Trottinettes électriques en libre-service : ces villes où elles sont interdites

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Les trottinettes électriques en free-floating n’ont jamais été autorisées à Nice. [© VALERY HACHE / AFP]

Publié

22.01.2023 à 13:35

Les trottinettes pas toujours les bienvenues

Renouvelé

22.01.2023 à 13:37

Anne Hidalgo, la maire de Paris, n’est pas la première à manifester son opposition à l’installation durable de trottinettes électriques en free-floating sur son territoire. D’autres villes de la région, en France comme à l’étranger, ont déjà dit « non », souvent pour des raisons de sécurité.

Depuis leur arrivée dans le nouveau paysage de la mobilité, les trottinettes électriques en libre-service sont à la fois adorées et vilipendées. Lire aussi : Faire le pont entre technologie et éducation : l’UNESCO et Huawei ont créé des campus de la jeunesse de l’UNESCO dans 20 pays. Face à leur situation anarchique à Paris, où ils séduisent aussi bien les jeunes conducteurs pressés que les touristes, mais posent des problèmes d’occupation de l’espace public, Paris a décidé en 2019 de limiter leur nombre à 15 000 pour trois opérateurs responsables.

Aujourd’hui, la municipalité envisage de les interdire, et il est donc prévu de demander l’avis des Parisiens sur cette question le 2 avril lors du « vote citoyen » annoncé par la maire de Paris le week-end dernier. Référendum pour laisser les principaux acteurs décider s’ils sont utilisateurs ou non.

Avis IONOS by 1 & 1 (2022): examen complet de l'hébergeur
Lire aussi :
Quel hébergeur pour un site internet ? IONS avec 1&1 Hébergement Web…

Des interdictions dans le monde entier

Anticipant les problèmes, d’autres communes d’Ile-de-France ont fait un choix plus radical, décidant de les interdire purement et simplement. Dès 2019, toutes les communes de la communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest – dont Boulogne-Billancourt ou Issy-les-Moulineaux – avaient dit « non » à l’installation de ces services de location de trottinettes électriques.

À Lire  Test du portable HUAWEI MateBook 16, grosse surprise...

C’est également le cas à Nogent-sur-Marne, où la commune du Val-de-Marnaise a pris cette décision à la suite d’une consultation citoyenne lancée l’hiver dernier.

En France, d’autres villes s’inquiètent également de l’installation de ce nouveau moyen de transport original, simple et rapide. A Lyon (69), plusieurs mesures ont été prises pour limiter leur déploiement, mais dans la ville voisine de Villeurbanne (69), le maire a empêché leur implantation dès leur arrivée en 2019.

Ceci pourrez vous intéresser :
Gmail vous permet désormais d’enregistrer des images directement dans Google PhotosGoogle vient…