Trèbes : le quartier de l’Aiguille accueille le préfet

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La cour de récréation, place de l’ancienne école de l’Aiguille, était haute en couleurs mercredi 6 juillet et pour cause : c’était une fête de voisinage organisée par le centre social « les Capucins » Carcassonne-Agglo solidaire. Le spécial Chun avait stoppé son carrousel explosif, pêche au canard, jeu de tir pour adultes et enfants. Plus d’une centaine de visiteurs ont dégusté le poulet basque.

Les Fées des Aiguilles, qui logent deux fois par semaine dans une chambre pour leurs services, étaient en mesure de subvenir aux besoins de leurs créatures ; la diététicienne, Marion Smith, qui intervient au Service Famille, l’a conseillée et lui a fait goûter de délicieuses eaux, tandis que devant Chun elle a confectionné de la barbe à papa.

L’atelier Mobilitrot’, une initiation à la trottinette électrique sur mesure, afin d’aider les jeunes du milieu social et de l’Association Prévention Routière de l’Aude, a suscité un certain intérêt.

Une partie de l’étude a réalisé que les assurances et les masques étaient obligatoires. La pratique expliquait l’interdiction de rouler sur les routes. Il n’y a rien dans les mains, rien dans l’oreille ; 25 km/h maximum ; une personne par scooter ; 12 quelques années. Écoutez les aveugles, respectez le code de la route, les panneaux de signalisation et devant les piétons, il faut rouler à vitesse réduite.

Comme promis lors de sa récente visite, Thierry Bonnier, directeur de l’Aude, a tenu ses engagements. Accompagné du maire, Éric Ménassi, d’autres élus, Daniel Iché, vice-président de Carcassonne-Agglo Solidarité (CIAS), Antoine Jullian, directeur de la communication du bailleur social Habitat Audois, dans l’après-midi, le président est venu saluer les riverains avant partant pour le futur il rouvrira ses portes début septembre. Ils ont tous vu que « les choses changent et avancent ».

À Lire  Suivi d'assurance habitation à distance : quels sont les avantages ?

Les travaux sont terminés et la première livraison arrive.

Un billard, un baby-foot spécial, une table de ping-pong pliante, un atelier d’alphabétisation, un espace numérique à trois volets, un coin télé avec de nombreux médias et une climatisation rafraîchissante.

Daniel Iché a rappelé qu’un incident similaire avait eu lieu à Ozanam et avait très bien fonctionné.