Soins dentaires : 68 dentistes pour 100 000 habitants à La Réunion

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le mal de dents est l’un des maux les plus difficiles à supporter. Pour y remédier, l’île compte 606 dentistes, soit 68 dentistes / 100 000 habitants, la moyenne reste supérieure à la moyenne française (66 / 100 000 en France métropolitaine).

Les praticiens sont inégalement répartis dans toutes les régions. Parmi eux, un grand nombre de pratiquants en visite.

Développer un carnet de rendez-vous

Les entreprises sont forcément plus nombreuses dans les grandes villes alors que parmi les communes les moins dotées, on trouve Salazie, Cilaos, La Plaine des Palmistes, Sainte-Rose ou Saint-Philippe. Dans certaines zones géographiques, il est difficile d’obtenir un rendez-vous chez le dentiste dans un délai de un à trois mois.

A ce retard s’ajoute la fermeture des cabinets dentaires pendant le confinement, qui se traduit par une vague de retards de soins et une pression constante sur les cabinets dentaires. « Depuis le confinement, on n’a jamais rattrapé les retards qu’on nous impose. Globalement, depuis le confinement et avec les mesures qu’on nous impose (…), ça freine un peu la capacité à absorber la demande » , a expliqué le Dr David Mardenalom, chirurgien-dentiste, président URPS dentaire et membres du Conseil des départements. Ordre des dentistes.

Le dispositif « continuer à charger 0 » de certains produits dits « 100% Santé » entraîne aussi « une consommation accrue de certains soins dentaires », note le président dentaire de l’URPS.

Surtout, n’attendez pas l’urgence pour une consultation

Autre facteur qui encombre le fauteuil du praticien, les changements de comportement des clients. Les patients ont plus tendance à recourir à la consultation d’urgence, une condition qui peut être attribuée à l’apathie Covid-19 ou à la peur des contraintes sur le système d’accueil. Cependant, l’accueil chez le dentiste n’est pas soumis au test Covid-19, ni au pass sanitaire.

À Lire  Barbecue : 7 trucs et astuces pour profiter des soirées estivales

« En pratique, plus il y a de patients, plus on voit des choses qui peuvent être traitées plus tôt. » Ces urgences ne peuvent être absorbées que par la pénibilité des cabinets dont le carnet de rendez-vous est plus long.

S’il s’agit d’une urgence dentaire, qu’il s’agisse d’une carie profonde, d’une infection majeure ou d’un traumatisme, la première chose à faire est de contacter le dentiste qui vous traite en expliquant le dentiste. L’hôpital est un dernier recours, d’autant plus que le CHU n’a pas de services dentaires d’urgence, mais des services de stomatologie.

Plus généralement, pour désengorger le cabinet dentaire, il convient de consulter régulièrement, sans y attendre des douleurs.

La conjonction de ces différents facteurs a contribué plusieurs mois à combler la pratique, notamment dans les zones les moins touchées.

« Si rien n’est fait, nous pourrions avoir des problèmes dans les mois ou les années à venir », prévient le Dr David Mardenalom.

Pour les chirurgiens-dentistes, il y a un besoin d’appeler les patients pour des consultations préventives et de gros efforts sont faits administrativement pour faciliter l’installation et l’arrivée de nouveaux praticiens.