Tabac : six buralistes sur 10 vendent aux mineurs, selon une association anti-tabac

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Le Comité national de lutte contre le tabac (CNCT) a réalisé, du 2 au 21 novembre 2021, une étude « client mystère » auprès des « enfants de moins de 17 ans, accompagnés d’un adulte en retrait », auprès de 403 buralistes, selon un communiqué.

Elle montre que « 64% des buralistes ont continué à vendre du tabac aux moins de 17 ans, contre 65,1% lors de la précédente enquête réalisée en 2019 ».

23 ans d’interdiction

23 ans d’interdiction

Dans les villes de plus de 15. Ceci pourrez vous intéresser : Les conseils de jardinage de Marie Marcat : faire face au changement climatique.000 habitants, ce taux monte à « 77% » malgré une interdiction datant de 2009 et 2003 pour les moins de 16 ans.

De même, seuls 42% des commerçants « ont respecté toutes leurs obligations », contre 49% lors de l’enquête précédente, en plaçant « un panneau visible » informant le client que le commerçant doit refuser la vente « si le client ne justifie pas de sa majorité ». », précise l’association.

Nos conseils de pro pour choisir le bon paillis pour le jardin
A voir aussi :
Le paillage du fond des cultures, au verger, au potager ou au…

Contrôles et sanctions

Contrôles et sanctions

En vertu de ce constat, la CNCT prône « une politique de contrôles périodiques généralisés » par la police municipale, dont c’est l’une des missions « depuis 2016 ».

Il souhaite également « des peines plus sévères » ainsi que des « sanctions administratives et disciplinaires par les autorités de contrôle, notamment les Douanes ».

Puffs : Quels sont les dangers de ces cigarettes électroniques dont les jeunes raffolent ?
Lire aussi :
Le gouvernement met donc en garde contre les dangers des bouffées. D’abord…

« Pratiques illégales »

« Pratiques illégales »

L’association suggère que des « fermetures administratives temporaires ou définitives » interviennent, comme c’est le cas « en raison du non-respect des obligations liées au laissez-passer sanitaire par les buralistes », et demande « de suspendre toutes les aides publiques en cas d’huissier de justice ». trouver « . de cette vente illégale.

« Rien ne peut justifier qu’une profession massivement subventionnée persiste dans ces pratiques illégales », affirme Yves Martinet, président de la CNCT, cité dans le communiqué, rappelant que chaque année le tabagisme tue environ 75.000 personnes, « environ 13% des décès ». en France.

Les manières astucieuses d'utiliser le tabac et l'alcool pour cibler les jeunes sont illégales
Ceci pourrez vous intéresser :
Posté Mis à jour le 17/04/2022 à 16:25, Mis à jour le…

23 500 points de vente en France

23 500 points de vente en France

Interrogée par l’AFP, la Confédération des buralistes a répondu qu’elle avait « étoffé son plan d’action pour se doter de messages et d’outils de communication pertinents » visant à « sensibiliser les buralistes », qu’ils « doivent respecter les règles relatives à leur travail ». , « son personnel mais aussi les parents, vers la protection des mineurs ».

Le réseau des buralistes, qui détient le monopole de la vente des produits du tabac en France, compte quelque 23 500 points de vente.

Jardinage : 8 conseils pour préparer son jardin avant de partir en vacances
Lire aussi :
Vous chouchoutez vos plantes toute l’année, mais en été il est temps…