Trois secrets imparables vérifiés par des experts pour enfin mieux dormir

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

À l’approche de l’hiver, le sommeil devient essentiel. En effet, le manque de lumière a affecté nos corps, qui connaissent généralement une grosse perte d’énergie, conjuguée à une dette de sommeil, pas forcément bien ensemble. Pour être en bonne forme tout au long de la journée et des mois à venir, la Ligue Belge de Cardiologie recommande de dormir idéalement au moins entre 7 et 9 heures la nuit. Selon leurs données, près de 30% de la population souffre de troubles du sommeil dans les pays les plus développés. Cela se traduit généralement par des difficultés à s’endormir, un éveil prolongé, un réveil le matin avant le réveil et une sensation de fatigue au réveil même après une bonne nuit de sommeil. Si presque tout le monde souffre ou souffrira d’insomnie occasionnelle à un moment de sa vie, cela devient un problème lorsqu’on parle d’insomnie chronique. Cela signifie qu’ils se sont produits au moins 3 fois par semaine pendant plus de 3 mois.

Dans la vidéo, découvrez les mauvaises habitudes matinales :

À long terme, les troubles du sommeil peuvent affecter la santé cardiovasculaire. Outre le risque de prise de poids, les troubles de l’appétit, le manque de sommeil peut engendrer d’autres problèmes majeurs comme le risque d’hypertension artérielle, d’insuffisance cardiaque ou encore de fibrillation auriculaire. Bref, il y a beaucoup de symptômes qu’on veut éviter à tout prix. Pour savoir si vous dormez bien, l’idéal est de vous adresser à un spécialiste qui pourra vous dire de quel trouble vous souffrez. Cependant, certains signes doivent vous alerter, comme une bouche sèche au réveil, des maux de tête matinaux, des difficultés de concentration ou encore des périodes sensibles au réveil.

À Lire  Saint-Pée-sur-Nivelle : Avec du vert, la culture du chanvre CBD prend racine au pied de la Rhune

Pour vous rafraîchir, vous et votre sommeil, la ligue belge des cardiologues nous livre un secret irrésistible pour bien dormir.

Un réveil ponctuel

Oui, on le sait, la tentation est grande de reporter le réveil une fois le week-end venu, surtout si la semaine a été chargée. Or, l’une des clés pour retrouver un bon sommeil réside dans sa régularité. En vous levant tous les jours à la même heure, vous respecterez votre rythme biologique, ce qui vous aidera à mieux dormir. Évidemment, cela signifie aussi se coucher plus ou moins à la même heure tous les soirs, mais forcément, vous n’irez pas vous coucher à la même heure le vendredi soir que le lundi soir et cela se comprend. Sur le même sujet : Bien-être. Remonter sur le vélo : les erreurs à éviter. N’oubliez pas de ne pas trop changer vos heures de coucher et de réveil et si vous vous sentez vraiment fatigué pendant la journée, il n’y a rien de mal à dormir en début d’après-midi. Attention cependant, cela ne prend pas trop de temps.

Voir l’article :
Le mouvement n’est pas seulement une source de stress pour les humains.…

Des températures adéquates

Nous vous rappelons plus en cette période de crise énergétique : vous ne devez pas surchauffer votre maison. Mais les experts de la santé s’accordent à dire que la température ambiante idéale devrait se situer entre 16 et 19°C. La raison ? Avoir trop chaud pendant son sommeil peut provoquer des réveils nocturnes et donc conduire à des insomnies. Cependant, pour bien dormir, la température corporelle doit baisser. Les spécialistes du sommeil parlent souvent du microclimat du lit, et pour cause : une fois sous la couette, un échange de chaleur entre le corps et le lit a lieu et cela augmente naturellement la température de notre lit.

À Lire  Et si on se laissait tenter par le CBD made in France ?

Voir l’article :
Bien sûr, quand on parle des Warriors, la première chose qui vient…

Des repas équilibrés 

Pour bien dormir, le secret est aussi dans l’alimentation ! Vous en avez peut-être fait l’expérience, mais s’endormir après avoir mangé un repas riche en calories comme la raclette, le burger ou la pizza n’est pas chose aisée. Nous avons du mal à trouver le sommeil et nous avons un estomac lâche. La même chose se produit lorsque vous buvez de l’alcool. La digestion est plus compliquée car s’allonger réduit le rôle de la gravité dans le corps. Cela peut alors provoquer des reflux gastriques, des brûlures d’estomac puis perturber le sommeil. On note également qu’un apport calorique trop important avant de dormir aura tendance à nous faire prendre du poids à long terme.

Retrouvez ici tous les conseils de la Ligue Belge de Cardiologie.

Ne manquez plus aucune actualité lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter thématique en cliquant ici.

Interdiction des fleurs de CBD : les jeunes entrepreneurs sont "prêts à prendre des risques"
A voir aussi :
Le Conseil d’Etat examine le décret gouvernemental qui interdit la vente de…