Sunology PLAY : la station solaire qui réduit votre facture d’électricité…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

749€ (711€ avec notre code spécial)

Après le test des appareils Beem, ekvateur et Supersola, voici ce que beaucoup attendaient : le test de la station solaire Sunology PLAY, un produit cette fois fabriqué et assemblé en France, en Bretagne ! Quelques personnes m’ont demandé pourquoi, sur le papier, il présentait un meilleur rapport qualité-prix que les modèles précédents. Pour ceux qui débutent dans ce type de produit, il s’agit d’une centrale photovoltaïque à faire soi-même, en 2 minutes, qui cuisine pour installer une machine électrique, et la production de son énergie est prélevée directement sur l’électricité que vous consommez. En raison de l’augmentation du prix de l’électricité, ce type d’installation est très intéressant. Et c’est la solution la plus productive que j’ai jamais eu l’occasion de tester, avec un panneau de 400Wc ! Tout en conservant la commodité de l’installation, cela ne prend que quelques minutes. Elle est mise en ligne sur mon site depuis plus d’un mois maintenant, je vous invite à la découvrir dans son intégralité !

Découverte de la station solaire Sunology PLAY

Le colis obtenu est plutôt lourd, et pour cause : il embarque un grand panneau photovoltaïque de 1,76m x 1,2m (et ne pèse que 29kg). Sur le même sujet : Des baisses de taux pour stimuler la reprise économique.

A l’intérieur, on retrouve 5 parties : un panneau 400Wc, entièrement noir, deux ballasts, 4 accessoires muraux, une notice de montage, et un compteur wifi sous forme de prise intégrée.

Deux ballasts, en polypropylène expansé (PPE), peuvent accueillir une dalle de béton ou simplement être remplis de sable ou de gravier pour capter une partie du soleil.

Parmi les appareils nous avons 4 appareils muraux (en option) : cette station Sunology PLAY peut en effet aussi bien être posée au sol que posée au mur.

Le panneau est placé sur une structure en métal anodisé noir, conçue pour être très polyvalente, car en plus de pouvoir être placée ou ajustée, elle permet également de la voir sous trois angles différents. La première solution photovoltaïque à proposer cela !

Si la structure est plus légère que la Supersola, elle est tout de même solide, comme on peut le voir :

Le panneau photovoltaïque de 400Wc est de Hyundai, un fabricant international bien connu dans le domaine. Ici, nous avons un panneau monocristallin, avec 340 cellules, et il peut fournir 400Wc. Ce panneau utilise la technologie Shingled PERC : avec une surface efficace à presque 100%, cette technologie avec soudure des cellules solaires les unes sur les autres offre une grande efficacité.

Si les concurrents se contentent généralement d’une garantie de 5 ans sur le kit, parfois il y a une différence entre le panneau et l’onduleur, ici Sunology garantit le kit complet pendant 25 ans, ce qui n’est rien ! Il n’y a pas de différence panneau/onduleur, c’est 25 ans pour tout, point barre.

Tous les câbles et l’électronique sont sous le panneau, y compris le micro onduleur Play-M400 (haut rendement 99,8%), qui est déjà là :

Seul l’alimentation et son câble de 3m proviennent de l’appareil. A noter que l’onduleur dispose également d’une prise pour accepter d’autres dispositifs d’extension, pour connecter plusieurs panneaux entre eux :

Entièrement noire, que ce soit dans le support ou le panneau photovoltaïque, cette borne est plutôt « classe ».

Dernière chose : une prise connectée, type Nedis. Une prise connectée Wifi, très ancienne, mais conçue pour un usage extérieur, et capable de mesurer la consommation électrique de l’appareil qui y est connecté. Ou sa production, d’ailleurs.

Il s’agit donc d’une prise connectée extérieure, avec un capot pour résister aux intempéries.

Procédons donc à l’installation de cette chaîne…

Lire aussi :
Choisir un plombier recommandé Si vous avez besoin d’appeler un plombier, en…

Installation de la station solaire Sunology PLAY

L’installation de la station est très simple, puisqu’il suffit d’appuyer sur les deux boutons d’appui au dos du panneau :

Après on place la station solaire à l’endroit que l’on veut, au soleil, idéalement au sud. Et on change la hauteur du panneau pour lui donner la bonne orientation. Comme mentionné ci-dessus, la station Sunology PLAY peut être positionnée selon trois angles. Deux « clips » sur les barres verticales arrière permettent au support de coulisser pour lui donner la position souhaitée :

Il est simple d’utilisation, et astucieux, car il permet de changer l’inclinaison du panneau selon la saison : 27°, 35°, et 42° (pour la pose au sol). On sait notamment que le soleil est plus bas en hiver qu’en été, donc la bonne position du panneau ne sera pas la même.

Il ne reste plus qu’à mesurer le support à l’aide des deux « tonneaux » fournis, qui sont simplement posés sur les barres au sol. Vous pouvez disposer de deux dalles de béton (de celles utilisées pour faire des clôtures ou des trottoirs par exemple), car ces supports sont empilés à la taille, ou simplement remplis de sable ou de gravier.

Un câble de 3 m laissera suffisamment d’espace pour connecter le panneau à une prise électrique à proximité.

A partir de maintenant, notre panneau se met à générer, et nos appareils les plus proches à utiliser cette électricité « gratuite ».

L’installation ne prend que 2min, très rapide ! Il suffira de trouver un endroit bien exposé au soleil, orienté plein sud, sans ombre, afin d’améliorer la production solaire. Ici, la station vient d’être posée sur ma terrasse plein sud. Bien sûr, mettre le toit sur un toit plat serait plus sûr, mais une clôture fonctionne très bien, tant que vous avez de la place 🙂

Voir l’article :
Un prévenu a vu ses appels au pénal rejetés après de mauvais…

L’application mobile

Dernière étape : installez l’appareil mobile conformément à sa recommandation. Il s’agit de l’application Nedis SmartHome, qui vous permet de contrôler de nombreux objets connectés. Que vous soyez sur iOS ou Android, il vous suffit de l’installer et de créer un compte utilisateur.

Il vous est demandé d’ajouter un nouvel appareil : la prise connectée est détectée automatiquement.

Nous réparons le Wifi et vérifions. Il suffira de disposer d’un réseau Wifi 2.4Ghz disponible dans la zone où se trouve la station solaire Sunology. C’est un point à vérifier attentivement car le Wifi est souvent mal couvert à l’extérieur, à moins d’installer par exemple une borne Wifi Extérieure comme celle fournie par Orbi.

L’écran d’accueil de notre prise est en fait celui d’une ancienne prise connectée, avec un bouton On/Off. Bien sûr il faudra mettre la prise sur On, sinon on ne récupérera pas notre production solaire. Pour suivre la production, cliquez sur l’icône en bas à droite « Electricité ».

Ensuite, nous obtenons une capture d’écran avec la puissance et la sortie actuelles depuis le début de la journée. Ici on voit par exemple que nous avons une puissance de 331w, et que nous avons produit 1.48Kwh depuis le début de la journée.

À Lire  Jaguar Land Rover : La tension monte dans les concessions...

Ci-dessous, un clic sur l’un des mois fournit des données quotidiennes sous forme de graphique. Nous pouvons donc vérifier notre production quotidiennement, mensuellement.

Nous obtenons le même type d’informations que ce que fournissent equator ou Supersola par exemple. L’application est moins conviviale que celle de Beem, mais disons simplement qu’elle fait le travail.

Après, comme le système utilise une simple prise connectée, rien ne vous empêche d’utiliser une prise connectée avec une application compatible avec votre système, en Wifi, Zwave, ou ZigBee par exemple, pour obtenir des informations de votre Jeedom, eedomus, ou Home Assistant Système (ou autres !). Vous pouvez y avoir une représentation à votre guise, effectuer des calculs de produits, recevoir des rapports, etc.

Est-il possible de vendre l'étui Pinel ? | SeLoger immobilier
A voir aussi :
Le principe de la loi Pinel repose sur le fait que le…

Station solaire Sunology PLAY: comment ça marche ?

Si vous trouvez ce type de borne libre-service, vous êtes en droit de vous demander comment ça marche ? Des panneaux solaires qui se connectent directement à une centrale électrique ? Le fait de brancher la source d’alimentation dans un boîtier existant ne risque-t-il pas de faire trébucher le compteur ? etc

L’électricité fonctionne de deux manières. Lorsque vous branchez votre grille-pain sur une prise, vous consommez de l’électricité. Si vous connectez le panneau solaire à un endroit, l’électricité circule dans l’autre sens vers votre compteur. S’il croise un appareil énergivore en cours de route, il en rechargera tout ou partie. Lorsque vous produisez plus que vous ne consommez, les bénéfices profitent à vos voisins immédiats.

Fondamentalement, l’opération repose sur deux choses.

Tout d’abord, l’onduleur est compatible avec le réseau électrique pour fonctionner. De ce fait, il ne fonctionnera pas en cas de coupure de courant (dommage, mais aussi mesure de sécurité pour ceux qui travaillent sur le réseau électrique), et il ne fonctionnera pas en zone isolée (gentiment avec lui : p. ) , qui ne pourraient pas être raccordés au réseau électrique (comme le terrain en forêt par exemple). D’autre part, cela permet aussi de ne pas être électrocuté si vous touchez la prise du kit : tant qu’il ne rentre pas dans la prise principale, il n’y a pas de passage de courant. Il est également sans danger pour les enfants.

A noter qu’il est toujours possible de connecter Sunology PLAY à la batterie lorsque l’on souhaite économiser l’énergie solaire ou lorsque l’on est « hors réseau ». Sunology explique cela en détail ici. Encore une fois, c’est la seule solution pour bien définir cet usage.

Le système dépend alors d’une loi physique simple : les électrons empruntent le chemin le plus court. Comme n’importe quel liquide, vraiment.

Fondamentalement, les panneaux solaires captent les rayons du soleil et convertissent les photons en électrons. L’onduleur, compatible avec le réseau électrique, injecte les électrons solaires dans le circuit électrique de la résidence. Les électrons du soleil sont dispersés et vont alimenter les appareils électriques à proximité qui consomment en même temps. Ainsi, pour chaque électron solaire produit et consommé par un appareil de la maison, c’est un électron du réseau électrique qui ne dépasse pas un mètre, donc gratuit.

Cette petite animation illustre ce principe :

Le but n’est pas de produire autant d’électricité que nous en consommons chaque jour, car cela nécessiterait une installation beaucoup plus importante et plus coûteuse. Le but est de supprimer le « talon électrique » de votre maison. La facture d’électricité est la consommation électrique minimale de votre maison, elle est là quoi qu’il arrive, même lorsqu’il n’y a personne à la maison. Il est compatible avec l’utilisation de réfrigérateur, box réseau, box domotique, VMC, électroménager, etc. Si vous n’allumez pas un appareil en particulier et que vous regardez votre wattmètre, vous verrez qu’il affiche toujours une consommation électrique qui atteint facilement 300w au total. L’utilité représente 10 à 20% de vos besoins énergétiques annuels, soit entre 300 et 1500 kWh par an ! C’est cet usage que nous essayons de supprimer avec la station solaire Sunology PLAY.

Si votre alimentation fait plus de 300 à 400w au total que l’on trouve dans la plupart des foyers, il est possible de multiplier les canaux (jusqu’à 4 par circuit/ligne électrique).

Lire aussi :
Le voyage et ses merveilleuses découvertes ne peuvent être pleinement vécus que…

Et la règlementation dans tout ca ?

Le point fort de la station solaire Sunology est qu’elle peut être installée n’importe où, sans démarches compliquées. Si les panneaux sont posés au sol ou que la hauteur est inférieure à 1m80, aucune annonce ne sera faite en mairie.

La seule chose que vous aurez à faire sera de conclure un Contrat d’Auto-Consistance Sans Injection (CACSI) avec Enedis, la société qui gère le réseau électrique. La publication se fait directement en ligne sur https://connect-racco.enedis.fr/prac-internet/login/. L’annonce prend moins de 10 minutes, le constructeur fournit toutes les informations nécessaires sur sa page.

La grande question: la rentabilité

C’est sans doute la première question qui revient à chaque fois : quid du profit ? Car la station solaire Sunology coûte tout de même 749€. Le prix peut paraître un peu élevé quand on connaît le prix d’un panneau 400Wc et d’un onduleur. Mais nous avons l’avantage d’avoir un produit Plug&Play, prêt à l’emploi en 2min, avec des outils testés, éprouvés et certifiés, le support de nombreuses applications, et le support de The French.

Pour en revenir au profit, j’habite près d’Orléans. Pour cette zone, les statistiques montrent une production moyenne de 498kWh/an (le site du constructeur donne une estimation basée sur notre secteur).

En effet, la localisation a un gros impact, puisque le Var peut être porté à 668kWh/an. Grande différence!

A Orléans, avec une moyenne de 498kWh par an, et au tarif de 0,1841€ kwh (tarif heure pointe EDF à ce jour), cela représente une économie de 91€/an.

N’oublions pas l’augmentation du prix de l’électricité chaque année. Nous sommes parmi les pays les moins chers d’Europe, mais dans les faits, le prix de l’électricité en France devrait atteindre en 2023 et la moyenne des pays européens, aujourd’hui disponible autour de 0,21 €/kWh. D’ici 2030, l’augmentation devrait être d’au moins 50 % par rapport à 2020, soit entre 3 et 5 % par an pour atteindre cet objectif. De plus, on sent bien cette augmentation du prix de l’électricité à partir de fin 2021, son prix a nettement augmenté avant l’hiver :/

Donc, si on suppose une augmentation de 3%/an (tout en restant intelligent) :

Cela nous donne un total de 815€, soit un amortissement du produit au bout d’environ 7 ans et demi. Oui, cela peut sembler long. Mais dans le secteur solaire, il ne faut pas compter aujourd’hui sur un bon profit. Tout dépend du temps, les panneaux ont une durée de vie de plus de 25 ans.Dans les régions du sud, où il y a plus de journées ensoleillées, la production peut monter à 668kWh/an, ce qui raccourcit le temps de charge à moins de 5 ans.Parmi les kits qui ont été testés, c’est la dissimulation la plus rapide. Il faut dire que pour cinquante euros de plus que ses concurrents (même trente euros moins cher que Beem !), on passe d’un panneau de 300Wc en moyenne à 400Wc chez Sunology PLAY. Forcément, vu la production restante pour quelques coûts négligeables, le gain est bon dans ce modèle.

À Lire  Un nouveau président d'Orcab

Après, même en parlant d’investissements, faut-il se souvenir des pauvres 2% du Livret A où beaucoup de gens mettent leur argent, quand l’inflation en France joue à 6% (et donc ça fait que tu perds de l’argent) ? Un panneau solaire Sunology s’avérera être un meilleur investissement à long terme, d’autant plus que des annonces de hausse des prix de l’électricité pourraient encore augmenter ce profit.

Maintenant, au-delà de la question financière, comme je le dis de temps à autre, le solaire, c’est aussi une confidence. Comme vous le savez, j’ai des panneaux solaires sur mon toit depuis 12 ans, avec un contrat de revente à EDF. Et dans mon pays reculé, sans connexion au réseau électrique, tout est alimenté par des panneaux solaires (détails que vous trouverez bientôt). Si je pouvais être complètement autonome grâce à l’énergie solaire, en étant installé dans mes systèmes, je serais le premier à signer, ne serait-ce que pour éviter la dépendance aux réseaux extérieurs :p Bref, j’en suis personnellement convaincu.

Certains crieront haut et fort à l’écologie : mais le processus de fabrication des panneaux et leur recyclage a beaucoup changé en 10 ans.La plupart des panneaux ont déjà fait la preuve d’un faible impact carbone : après un an d’utilisation, l’énergie nécessaire pour les faire est payé. En termes de réutilisabilité, ce panneau est recyclable à 95 %. Et les choses auront encore plus changé le temps qu’il soit terminé, sa durée de vie est donnée par le constructeur à 25 ans. Mais en fait, le panneau photovoltaïque a une longue durée de vie, et même si sa production diminue avec le temps (80% d’efficacité est garantie au bout de 25 ans), le panneau est tout de même capable de fonctionner de nombreuses années. Je connais des gens qui utilisent des panneaux qui ont 40 ans et qui fonctionnent toujours bien, alors que la technologie était bien inférieure à celle d’aujourd’hui.

Conclusion

J’ai découvert ce principe il y a plus d’un an, grâce à mon fournisseur d’électricité Equateur, lorsqu’il a lancé sa proposition d’achat d’un groupe pour son panneau. Ça a été un peu un choc pour moi quand j’ai eu cette idée. En effet, en étudiant ce sujet, je me suis vite rendu compte que plusieurs sociétés proposent du matériel d’installation simple, avec le même principe : on a trouvé Beem, Supersola, ou encore l’équateur. Par rapport aux trois précédents appareils sortis, la station solaire Sunology PLAY est sans aucun doute la plus rentable. Le produit est parfaitement fini, fonctionnel et facile à installer. C’est une solution à la portée de tous, elle est très simple à installer (il suffit de savoir brancher l’appareil sur une prise électrique, généralement accessible à tous ;-). J’aime particulièrement sa flexibilité, qui permet de la poser au sol ou de la fixer au mur, sans avoir à se soucier de choisir le bon modèle lors de la commande, ni d’avoir à ajouter des options. Mais surtout la possibilité de l’incliner à volonté, au fil des saisons, pour toujours conserver le bon rendement. Cependant, l’application est souvent un point faible : elle fait le minimum, avec un affichage fort. A cet égard, personne n’a fait aussi bien que Beem de toute façon 🙂 Mais il fait le job en nous permettant de suivre la présentation. Après cela il sera possible d’utiliser une autre prise connectée pour restituer sa sortie dans un format plus sexy, vers Jeedom ou Home Assistant par exemple.

En effet, cette station a des coûts, qui ne peuvent être ignorés, et le retour financier est très long, même s’il est plus rapide que ses concurrents, comme nous l’avons vu. Ne pensez pas à économiser de l’argent dès la première année (enfin, vous économiserez de l’argent sur l’électricité, mais cela ne couvrira pas immédiatement le coût du produit), mais jouez avec le temps. Si je prends mon système photovoltaïque sur le toit, il a également fallu 10 ans pour amortir. Mais pendant les dix années suivantes, ma vente à EDF est un bénéfice et paie presque la facture annuelle d’électricité. La station solaire Sunology PLAY est relativement petite, elle n’a « que » 400Wc dans la station, mais elle permet d’annuler la consommation électrique de la maison. Comme on dit, aucun argent n’est petit! Et puis si votre talon est très important, vous pouvez combiner plusieurs canaux. Et lorsque le fabricant propose des remises lors de l’achat de plusieurs panneaux, le profit s’en trouve encore amélioré.

Autre avantage de ce type de produit : il peut être installé que vous le possédiez ou que vous le louiez. L’installation est si simple qu’il est rapide de déverrouiller le panneau et de le plier dans le nouveau boîtier. C’est donc un investissement qui suivra, au lieu d’être installé sur le toit. Cependant, il est à noter que Sunology propose également des équipements de rooftop, avec sa solution Sunology HOME, pour ceux qui souhaitent installer des équipements plus grands et mieux intégrés.

Faut-il alors investir dans une telle station ? Il est impossible de prédire l’avenir, et chacun agira selon ce qu’il croit. J’en suis personnellement convaincu, et je m’appuie uniquement sur cette règle empirique :

Le meilleur moment pour commencer à investir était hier, le deuxième meilleur moment est aujourd’hui et le pire moment est demain.

C’est d’autant plus vrai avec l’actualité de l’augmentation du prix de l’électricité qui grimpe depuis plusieurs mois et entraîne la faillite de petits commerçants d’autres types. La seule chose dont nous sommes sûrs aujourd’hui, c’est que le prix de l’électricité va continuer à augmenter. Mais cette station, une fois achetée et installée, continuera à produire de la même manière, sans être affectée par le marché, l’inflation, la guerre, la politique… A mon avis, c’est l’une des monnaies les plus stables qui soit.

Et pour le rendre encore plus rentable, mon partenariat avec Sunology me permet de vous faire bénéficier d’une remise de 5% sur la chaîne ! Suivez simplement ce lien, la réduction s’appliquera automatiquement au panier, réduisant ainsi le prix de 749 € à 711,55 € ! (Ou utilisez le code SUNPLAY_MAISON&DOM lors du paiement).

Depuis que je suis convaincu de la solution, depuis ce premier test elle a agrandi l’installation avec deux autres ajouts, la solution Sunology est pour moi plus rentable que toutes les stations testées.

Nous sommes désormais habitués aux stations solaires, car cette Sunologie est la 4ème que nous testons. Mais ce modèle a de nombreuses variantes, car il peut aussi bien être posé au sol que fixé au mur, mais surtout, il peut être ajusté selon 3 orientations possibles. Et pour couronner le tout, c’est un modèle lucratif !