TOULON : Manger sain pour mieux vivre » est la lettre d’information économique et politique de la PACA

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Une alimentation riche en légumineuses, grains entiers, fruits et légumes, sans viande rouge, sans viande ni boissons sucrées, peut faire gagner dix ans d’espérance de vie (¹).

Comment améliorer ses habitudes alimentaires pour rester en forme ?

Une alimentation déséquilibrée serait à l’origine de 19 000 nouveaux cas de cancer par an (²). Pour améliorer la santé de la population par l’alimentation et l’activité physique, la 4ème édition du Programme National Nutrition Santé (PNNS) prévoit 55 actions d’ici 2024. Il s’agit notamment de : diffuser de nouvelles recommandations concernant la nutrition et l’activité physique.

Moins de viande, plus de légumes

Augmenter la consommation de fruits et légumes crus ou cuits est déjà le début d’une alimentation saine. Riches en fibres, les amidons entiers et les légumineuses sont également intéressants d’un point de vue nutritionnel. Pour certaines viandes (porc, bœuf, ovin, veau, agneau, carcasses), il est recommandé de limiter la consommation à 500 grammes par semaine et d’en faire profiter les oiseaux. Aussi, évitez au maximum : les produits gras, sucrés, salés et alcoolisés. Le poisson peut être consommé deux fois par semaine (y compris les poissons gras) et les produits laitiers deux fois par jour. « Suivre les recommandations diététiques du Pnns permet de répondre aux besoins nutritionnels, de prévenir l’apparition de maladies chroniques comme le diabète, mais aussi l’obésité ou certains cancers, et de réduire l’impact de l’alimentation sur l’environnement », explique Corinne Delamair. Nutritionniste spécialisée dans la promotion de la santé publique française.

Manger mieux sans dépenser plus

Idéalement, une alimentation saine pour l’environnement devrait être basée sur des produits bio, locaux, de saison et « maison« . Cet idéal n’est pas toujours facile quand on a peu de temps et d’argent… Heureusement, des solutions existent. « Les légumineuses comme les lentilles, les pois chiches ou encore les haricots secs sont bon marché et peuvent remplacer la viande, qui est un aliment assez cher », conseille Corinne Delamair. Les légumes crus en conserve peuvent également être utilisés et l’huile de colza, moins chère que l’huile d’olive, est très riche en acides gras oméga 3, bons pour la santé cardiovasculaire. »

En complément d’une alimentation équilibrée, Santé Publique France recommande une activité dynamique d’au moins 30 minutes par jour pour un adulte et de réduire le temps passé assis. Vélo, vélo, course à pied… ces activités gratuites présentent de nombreux bienfaits pour le sommeil, le bien-être, la prévention de l’obésité et de certaines maladies.

(1) Université de Bergen (Norvège), publié dans la revue PLOS Medicine, février 2022 & # xD ;

À Lire  Le Figaro lance son application cuisine