Ssiad : des chiffres sains – JHM

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le Ssiad (Service de soins infirmiers à domicile) est une section de l’ADMR d’Ancerville. Son assemblée générale a été l’occasion de faire le point sur ses différentes activités.

Catherine Martin, la présidente du Ssiad, Corinne Pillard, sa directrice, et le Dr Laurent Bertaux, son trésorier ont accueilli Natacha Boulier, la présidente départementale de l’ADMR, à l’assemblée générale annuelle du département qui s’est déroulée le 15 septembre dans la rue Jean -Immeuble bourgeois. Martine Joseph, vice-présidente de la communauté de commune des Portes de Meuse, ainsi que des élus locaux étaient présents. Chaque activité a reçu des retours positifs confirmés par les résultats d’une enquête menée auprès des bénéficiaires. En HAD (Hôpital à domicile), 70 personnes ont été suivies pendant 1 500 jours d’activités réalisées en 2021 (soit une augmentation de plus de 30 %) et 163 927 km parcourus. Le Ssiad renforcé est une action testée avec un ergothérapeute et un psychologue pour prévenir et éduquer (chutes, nutrition, équipement). Celle-ci concernait, à 65%, des patients en perte d’autonomie et sera reconduite en 2023. Cependant, un tour a dû être annulé à partir de 2020 après un problème de recrutement du personnel.

Le souhait d’horaires plus étendus

Le souhait d’horaires  plus étendus

L’ESA (Equipe Spécialisée Alzheimer) a suivi 103 patients en 2021 lors de 1 030 séances totalisant 1 639 heures de travail. L’accueil de jour des Cotelles a accueilli 69 personnes (moyenne d’âge 83 ans). Les douze places autorisées représentaient 1 799 jours ouvrables. Diverses activités ont contribué à stimuler et divertir les patients, comme des journées thématiques (Espagne, Bretagne, Savoie), des rencontres intergénérationnelles avec l’école d’Ancerville, des sorties (dans le Der, au musée de l’École de ou à Saint-Dizier), des animations locales. L’enquête a fait apparaître une volonté unanime : un accueil plus large en termes d’horaires d’ouverture et d’ouverture un jour supplémentaire. Inter’aides 55 ne vaut pas le coup. Ceci pourrez vous intéresser : Cuisine intégrée : budget, critères de choix et conseils.. La structure fonctionne au niveau départemental autour d’une plateforme d’accompagnement des personnes prenant en charge les patients atteints de pathologie neurodégénérative. Ainsi, 26 accueils physiques et 620 accueils téléphoniques ont été enregistrés. Le repos à domicile a pratiquement doublé par rapport à l’année dernière (1 632 heures contre 840 en 2020) pour 66 interventions (100 jours et 36 nuits). Les personnes qui s’occupent d’eux ont apprécié les sorties organisées et les visites qui les ont sortis d’un quotidien parfois compliqué. Laurent Berteaux a présenté un bilan équilibré, fruit d’une saine gestion des différents secteurs d’activité. Pour clôturer la réunion, Natacha Boulier a souhaité fédérer les salariés autour de projets communs ainsi que des bénévoles pour renforcer les actions. Catherine Martin a souligné l’engagement total du personnel et sa motivation. Un verre de l’amitié a scellé la rencontre.

À Lire  Nourriture : la santé vient dans l'assiette

Achetez cette protéine de bouillon d'os à la citrouille et aux épices - 20 % de réduction
Voir l’article :
CNET a des associations affiliées, nous pouvons donc recevoir une compensation pour…