Se coucher après minuit : est-ce dangereux pour la santé ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Les heures de sommeil avant minuit sont les plus bénéfiques pour le corps. Au moins, cela est confirmé par de nombreuses études. Alors vrai ou faux ? Le Dr Pierre-Alexis Geoffroy, psychiatre et spécialiste du sommeil, est la réponse.

Avis aux noctambules : rester éveillé après minuit peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. Une étude publiée au printemps dernier dans la revue Frontiers in Network Physiology révèle que cette habitude pourrait notamment affecter les fonctions cérébrales.

Les scientifiques expliquent ici que votre esprit peut être perturbé le lendemain si vous ne vous endormez pas avant minuit. Selon leurs découvertes, les personnes qui restent éveillées tard peuvent percevoir le monde négativement ou pire, adopter un comportement impulsif. Exemples : consommation d’alcool ou de drogues, dépendance au jeu.

Le corps produit aussi naturellement plus de dopamine la nuit, ce qui peut altérer le système de récompense et de motivation et augmenter la probabilité d’adopter un comportement à risque. La veille après minuit affecte également nos choix alimentaires. Après la tombée de la nuit, nous avons envie de plus de glucides, de graisses et d’aliments transformés, et consommons souvent plus de calories que nécessaire. Alors cette habitude est-elle définitivement quelque chose à éviter ?

Faut-il éviter de se coucher après minuit ?

« C’est vrai et faux. Cela signifie que le plus important est de respecter votre horloge biologique, qui est très encodée génétiquement et qui rend certaines personnes plus le soir ou le matin. Il faut respecter son rythme pour ne pas mettre son corps à rude épreuve », tempère le psychiatre Dr Pierre-Alexis Geoffroy. Ce qui signifie que si vous avez l’habitude de vous coucher après minuit et que vous vous réveillez de bonne humeur, vous n’avez pas à vous forcer à vous coucher tôt. Ceci pourrez vous intéresser : Chanvre bio cultivé en Creuse – Marie France, magazine féminin. En revanche, si vous vous sentez épuisé à partir de 22h, vous n’avez pas à lutter contre le sommeil. Tout dépend vraiment de votre propre horloge biologique. En bref : il n’y a pas d’heure du coucher parfaite.

À Lire  Écharpe de portage, nouveautés

« Si nous n’écoutons pas notre propre rythme veille-sommeil et ne le respectons pas, ou si nous ne dormons pas suffisamment par rapport à ce dont notre corps a besoin, nous nous retrouvons en manque de sommeil, avec des conséquences diurnes telles que somnolence, accidents et troubles corporels généraux. mauvais fonctionnement. Un bon sommeil est une question de qualité de sommeil et du nombre d’heures propre à chaque personne »- ajoute le psychiatre.

Dans tous les cas, rappelez-vous que le sommeil, comme l’alimentation et l’exercice physique, reste l’un des piliers de la santé, et tout trouble du sommeil ne doit pas être pris à la légère ni négligé. Un médecin du sommeil pourra peut-être résoudre toutes vos difficultés dans ce domaine. N’hésitez jamais à consulter l’un d’eux dès que surviennent des perturbations nocturnes.

Inscrivez-vous à la newsletter Top Santé pour recevoir gratuitement les dernières actualités

J'ai mal au ventre quand je porte mon bébé, comment puis-je y remédier ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Porter un bébé dans les bras, avec un porte-bébé ou une écharpe…