Sarthe. Le fils du président de Posson Packaging, Pierre Casenave-Péré prendra le départ de la Route du Rhum !

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

A 23h, Pierre Casenave-Péré prendra le départ de la Route du Rhum le dimanche 6 novembre 2022. Rendez-vous.

Pierre Casenave-Péré : son nom de famille vous parle-t-il ? En effet, il est le fils de Sylvie Casenave-Péré, présidente de la société de cartonnage Posson Packaging. Cette dernière est basée à Louailles (Sarthe). Pierre Casenave-Péré prendra le départ de la Route du Rhum le dimanche 6 novembre 2022.

«  Je suis né à Caen mais j’ai surtout grandi dans les grandes villes, qui n’étaient pas forcément proches de la mer. J’ai découvert la voile l’été, en juillet et août, à la fin du stage… Plus j’avais l’habitude de faire ça, je l’aimais mieux », se souvient Pierre Casenave-Peré.

« Rattraper le temps perdu »

Impossible pour lui de le faire pendant sa scolarité. Alors il a décidé « de prendre un congé sabbatique de mes études. Lire aussi : Rodez. Le centre Humanis se tourne vers le bien-être. C’était un peu pour rattraper le temps perdu et faire de la voile. »

Puis il se lance dans un projet de mini transat. « Elle a été très formatrice. On fait un peu tout par nous-mêmes. Cela m’a permis de découvrir la course au large. »

Sur le même sujet :
Sommeil, anti-dépresseur, « brûle-graisse », méditatif… Que diriez-vous d’une douche froide pour prévenir certaines…

Il a participé à la Transat Jacques Vabre

Le jeune homme est ensuite retourné aux États-Unis où il a effectué toutes ses études en ingénierie des sciences des données. Une fois ces derniers terminés, en mars 2021, il se lance dans la voile à plein temps. Il navigue cette fois en Class 40. Parrainé par la société dirigée par son père, Legallais, il participe à la Transat Jacques Vabre avec Kévin Bloch. Les deux hommes sont classés huitièmes.

À Lire  Benjamin Bourigeaud après sa qualification pour la 16ème Ligue Europa : "Aujourd'hui on est un peu p...

Ceci pourrez vous intéresser :
On ne s’en vante pas forcément, il peut y avoir une certaine…

Un des plus jeunes skippers de la course 

L’aventure ne s’arrête pas là : il s’apprête aujourd’hui à s’élancer, seul, sur la Route du Rhum. « Je ne suis venu qu’une seule fois, au village, il y a 5 ans. J’étais loin d’imaginer que je pourrais participer à la Route du Rhum. »

A tout juste 23 ans, Pierre Casenave-Péré est l’un des trois plus jeunes skippers de la course. Pas de quoi lui faire peur : « Avec Martin Louchart et Anatole Facon, on est bien en dessous de la moyenne d’âge de 39 ans. On est dans un sport d’expérience, donc forcément moins d’heures en mer. Mais tenons bon, faisons de notre mieux  », souligne Pierre Casenave-Péré avec le sourire.

Ceci pourrez vous intéresser :
C’est la question qui inquiète les experts de la santé… Comment arrêter…

Class 40 : « la catégorie la plus accessible »

Mais alors qu’est-ce que la classe 40 ? « C’est la catégorie la plus accessible. C’est un mélange entre professionnels et amateurs, même si les courses au large tendent à être de plus en plus professionnelles. Nous sommes les plus petits bateaux qui participent à la Route du Rhum. »

Alors, forcément, les skippers de la catégorie abordent la course «  avec un peu plus de timidité que les Imoca  ». Mais cela ne suffit pas à ralentir le jeune skipper qui espère rejoindre Pointe-à-Pitre après 19 à 20 jours de navigation. La météo est un facteur déterminant de la performance.

À Lire  En quoi les autofloraisons sont-elles différentes ?

Sur le même sujet :
Auteur d’un drop venu d’ailleurs, capitale de la construction du succès girondin,…

« On essaye d’emmagasiner un maximum de sommeil »

Après une ultime parade le vendredi 28 octobre 2022, le navire de Pierre Casenave-Péré reste désormais au port jusqu’au jour du départ.

Mais à quoi ressemblent les derniers jours pour un skipper, à quelques jours du départ ? « Nous accueillons les collaborateurs, le parrain pour présenter, expliquer, comment ça marche. Nous nous reposons aussi beaucoup pour être prêts pour le départ. Nous essayons de stocker le plus de sommeil possible, de bien manger, de bien dormir. »

Dernière course au large pour le skipper ? 

C’est une aventure exceptionnelle que vit actuellement le Normand d’origine. Profitez de chaque instant car une fois la ligne d’arrivée franchie, c’est une page qui va se tourner pour Pierre Casenave-Péré. « Je ne continuerai pas. Mais le projet Legallais continuera. Forcément, je ne resterai pas à l’écart de la course au large et continuerai en loisir à côté.

Avant de tourner la page, Pierre Casenave-Péré va vivre pleinement sa Route du Rhum. Rendez-vous le dimanche 6 novembre à 13h02 pour le grand départ.

La Sarthe dans la course 

D’autres mécènes soutenus par des entreprises sarthoises participent à cette Route du Rhum.

Le réseau Art et Fenêtres, rattaché au groupe FPEE ​​basé à Brûlon, soutient le mécène Fabrice Amedeo.