2010, 16% des femmes en âge de procréer étaient mal nourries et 58% des femmes enceintes souffraient d’anémie. L’incidence de l’insuffisance pondérale à la naissance (14 %) et du retard de croissance chez les enfants de moins de cinq ans (33 %) s’est également révélée élevée.

En raison de ce problème, Alive & amp; Thrive a reconnu la nécessité d’intensifier les interventions nutritionnelles pendant la grossesse, d’améliorer la couverture et l’utilisation des services de soins prénatals et postnatals. Entre autres choses, il se concentre sur le renforcement des capacités du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique à fournir des interventions nutritionnelles pour les mères, les nourrissons et les tout-petits à travers le pays grâce à des politiques et à une offre de services améliorée, à la communication pour le changement et à l’utilisation des données. Des preuves ont alors été obtenues, en particulier l’amélioration des interventions nutritionnelles maternelles et l’allaitement précoce dans les services. En outre, il y a eu une amélioration des interventions nutritionnelles dans les soins néonatals de base. Il s’agissait également d’établir un processus d’amélioration de la qualité. Enfin, prôner l’adoption d’un code pour la mise sur le marché des substituts du lait maternel.

Le programme a touché les populations de six régions, à savoir : Sud-Ouest, Nord, Moyen-Nord, La Boucle du Mouhoun, Hauts-Bassins et Cascades. «Il s’agit d’une conception de catalyseur, on pourrait dire à l’échelle nationale Alive & amp; Thrive a aidé à développer des indicateurs pour suivre et évaluer les interventions nutritionnelles. La question qui nous unit aujourd’hui est d’une grande importance car elle concerne la santé des mères, des bébés et des jeunes enfants au Burkina Faso.

Vivant & amp; Thrive est une initiative mondiale visant à sauver des vies, à prévenir les maladies et à assurer la croissance saine et le développement optimal des bébés et des tout-petits au cours des 1 000 premiers jours. Par conséquent, j’espère vivement une responsabilité, une consolidation de ces résultats par les acteurs à tous les niveaux du système de santé afin de réussir le passage à l’échelle », a déclaré le représentant du programme au Burkina Faso, Maurice Gérald Zafimanjaka. Il a expliqué que Alive & amp; Thrive n’est pas un programme de mise en œuvre sur le terrain. Il s’agit plutôt d’un soutien institutionnel.

La clôture a été présidée par le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Robert Lucien Jean Claude Kargougou. Il a indiqué que malgré l’amélioration, l’étude nutritionnelle nationale SMART menée en 2021 montre que 11,4% des femmes en âge de procréer souffraient de malnutrition. La prévalence du nanisme chez les enfants de moins de cinq ans était de 21,7 %. « Merci au Living & amp; Tout en développant, nous avons réussi à introduire un ensemble intégré de services nutritionnels. Nous les avons inclus dans les services prénatals et la consultation postnatale », a déclaré Kargougou.

Nous vous rappelons qu’Alive & amp; Thrive est une initiative de Family Health International. Il est engagé par la Fondation Bill et Melinda Gates. Vivant & amp; Thrive fournit une assistance technique stratégique aux pays d’Afrique et d’Asie pour promouvoir à grande échelle de meilleures pratiques nutritionnelles pour les mères, les nourrissons et les tout-petits.