Santé : un système d’urgence installé dans les hôpitaux

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Publié le 01/07/2022 22:10

Mis à jour le 07/01/2022 22:28

F. Prabonnaud, C. Méral, L. Harper, S. Ricottier, M.-C. Delouvrier, M. Dreujou, D. Breysse, A. Zouioueche, A. Derhille –

Jeudi 30 juin, un rapport de 41 propositions a été remis au gouvernement pour faciliter la gestion du manque de personnel dans les hôpitaux. La Première ministre, Elisabeth Borne, a indiqué vendredi 1 qu’elle les garderait tous. Le soulagement.

Comment garantir l’accès aux soins d’urgence pendant l’été ? Lors d’une visite à Pontoise (Val-d’Oise), la Première ministre Elisabeth Borne a invité à ne pas se rendre directement aux urgences. « Ce qu’on veut, c’est que tout le monde puisse prendre le réflexe du 15 et ne pas forcément venir systématiquement aux urgences. Il est impossible que l’hôpital et les services d’urgence puissent répondre à tous les besoins. Des soins français », a-t-elle déclaré.

Les focus de franceinfo pour l’élection présidentielle

Les focus de franceinfo pour l'élection présidentielle

La crise de l’hôpital public 

L’objectif est que les appels au 15 soient triés entre les urgences vitales et les autres cas. Un service d’accès peut prendre le relais avec les conseils d’un médecin généraliste, une solution de télémédecine ou en prenant rendez-vous avec un médecin, qui est rémunéré 15 euros de plus par consultation. Ceci pourrez vous intéresser : Allergie aux piqûres de moustiques : causes, symptômes, traitements. D’autres mesures ont été prises pour l’été : l’augmentation de salaire des veilleurs de nuit à l’hôpital, l’ouverture des maisons de garde le samedi matin ou encore la mobilisation des médecins ou pharmaciens à la retraite. Ils pourront notamment renouveler certaines recettes.

Recevez l’essentiel de notre actualité avec notre newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email pour vous envoyer des newsletters.

L’empreinte carbone des transports 

Présidentielle : pourquoi franceinfo se focalise sur la crise des hôpitaux publics

TÉMOIGNAGES. « Je n’aurais pas signé pour ça » : huit soignants racontent à bout de souffle un hôpital public

L’article à lire pour comprendre comment fonctionne l’hôpital public (et pourquoi c’est nul)

Le coût du logement 

Présidentielle : pourquoi franceinfo met l’accent sur l’empreinte carbone des transports

Prix ​​des carburants : « Nous payons désormais notre retard », estime le spécialiste de la transition énergétique des transports

RAPPORTS. Réchauffement climatique : en Aveyron, une association explore les alternatives à la voiture, car « si on ne change pas, on va se heurter à un mur »

Le tabou de la santé mentale 

Présidentielle 2022 : pourquoi franceinfo mise sur le coût du logement

RAPPORTS. Logement : recherche de la chaleur résiduelle (avec une caméra thermique)

FRANCE INFO RECHERCHE. Logement : comment les « maxi propriétaires » ont mis la main sur la moitié du parc locatif français

Présidentielle 2022 : pourquoi franceinfo met l’accent sur le tabou de la santé mentale

« C’est comme si je sortais de mon corps » : A 15 ans, elle raconte son combat contre les crises d’angoisse depuis la pandémie de Covid-19

RAPPORTS. En Belgique, la santé mentale se soigne davantage à domicile pour « comprendre d’où vient la crise »

A l’occasion de la campagne présidentielle, franceinfo se concentre sur 4 thématiques centrales pour qu’elles soient au centre des débats.

Hôpitaux : mieux rémunérer le travail de nuit, prime pour les médecins libéraux… Elisabeth Borne présente le plan gouvernemental contre la crise des urgences

Hôpitaux : filtrer les patients aux urgences pour débloquer les services

Fitou : le Château Champ des Sœurs lance les vendanges
Lire aussi :
Le Château Champs des sœurs de Laurent Maynadier a ouvert le bal…

Vu d’Europe

Vu d'Europe

Hôpital : Rémi Salomon (AP-HP) salue les « premières mesures » face à la crise, mais « il faut aller plus vite », dit-il

La "puff", cette cigarette électronique destinée aux jeunes et qui inquiète les médecins
Sur le même sujet :
Guimauve, fruits rouges, ananas… derrière ces saveurs se cachent la vraie cigarette…

À Lire  Canicules : "il faut s'habituer à vivre avec", estime le ministre de la Santé François Braun