Travail : Qu’est-ce que le portage salarial ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le portage salarial est une invention légale qui allie l’indépendance de l’entrepreneur et la facilité de gestion de la main-d’œuvre. Légalement, le parrain est salarié d’une entreprise parrainante dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI. En pratique, cependant, il est seul responsable de son portefeuille de clients.

Un statut ambivalent

Un statut ambivalent

De son côté, la société de transport offre un cadre sécurisé. Elle valide et signe tous les contrats qu’elle conclut avec ses clients. C’est aussi elle qui en comptabilise et verse les salaires mensuels sur un « compte d’activité » désigné au prestataire, du moins s’il a rendu des services. Sur le même sujet : Utilisation. Travail indépendant : pourquoi il peut être judicieux d’opter pour des soins rémunérés. Elle doit également lui communiquer mensuellement les détails de facturation : versements effectués par le client, frais de gestion, charges professionnelles, prélèvements sociaux et fiscaux, rémunération nette et le montant de la défiscalisation d’exploitation.

Ce soutien administratif peut également être combiné avec divers services de soutien pour aider l’organisation à développer son activité. Mais attention, il exerce toujours son activité comme tout indépendant, recherchant seul ses commandes et ses clients et fixant librement ses prix dans certaines limites supérieures fixées par la loi.

Ceci pourrez vous intéresser :
Alphabet, la société mère de Google, a affiché un bénéfice de 16,4…

Une rentabilité délicate

Une rentabilité délicate

Ce statut présente un inconvénient : la rémunération, c’est-à-dire le chiffre d’affaires réalisé par le leveur, qui est converti en salaire par la société de transport. En effet, en plus de la commission retenue par ce dernier – entre 5 et 15 % par facture – le porteur doit supporter les cotisations salariales et patronales. Et ce, même si la société de portage est son employeur au sens juridique.

À Lire  Avantages et inconvénients du transfert de salaire

En pratique, le lifter perçoit environ 50% du montant de la prestation qu’il a facturé à son client. Dès lors, il vaut mieux que l’activité démarre très vite, ou qu’il s’agisse simplement d’un complément de revenu pour arrondir les fins de mois.

Lire aussi :
En 2017, les salariés d’Onlineformapro ont offert leur prime d’intéressement, l’équivalent de…

Des profils variés

Des profils variés

Pour cette raison, le portage salarial attire principalement les travailleurs qui souhaitent tester une activité. Cette forme d’emploi est notamment utilisée par les managers, ingénieurs et chefs de projet comme alternative à l’auto-emploi avant qu’ils ne créent leur propre société de services en tant que consultant. Les domaines privilégiés de ce secteur sont en effet les métiers du web et les prestations intellectuelles (communication, marketing, comptabilité, ressources humaines…).

C’est aussi une solution pour les seniors qui peinent à trouver du travail, mais aussi pour les jeunes diplômés qui souhaitent plus d’autonomie. Libéré des tâches administratives, le promoteur peut se concentrer sur le développement de son activité pour évaluer si elle est rentable et pérenne. En cas d’échec, il se contente de mettre fin au portage plutôt que de déclarer faillite. Le portage salarial, en plein essor depuis plusieurs années, est un mode de travail qui, selon les estimations disponibles, est utilisé par près de 90 000 consultants en France.

Voir l’article :
La Française renforce sa plateforme immobilière paneuropéenne avec la nomination de Jonathan…