Trottinette électrique : à propos des assurances obligatoires, souvent méconnues des usagers

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Les utilisateurs de trottinettes électriques sont de plus en plus nombreux, la réglementation réglemente leur pratique depuis 2019. En effet, ce nouveau moyen de transport individuel connaît un grand succès ces dernières années. Cependant, beaucoup ne savent pas que ces machines doivent être assurées. Nous allons vous expliquer.

Plus qu’une tendance, la trottinette électrique est devenue pour certains un accessoire indispensable au quotidien. Cependant, cette machine largement acclamée s’accompagne d’une augmentation des accidents et des questions sur son assurance.

Une assurance obligatoire

La trottinette électrique est classée « NVEI » (Nouveaux Véhicules Electriques Individuels) car elle équivaut à un appareil de transport personnel motorisé (EDP). Ainsi, le code de la fonction publique et des assurances le place dans la même catégorie qu’une moto ou une voiture. Vous devez être assuré au moins en responsabilité civile en cas d’amende (jusqu’à 3 750 euros) au cas où cela arriverait à autrui. Il est également recommandé de souscrire une couverture accident individuelle pour se protéger en cas de blessures. Considérez que l’assurance responsabilité civile NVEI coûte en moyenne 3 à 8€ par mois.

« C’est obligatoire même si beaucoup de gens ne le savent pas. C’est le boulot du vendeur d’avertir ses clients que l’achat d’une trottinette électrique nécessite une assurance. C’est une question de confiance, que le vendeur propose une assurance à son client, le vendeur doit s’assurer son client. » soit il vient au magasin avec sa propre assurance », souligne le vendeur d’Over Watt, société spécialisée dans la vente de trottinettes électriques à Montpellier.

À Lire  Des bons plans pour économiser sur les produits Loungefly Disney !

Ceci pourrez vous intéresser :
Valérie Cohen (Covéa) est désormais nommée présidente de la commission dommages et…

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier de l’assurance civile NVEI, vous devez disposer d’une trottinette électrique homologuée CE. Elle couvre donc obligatoirement votre responsabilité civile à bord de votre engin. Vous êtes donc assuré contre les dommages corporels et matériels que vous pourriez occasionner.

Attention, souvent la responsabilité civile associée à un contrat d’habitation ne s’applique pas à une trottinette électrique. Ceci pourrez vous intéresser : Douze arguments pro-homéopathiques réfutés par la science, Dr Edzard Ernst. Il s’agit d’une assurance très spécifique qu’il faut souscrire comme pour une voiture ou un scooter.

De nombreuses opportunités pour les jeunes au sein d'AXA en France
Sur le même sujet :
Quelles sont les perspectives de recrutement d’AXA en France ? « Participer au…

Doit-on assurer son vélo électrique ?

La loi ne traite pas de la même manière une trottinette électrique et un vélo électrique. Un vélo électrique, dont le moteur ne fonctionne que lorsque vous pédalez, a le même statut juridique qu’un vélo, car il n’est pas considéré comme un VTM (véhicule terrestre à moteur). Il n’est donc pas obligatoire d’être assuré pour l’utiliser.

Pontarlier : Les conducteurs de trottinettes électriques sont prévenus
A voir aussi :
Plein Air est la première radio régionale Doubs-Jura. Source Mé © diamie…

À savoir

L’utilisateur du scooter électrique doit être âgé d’au moins 12 ans et rouler seul.

ud83dudef4ud83dudef4ud83dudef4 Plus de 2,5 millions de français ont déjà adopté une trottinette électrique ! Découvrez nos meilleurs conseils pour conduire en toute sécurité : âge, équipement, zones de circulation, vitesse, assurance… Merci de partager largement ces informations ! ud83dude4f pic.twitter.com/oqLYPgWurs

À Lire  4 façons de prendre soin de sa peau pendant l'été

Location de voiture : quelle assurance choisir
Voir l’article :
La location d’une voiture nécessite des précautions quant à la couverture, en…

Quels sont les équipements obligatoires pour circuler à trottinette ?

En plus de l’assurance (responsabilité civile au moins), un gilet fluo, mais uniquement la nuit, des feux avant et arrière, ainsi qu’un klaxon sont obligatoires. Le casque n’est pas obligatoire, mais il est fortement recommandé pour une meilleure sécurité.