Trouble, le travail des personnes âgées : pistes de réforme de l’État

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

« Power Point » a 26 pages. L’objectif : servir de socle au premier cycle de négociations engagé depuis mardi avec les partenaires sociaux sur la future réforme des retraites, dont Elisabeth Borne a ouvert jeudi les négociations politiques. Des copies papier des diapositives projetées sont remises en main propre à chaque réunion bilatérale.

Ce cours comprend un état des lieux de la situation dans le thème abordé lors du premier cycle censé s’achever le 6 novembre : travail des personnes âgées et « usages et déchirures professionnels ». Mais pas seulement. Le ministère du Travail trace également une « piste de réflexion ».

Une « assurance salaire » pour les chômeurs seniors

Le premier chapitre est le plus complet mais souffre d’une absence majeure : une réduction de la durée d’indemnisation de 36 mois désormais pour les 55 ans et plus, évoquée ce week-end par le ministre du Travail, Olivier Dussopt. A voir aussi : Expérience terrain : focus sur la cybersécurité dans le secteur maritime. Et pour cause, selon des sources gouvernementales, cette chanson a été abandonnée ; ce qui ne veut pas dire que des ajustements ne peuvent pas être faits, par exemple l’introduction d’une dégressivité.

La création de ce que le document appelle « l’assurance salaire » pour les demandeurs d’emploi qui occupent des postes moins rémunérés, également citée par le ministre du Travail, est un chiffre clé du document. Une « exclusion ciblée » des cotisations est également évoquée à cet égard, mais le sujet s’appelle la consultation sur l’assurance-chômage qui a débuté lundi.

Ont également été évoqués deux sujets très importants pour les employeurs : « la mutualisation des coûts des maladies professionnelles » et la retraite par l’employeur. Le droit à des conseils d’évolution professionnelle vers 45 ans et le renforcement du droit à la formation pour les plus de 50 ans sont également inscrits au programme.

À Lire  Courtage : Howden France acquiert CRF Conseils

Enfin, concernant l’emploi des seniors, si Olivier Dussopt évoque l’idée de construire un index – qui n’a pas rencontré le succès auprès des partenaires sociaux -, le document ouvre la porte à d’autres propositions sur le sujet.

« L’usage au travail » est le second volet du premier round de négociations, également abordé lors d’entretiens bilatéraux. C’était moins fourni dès le début. Mais il comporte une petite ouverture vers le syndicat en raison de la pénibilité. On parle de la suppression du plafond d’acquisition de points, qui détermine principalement l’âge de départ anticipé, et de la possibilité de les augmenter en cas d’exposition simultanée à plusieurs risques.

Voir l’article :
Nos magasins partenaires sauront vous conseiller des achats malins pour réussir vos…

Un droit à la reconversion

Mais pas question de réintégrer les facteurs de risque supprimés à l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée, comme le port d’une lourde charge, malgré les demandes des organisations de travailleurs. En revanche, le compte de difficulté donnera accès à un nouveau droit : à savoir la reconversion. Le sujet classique du rôle que peuvent jouer les branches dans la prévention des risques professionnels est également évoqué.

Enfin, sur la « carrière longue », sujet très sensible pour les syndicats, le ministère du Travail réalise clairement qu’il marche sur des œufs. Juste besoin de « moderniser » donc c’est mentionné, et en toute fin de document, sans plus de détails.

À Lire  Comment résilier une assurance habitation ? | L'immobilier par SeLoger

Le ministère est plus prolixe sur la retraite pour incapacité permanente, affichant une volonté claire de simplifier et de faciliter la procédure, notamment en supprimant l’obligation par la commission de discipline, et informant systématiquement les salariés de la possibilité d’en bénéficier.

Lire aussi :
Posté le 10/07/2022 à 06:01NOTRE CONSEIL – Une résidence secondaire n’est pas…