Travaux, plombier, serrurier… : 5 conseils pour trouver l’artisan idéal et éviter les fraudes

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Publié le 15 juin 2022 à 9h00 Source : JT 13h00 Jour de la semaine

Qualification, devis, concurrence…En cas d’urgence ou de travaux d’importance dans votre maison ou appartement, gardez en tête quelques mots-clés pour éviter de potentielles arnaques.

Qualification, devis, concurrence…En cas d’urgence ou de travaux d’importance dans votre maison ou appartement, gardez en tête quelques mots-clés pour éviter de potentielles arnaques.

Marques, estimations, concours. Lire aussi : Assurance habitation : comment obtenir le meilleur prix

En cas d’accident ou de gros chantier dans votre maison ou votre appartement, gardez quelques mots clés à l’esprit pour ne pas vous tromper.

En 2019, 64 % des entreprises de remorquage ont commis des activités suspectes. Selon une enquête menée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) auprès de 640 organismes, le niveau de fraude reste élevé. Le régulateur constate « un niveau élevé de plaintes dans le domaine des rénovations » et sanctionne les ventes hors site, les pratiques frauduleuses en matière de commerce et de compétences professionnelles. En moyenne, les investisseurs concernés recevront plus de 10 000 € non garantis.

Rien d’anodin : selon la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), l’artisanat représente plus de 200 000 entreprises et emploie près de 700 000 salariés du secteur. On peut l’utiliser plusieurs fois par an : vidanger le ballon d’eau chaude, renouveler la peinture, installer des appareils électriques dans des conditions normales, remplacer une serrure, etc. Le nombre total de charpentiers, plombiers et autres ingénieurs thermiques était de plus de 80 milliards d’euros en 2019.

Si les universitaires ne manquent pas, quelques conseils simples vous permettront de vous démarquer du professionnalisme et des qualifications dont vous avez besoin. Voici 5 choses pour vous aider.

A voir aussi :
À l’approche de la Coupe du monde 2022, les critiques à l’égard…

Contactez votre assurance ou votre syndic

Contactez votre assurance ou votre syndic

Tout d’abord, la première étape consiste à identifier les points négatifs et vos besoins potentiels. S’agit-il d’un accident (écoulement d’eau par exemple), de la découverte d’un défaut (peinture) ou d’un problème particulier ? Dans certains cas, vous n’avez pas besoin d’aide professionnelle. C’est juste un manque d’outils spéciaux, de compétences ou d’expérience. Des plateformes, comme Allovoisins, proposent de vous mettre en relation avec des particuliers qui habitent à quelques centaines de mètres dans les terres de chez vous. En échange de quelques euros, ils peuvent vous donner une visseuse électrique ou ajouter un petit tuyau.

À Lire  Lavelanet Domingo, le nouveau délégué technique du quartier

Ensuite, tournez-vous vers votre assurance, votre syndic ou votre bailleur (si vous louez votre logement). Les constructeurs signent souvent des partenariats avec des agents immobiliers, des compagnies d’assurance ou des syndics. Ils connaissent bien l’endroit et le vendent à des prix très intéressants. Ils sont souvent très actifs, ils savent gérer les urgences.

Voir l’article :
Prendre soin de soi, de son bien-être et de sa santé mentale…

Faites jouer la concurrence

Faites jouer la concurrence

Ne fermez pas les yeux sur le fabricant d’origine fourni. Faites vos propres recherches et trouvez des concurrents. Vous pouvez engager un constructeur pour évaluer vos besoins, choisir une entreprise pour vous et lui demander des devis. Même si cette solution nécessite un financement supplémentaire, elle a l’avantage de vous assurer que la venue d’un artiste respecte les règles légales du groupe : enregistrement, solvabilité, transparence, etc.

Si vous n’avez pas de budget, des annonceurs vous proposent de trouver le constructeur le plus adapté (MesDepanneurs.fr) ou encore de vous envoyer des devis correspondant à votre recherche (Quotatis, La Maison des travaux, HabitatPresto, Travaux.com tête 123devis.com).

Enfin, signalez le bouche à oreille, qui est souvent utile : demandez à vos voisins ou à votre femme de ménage. Ils devraient vous déconseiller un constructeur en cas de problème. La plateforme People of Trust, connue pour l’intégrité de ses annonces, a même lancé son propre book professionnel. Il existe des milliers de sources d’informations, parmi lesquelles plombiers, électriciens, serruriers ou peintres… Tous ces artisans doivent avoir reçu au moins trois pourboires de leur famille avant d’être certifiés par l’entreprise.

Sur le même sujet :
Le groupe de métal déjanté de Brest Tranzat est venu défendre son…

Vérifiez la qualification de l’artisan

Vérifiez la qualification de l’artisan

Ne vous tenez pas si bien. Intéressez-vous aux qualifications des artistes que vous interviewez. Appuyez-vous sur les lieux officiels et préférez un artisan pour rejoindre une communauté professionnelle. Le groupe d’entreprises certifiées est hautement qualifié et hautement qualifié.

Si l’entreprise que vous souhaitez rénover ou installer des équipements économes en énergie, assurez-vous qu’elle dispose du label RGE (Garant de l’Environnement), délivré par l’Etat et référencé sur le site france-renov.gouv.fr. . Le site Qualibat.com permet également de rechercher tous les artistes certifiés par une marque. Il vous suffit de fournir votre numéro SIREN ou SIRET.

Baromètre immobilier : Les prix débarquent dans les grandes villes
Ceci pourrez vous intéresser :
Neuf mois après la capitale, les prix de l’immobilier dans les grandes…

Exigez un devis

Exigez un devis

Après avoir sélectionné un ou plusieurs artistes, demandez-leur un devis. Certains l’ont peut-être déjà payé. Mais si c’est gratuit, vous aurez plus de chances d’obtenir un contrat honnête, selon l’Association pour la protection, l’éducation et l’information des consommateurs (ADEIC). Appliquer avant le début des travaux. Ne signez rien avant d’avoir lu le document dans son intégralité.

À Lire  Construction d'une maison individuelle : calcul de la révision de prix - LE MONDE DU DROIT : le magazine des professions juridiques

Dans le devis, vous devez trouver : la date du devis, le nom et l’adresse de l’entreprise, votre nom, la date de début et la durée estimée des travaux, le coût de chaque prestation, le coût de la main d’oeuvre et chacun. services, les frais de déplacement et le montant total payé, taxes comprises. En comparaison, vérifiez toujours le prix unitaire des articles dangereux. Comparez-le au coût de ce que vous devez payer pour approvisionner le constructeur. Notez que les prix indiqués dans votre devis n’incluent pas les taxes. Sachez enfin que si le fabricant vous livre les articles, vous bénéficierez de la réduction de TVA.

Évitez quelques pièges

Voici quelques pièges à éviter avant de choisir votre artiste.

– N’appelez pas les numéros trouvés dans votre boîte de réception. Il s’agit généralement d’un certificat valide, bien présenté, avec un certain nombre de numéros utiles (serrures, plombiers, électriciens, etc.). L’incertitude existe dans ces entreprises. Ils vous demanderont de payer en espèces des services hors de prix sans attestation. Pour en être sûr, écrivez le nom de l’entreprise en question sur un moteur de recherche et consultez les avis ou cartographiez l’emplacement de son adresse sur une carte connexe.

– Attention au langage de l’artiste. Des phrases comme « c’est à vous de décider » ou « comme nous le sommes habituellement » suggèrent une sorte d’astuce. Votre avis reste important et l’artiste doit respecter vos conseils. S’il transige en vous proposant d’autres solutions argumentées, vous aurez plus de chances de trouver le fabricant qui vous conviendra. L’artiste vous doit la preuve de sa compétence en gardant un langage professionnel.

– Fuyez le fabricant négligent ou insouciant. Un artisan qualifié utilise des matériaux avant de vouloir changer et fabriquer des pièces ou des meubles gratuitement. Selon son habileté, il ouvre les portes et les fenêtres, regarde sous la boîte, décide du type de chose. Il connaît les normes de sécurité. Si vous avez des doutes, posez une question précise dont vous connaissez la réponse.

– Demandez-lui de vous raconter son expérience. Vous pouvez lui demander de regarder des photos de ses chantiers précédents : la plupart des constructeurs prennent automatiquement des photos de leurs travaux pour confirmer qu’ils ont remplacé ou réparé une canalisation, une serrure, un parquet, et autres sans dommage.

ToutTF1 Info

Beaucoup de lectureDernière minuteTendance

Publié le 21 juin 2022 à 20h31