Seine et Marne. Qu’est-ce que la maison « Biosourcée », cette nouvelle façon de construire une maison ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La commune de Machault observe la construction de sa première maison biosource, qui vise à proposer une nouvelle façon de construire des logements.

République de Seine et Marne

Dans sa politique écologique, la Communauté de communes de rivières et de châteaux de la Brie (CCBRC) veut entre 2020 et 2032 répondre aux attentes de la population sur les questions environnementales. Il accompagne ainsi tout projet de construction urbaine de manière écologique.

Une première

Une première

Dans cette optique, la construction de la première maison biosourcée de CCBRC a été inaugurée sur la commune de Machault (Seine-et-Marne) le 11 juillet 2022, qui a débuté en mai et devait s’achever d’ici la fin de l’année. Voir l’article : Accelerator Construction : Passons à une autre promotion.

Avec un nouveau procédé de construction, cette maison répond à des problématiques écologiques, où biosourcé est une construction faite de matériaux qui sont en tout ou partie composés de matériaux d’origine biologique. Celle-ci vise à l’avenir à offrir un nouvel avenir écologique pour la construction de maisons plus saines pour l’environnement.

Comment trouver un électricien fiable et compétent ?
A voir aussi :
Pourquoi faire appel à un électricien professionnel ? Que ce soit pour…

Un procédé écologique

Un procédé écologique

La maison Machault a été conçue par la société Calizio Immo, qui s’occupe des plans de Claude Calizio, associé à la société Wall’up depuis décembre 2021, située près de Coulommiers, qui s’occupe des équipements, ainsi que du Bois&toit société qui gère la construction.

Aujourd’hui, la construction de maisons ordinaires en France entraîne des consommations polluantes et des émissions de CO2 élevées. Arnaud Pouillet gérant de Calizio immo s’est dit qu’il fallait « construire autrement pour préserver la nature ». C’est pour cette raison que cette maison bio-sourcée « propose une construction bas carbone », assure Arnaud Pouillet.

À Lire  Crédit auto : nos conseils pour bien choisir

Intégrés dans une ossature bois avec du chanvre comme isolant et de la laine de bois pour compléter l’isolation thermique, ces matériaux de fabrication française donnent une proximité aux produits. Les matériaux proposés offrent « la qualité de l’isolation en hiver tout en assurant le confort en été grâce à l’utilisation de parois naturellement fraîches », permettant de réaliser des économies sur la climatisation ou le chauffage.

L’objectif de Calizio Immo et de ses partenaires est de devenir un véritable industriel afin de proposer demain aux particuliers la construction de leur propre serre : « Nous voulons construire 70 000 m2 en 2026, soit l’équivalent de 280 maisons comme Machault en production annuellement », exprime Arthur Cordelier, directeur de Wall’up.

Concernant la commune de Machault, tout un projet d’écoquartier sera dédié aux maisons biosourcées.

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre La République de Seine et Marne dans la salle Mes actualités. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

A voir aussi :
Le réseau FNSEA a organisé, le 11 octobre, la deuxième édition de…