Sommeil : pourquoi le seuil de 17° recommandé par l’ADEME est-il idéal pour bien dormir ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Ni trop haute, ni trop basse, la température de la chambre doit être optimale pour une nuit de qualité. Dans un guide consacré aux conseils pour un hiver confortable, l’ADEME recommande de régler le thermostat à 17°. Ce nombre n’a pas été choisi au hasard, c’est pourquoi il est important de le respecter.

Depuis plusieurs semaines, les familles sont appelées à limiter le chauffage de leur logement à 19 degrés en moyenne. Une recommandation qui peut faire trembler plus prudemment, et aussi ce chiffre représente le maximum recommandé pour une pièce précise de la maison : la chambre. En effet, si la qualité du sommeil dépend d’un ensemble de paramètres, la température de la chambre fait partie de ceux qu’il ne faut pas négliger, au même titre que le bruit ou la lumière. En France, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a ​​également émis une recommandation officielle pour cette partie de la maison, ce qui signifie que la chambre des adultes doit être chauffée à 17° degrés l’hiver et aussi la nuit que lorsqu’elle n’est pas occupée. . C’est vraiment « la température qui donne envie de se pelotonner sous la couette ! » » précise l’agence. A titre de comparaison, nous préconisons de chauffer la salle de bain à 22° lors de son utilisation, sachant qu’abaisser le chauffage de 1°C permet de réduire la consommation de 7 %.

Il est primordial de ne pas dépasser cette recommandation car ce seuil de température, associé à une bonne couette, garantit un sommeil réparateur et surtout un réveil sans migraine. Mais avant tout, un bon sommeil, pour une raison physiologique qui n’est autre qu’au moment d’aller se coucher, le cerveau abaisse la température de notre corps de 1 à 1,5°C. C’est plus précisément l’hypothalamus qui joue ce rôle de thermostat favoriser l’endormissement, qui ne doit donc pas être empêché par une température ambiante trop chaude : une pièce fraîche apporte un confort thermique qui met le corps en condition pour amorcer ce processus. Et même si vous parvenez à fermer les yeux, l’impact peut se faire sentir pendant la nuit, avec des réveils nocturnes brusques, une transpiration accrue, des maux de tête et même une mauvaise circulation sanguine voire une intense sensation de soif puisque l’air ambiant est sec. Dans tous les cas, celui qui dit mauvaises nuits dit aussi journée difficile, au risque même d’accumuler de la fatigue s’il arrête cette mauvaise habitude.

À Lire  Salon bien-être et médiumnité MéDi'ZeN Molsheim 2022 : dates, horaires, tarifs, exposants

De jour comme de nuit, les réflexes à adopter pour garder sa chambre au chaud

Enfin, le fait qu’une pièce trop chaude et trop humide favorise le développement des acariens, ce qui augmente considérablement les risques d’allergies. Il faut cependant noter qu’une toute petite marge existe autour de ces fameux 17° degrés si l’on tient compte du fait que les personnes qui dorment seules n’émettent pas autant de chaleur que celles qui dorment à deux ou en compagnie d’un animal. . Les dormeurs peuvent donc faire monter la température, mais seulement d’un degré. Comme les femmes qui pourraient avoir besoin d’une pièce plus chaude que les hommes. Lire aussi : La Thaïlande est le meilleur pays au monde pour les retraites de santé. Attention toutefois à ne pas, au contraire, baisser le thermostat à une limite trop basse, pour un effet contre-productif. Car pour se réchauffer, le corps va essayer de produire plus de chaleur : au lieu de baisser la température corporelle, elle augmente ce qui n’est pas sans perturber le processus de sommeil, assécher la peau et même provoquer des maux de tête. à cause du froid.

A découvrir aussi : 13 astuces pour mieux dormir

Comment faire dans ce cas pour obtenir cette température sans toucher au chauffage ? Tout d’abord, il est toujours préférable d’opter pour une bonne couette, au lieu d’augmenter la chaleur de la pièce. Il existe plusieurs recommandations pour une isolation thermique optimale, à commencer par l’équipement d’une literie adaptée à l’hiver : une couette d’hiver, des draps en flanelle… Certaines couettes conviennent aussi bien à l’hiver qu’à l’été car elles sont conçues pour bénéficier d’une répartition uniforme de la chaleur et régulation de la température. Sur le pyjama, il est recommandé en contrepartie de privilégier les matières respirantes, qui permettent d’évacuer l’humidité liée à la transpiration si nécessaire. Aussi, si la chambre n’est pas occupée en journée, il n’est pas nécessaire de la chauffer, mais tous les moyens sont bons pour renforcer « l’ambiance cocooning » : tapis (et bons chaussons !), plaids qui servent aussi de décoration « hygge » . ou les stores et rideaux s’ouvrent les jours ensoleillés pour profiter du rayonnement au sud et à l’ouest.

À Lire  Le développement légal du cannabis bouleverse les agriculteurs

Et surtout, nos nuits ? L’ADEME recommande comme premier réflexe de fermer les stores et/ou les rideaux pour limiter les déperditions de chaleur et de penser à installer des rideaux épais (de type isolation thermique) en veillant à limiter au maximum l’espace entre les fenêtres et les portes. tentures Attention à ne pas couvrir les radiateurs. A noter que même en hiver, l’aération quotidienne de la pièce est indispensable pour purifier l’air, mais aussi pour évacuer l’humidité, à condition de penser à éteindre les radiateurs au préalable. Et si, malgré cela, la pièce est trop humide, il convient de vérifier le bon fonctionnement des bouches d’aération et du système de ventilation du logement et/ou d’utiliser des déshumidificateurs d’air. Cependant, il est important de préciser que cette température de 17° ne concerne que les chambres d’adultes et d’adolescents, puisque dans les chambres d’enfants, la température doit être comprise entre 18°C ​​et 20°C. En effet, la régulation thermique des nouveau-nés n’est effective qu’après plusieurs mois, et il en est de même pour les enfants qui ont eux aussi tendance à se découvrir pendant la nuit.

Lire aussi :
Publié le 12/10/2022 19:30Mis à jour le 12/10/2022 19:31docteur Randall Mindy, alias…