Trouvez la bonne assurance habitation en 3 étapes

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Définissez votre profil d’assuré

Couvrir son logement permet d’être indemnisé ou d’indemniser un tiers en cas de sinistre. A noter que l’assurance habitation n’est pas obligatoire pour un propriétaire qui occupe une maison indépendante. Il s’adresse cependant à un locataire et également aux propriétaires d’un bien en composition. La garantie responsabilité civile est le contrat minimum. Elle couvre les dommages corporels et matériels causés par vos biens à autrui. Selon vos besoins, vous pouvez également passer à une formule avec des garanties plus larges.

Dans tous les cas, les comparateurs d’assurance comme Meilleurtaux.com sont vos meilleurs alliés pour choisir la meilleure assurance habitation. Comme son nom l’indique, ce sont des outils en ligne gratuits qui donnent un aperçu des offres proposées par quelques compagnies d’assurance.

Ceci pourrez vous intéresser :
– Le prix du courant prend l’ascenseur pour les Vaudois en 2023…

Évaluez le bien à assurer

Le contrat d’assurance couvre à la fois les biens immobiliers, le mobilier et les appareils technologiques qui s’y trouvent. Pour calculer votre prime d’assurance, la compagnie tient compte des caractéristiques du bien et de sa valeur. Outre la définition du coût de la contribution, le bilan sert de base pour estimer le montant de l’indemnisation à percevoir en cas de sinistre. Voir l’article : Extinction de l’éclairage public à partir de 21h. jusqu’à 6h. Vous savez qu’une sous-estimation réduit le coût de votre prime d’assurance, mais diminue également l’indemnisation en cas de sinistre. En revanche, une surestimation vous fera payer une somme importante dans un contrat d’assurance.

Pour établir une bonne estimation, faites la liste de tous les biens à assurer et déterminez leur prix en tenant compte de leur valeur d’usage. Pour information, un meuble perd jusqu’à 10% de sa valeur chaque année lorsqu’il passe le cap de la première année d’utilisation. Quant au bien lui-même, cela dépend de son ancienneté, du prix du marché, de l’entretien réalisé, etc. Cependant, il est toujours possible de mettre à jour sa valeur pour correspondre à la situation réelle.

Lire aussi :
Conscientes de la difficulté que nous avons avec la baisse du pouvoir…

Renseignez-vous sur les différentes clauses du contrat

Outre le niveau de garantie et le coût de la prime d’assurance, plusieurs clauses méritent votre attention. Renseignez-vous notamment sur les exclusions de garanties, sachant que certaines situations peuvent ne pas être couvertes par le contrat. De plus, le montant de la franchise est si important. Il représente votre charge restante après indemnisation de l’assureur suite à un sinistre. A noter également que les assureurs imposent un plafond d’indemnisation et un délai de carence, des clauses qui impactent le montant à percevoir et les conditions d’application du contrat.

Dommage après orage, pluie : comment utiliser son assurance et être rapidement indemnisé ? Votre garage a été inondé par de fortes pluies ? Voici ce qu’il faut faire !

doubs. Carton rouge écologique pour le "puff"
Voir l’article :
Êtes-vous abonné à un journal papier ?& # xD;Profitez des avantages inclus…

À Lire  Guerre en Ukraine : Un avion militaire russe s'est écrasé dans le sud du pays ; Plusieurs morts à Kyiv après des frappes de drones