Toulouse : un douanier mord de la marijuana, le suspect sort du tribunal gratuitement

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Publié le 6 mai 2022 à 11h59 Source : Philippe LOPEZ/AFP

À Toulouse, une opération des forces de l’ordre a permis de saisir plus de 25 kg de résine de cannabis.Le chien renifleur aurait croqué dans les stupéfiants, rendant l’analyse ADN impossible.L’avocate a plaidé la nullité de procédure, le suspect est ressorti libre du tribunal.

A Toulouse, une opération de police a saisi plus de 25 kg de résine de cannabis. Voir l’article : SPA au service des Ukrainiens déplacés et de leurs animaux.

Le chien renifleur aurait mordu dans des stupéfiants, rendant l’analyse ADN impossible.

L’avocat a réclamé la nullité du procès, le suspect a quitté la salle d’audience.

Le 17 mars, l’Office de lutte contre les stupéfiants (OFAST) a procédé à une importante saisie de stupéfiants dans le centre-ville de Toulouse. Un chien y participe pour détecter l’emplacement exact des stupéfiants. Il flaire l’endroit et se dirige instinctivement vers le garage où la police découvre plus de 25kg de résine de cannabis.

Une victoire pour les douaniers qui identifient rapidement un homme de 29 ans originaire de l’ouest toulousain. Récidiviste, il est filmé par la police lors de nombreux allers-retours. Il a été arrêté dix jours après l’opération, le 28 mars. Il n’y a qu’un seul problème…

Ceci pourrez vous intéresser :
Le président de la SPA a lancé l’appel au gouvernement français sur…

La pesée de la saisie rendue impossible

La pesée de la saisie rendue impossible

Loustic, le chien des douaniers, aurait visiblement mis son museau (et ses crocs) sur le butin. C’est en tout cas ce qu’a défendu l’avocat du suspect lors de son procès, qui s’est déroulé le 3 mai. Elle s’est appuyée sur le rapport d’un policier impliqué dans la procédure pour identifier des traces d’ADN dans les scellés. Il mentionne qu’il n’a pas pu y opérer, car les « mesures de précaution n’ont pas été respectées » en raison de la « dégradation des produits par le chien » des douaniers.

À Lire  A Amance, le refuge de la Société lorraine de protection des animaux affiche (déjà) complet

L’avocate Morgane Dupoux a donc plaidé la nullité du procès : « La pesée des médicaments n’a pas été faite dans les règles, car elle n’a eu lieu ni devant mon client, ni devant témoins », a-t-elle expliqué à 20 minutes.

Enfin, son client, bien qu’arrivé au palais de justice sous contrôle judiciaire, en est ressorti libre comme l’air. Le parquet a fait appel de la décision et le trafiquant devra comparaître à nouveau devant le tribunal, même si certaines preuves manquent.

Bien-être animal : "Chacun doit faire des efforts..." Avoir un chien au village, pas toujours une promenade de santé.
Lire aussi :
Les grandes villes traînent-elles les pieds pour accroître l’acceptation des chiens ?…

ToutTF1 Info

Les plus lusDernière minuteTendances

Top 6 des races de chats les plus rares au monde
A voir aussi :
Vous souhaitez adopter un chat ? Pourquoi ne pas choisir parmi nos…