Toussaint et les temps qui changent : pourquoi la sécurité routière a besoin d’attention

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La déléguée interministérielle à la sécurité routière, Florence Guillaume, était l’invitée de l’émission Charles Matin de RMC pour appeler à la prudence sur les routes ce week-end de la Toussaint, également synonyme de changement de météo. Il alerte notamment sur les usagers les plus vulnérables, notamment en milieu urbain.

Le week-end de la Toussaint est arrivé. Décompression oblige, et il faudra tout de même être prudent sur les routes. Selon un sondage de l’association Assurance Prévention, qui regroupe les assureurs français, 82% des Français se disent inquiets pour leur sécurité sur la route en cette période de la Toussaint.

Une peur qui se transforme logiquement en réalité selon Florence Guillaume, déléguée interministérielle à la sécurité routière. Selon l’ancien général de gendarmerie, « il est vrai que pendant le week-end de la Toussaint on enregistre traditionnellement un pic du taux d’accidents, qui est la conséquence de deux facteurs : la météo (…) mais aussi le changement d’heures ». . La visibilité est moindre et la plage horaire de 17h00 à 19h00 change. »

Si depuis quelques années le week-end de la Toussaint n’est plus le plus meurtrier de l’année sur les routes, Florence Guillaume rappelle que ce week-end est depuis longtemps le plus dangereux et qu’il reste toujours « signifiant ». signalant l’arrivée de l’heure d’hiver en France.

Piétons: +40% de mortalité entre octobre et novembre

Dans le détail, le délégué à la sécurité routière cite deux personnalités. « Pour les piétons, en continu depuis quelques années, c’est +40% de mortalité entre octobre et novembre. Voir l’article : Assurance-vie : l’été 2022 trois dangers pour votre contrat. Pour les cyclistes, (…) on a 20% de morts en plus en 2021 par rapport à l’année précédente. Et 2022 est assez défavorable », note Florence Guillaume.

À Lire  Assurance habitation pour un mobil-home en résidence principale

Puis il donne quelques conseils de « bon sens », qu’il faut encore retenir en prévention ce week-end de la Toussaint. Vous devez « voir et être vu ».

Lire aussi :
Vous êtes sur le point de déménager et envisagez de faire appel…

Obligation des pneus neige: les bons gestes à avoir

Florence Guillaume a également eu l’occasion d’évoquer la prochaine grande mesure à entrer en vigueur pour les usagers de la route. Dès le 1er novembre, la réglementation concernant les pneus et les chaînes à neige va être renforcée dans plusieurs dizaines de départements.

Mais Florence Guillaume rappelle : « On parle de l’obligation de porter des pneus neige ou d’avoir des chaînes dans le coffre. Il y a vraiment une alternative, ce ne sont pas forcément les pneus neige. Bref, c’est du bon sens. »

Il n’y a donc aucune obligation d’installer des pneus neige en prévision de l’hiver, du moment que vous disposez d’un pack chaine pour équiper votre véhicule.

Enfin, Florence Guillaume a également été interrogée sur la mise en place de dispositifs visant à verbaliser automatiquement les contrevenants dans les zones à faibles émissions (ZFE).

« Il a été annoncé que ces radars ne seraient installés qu’en 2024, au second semestre. Un travail interministériel est en cours pour définir le meilleur outil et définir les modalités et les déviations possibles », a déclaré sobrement Florence Guillaume, sans donner plus de détails sur ces nouveaux dispositifs.

Mobilité urbaine – légaliser les draisiennes
Sur le même sujet :
Les vélos d’équilibre électriques sont maintenant courants dans la ville. Ni vélo…