Six conseils de médecin pour éviter d’attraper le rhume et la grippe…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Publié

le 01/02/2023 à 11:21, Mis à jour le 01/02/2023 à 14:19

Il est difficile de ne pas tomber malade quand tout le monde autour de vous est malade. Pour éviter les contaminations, le médecin généraliste Jean-Louis Bensoussan apporte ses conseils.

En vidéo, hiver : 7 erreurs à éviter lorsque l’on veut se réchauffer

Ceci pourrez vous intéresser :
Le bien-être, on en parle tous les jours et sous tous ses…

Porter un masque et se laver les mains

Signal rouge sur la grippe au début de l’hiver. Toutes les régions françaises sont en phase épidémique, selon le dernier bulletin de Santé publique France publié le 28 décembre. Lorsque la toux, les éternuements et les fièvres semblent nous entourer dans notre entourage ou dans les transports en commun, il peut sembler difficile d’éviter le virus. Sur le même sujet : Au salon CBD de Paris on trouve de tout… même les non-fumeurs. « Leur transmission se fait principalement par les gouttelettes de salive et un peu par le toucher, ainsi que les mains », précise le docteur Jean-Louis Bensoussan, médecin généraliste. Pour prévenir plutôt que soigner, il donne six conseils.

Le port du masque est toujours fortement recommandé lorsque l’on est proche d’une personne susceptible d’être malade, dans les transports en commun par exemple, a souligné le docteur Bensoussan. Dans le même ordre d’idées, mieux vaut éviter les câlins et les poignées de main avec ceux qu’on aime.

À Lire  Demain Nous Appartient recrute un ancien candidat de Secret Story !

A lire aussiDes scientifiques ont découvert comment on attrape le rhume

Lire aussi :
Quelle suite après cette annonce Le plan anti-Mbappé se précise pour les…

Aérer les pièces

De plus, le médecin a rappelé l’importance de se laver les mains plusieurs fois par jour, « avec de l’eau, du savon, pendant 30 secondes, en frottant sur toutes les mains et entre les doigts », a-t-il expliqué. . Pour plus d’efficacité, vous pouvez rincer et faire mousser à nouveau une seconde fois.

Sur le même sujet :
Cécile Doherty Canal Bigara pour se calmerAprès quelques temps d’arrêt sur Youtube,…

Nettoyer son nez

Si un membre de notre foyer est porteur du virus, « il est important d’aérer régulièrement la pièce, à savoir 5 à 10 minutes toutes les 2 heures, afin que l’air soit correctement renouvelé », a souligné le médecin. Et ce, même si nous portons des masques. La ventilation est encore plus importante que le nettoyage des poignées de porte, dit-il, car la transmission se fait principalement par les voies respiratoires, par les éternuements et la toux.

"On est aussi arrivés" : à Angers, la folie du CBD recule
A voir aussi :
Quelle pharmacie vend du CBD ? En France, les laboratoires pharmaceutiques ne…

Se reposer

Afin de ne pas attraper le virus, vous devez faire attention à la façon dont vous nettoyez vos voies nasales. « Il est plus facile pour le virus de se « greffer » dans un nez très propre que dans un nez bouché. S’il est nettoyé, le virus ne trouvera pas de bon endroit pour se développer », a expliqué le médecin. Pour assurer une bonne inspiration nasale malgré une congestion ou un écoulement nasal, il est important de se laver le nez quotidiennement avec du sérum physiologique.

À Lire  Doctolib bannit les professionnels du "bien-être" de sa plateforme

Un corps fatigué affaiblira également le système immunitaire et favorisera davantage la réception du virus. Le sommeil irrégulier aussi, selon le Dr. Bensoussan, étant l’une des raisons de l’apparition d’une forte maladie autour des vacances. Pour surmonter cela, les médecins recommandent de passer une bonne nuit de sommeil et de prendre de la vitamine C.

Veiller à son alimentation

A lire aussiTrois réflexes à appliquer pour économiser l’énergie en hiver

Enfin, une alimentation équilibrée est nécessaire pour stabiliser l’organisme. Le contenu de l’assiette doit être rempli de vitamines et contenir cinq fruits et légumes par jour pour stimuler le fonctionnement du système immunitaire, assurent les médecins. Le rythme des repas doit également être régulier. « Le corps n’aime pas les irrégularités et les changements de rythme », dit-il. Ainsi, dîner à 23h alors que vous mangez normalement à 20h interférera avec certaines fonctions, ce qui affectera négativement les processus de défense immunitaire de l’organisme.

En vidéo, ces aliments vont vous faire gagner 10 ans d’espérance de vie