Un bon geste pour que les urgences des hôpitaux d’Ile-de-France ne soient pas remplies pendant les vacances

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le manque de personnel hospitalier met beaucoup de pression sur les services d’urgence en Île-de-France. Pour éviter les embouteillages, l’ARS recommande de choisir le 15 (Samu).

Par Maud Guilbeault

Publié le 29-juil-22 à 17:12

Premier réflexe : appeler le Samu en composant le 15

Il y a une pénurie de personnel soignant dans les salles d’urgence des hôpitaux de la région Ile-de-France. L’Autorité régionale de santé d’Île-de-France (ARS) incite les habitants de la région à ne pas les surcharger afin de permettre une bonne prise en charge des patients en situation grave voire d’urgence vitale. Ceci pourrez vous intéresser : Voici 15 conseils pour améliorer la santé de votre blog B2B. Outre les mesures déjà prises dans certains secteurs, notamment en Seine-Saint-Denis, il a diffusé jeudi 28 juillet 2022 une liste de recommandations et d’alternatives à privilégier avant de se rendre aux urgences.

Premier rappel de l’ARS : Quelle que soit la situation, le premier réflexe est d’aller chez le médecin de famille ou d’appeler le Samu le 15. Il vaut mieux aller chez le médecin dans la journée, sauf cas vitaux.

Lire aussi :
Une manifestation « contre la vie chère et le manque de climat » s’est…

Que faire en cas d’urgence vitale ou en cas de doute sur la gravité de la situation ?

Ces professionnels de la santé peuvent déterminer si vous devez vous rendre aux urgences et, dans le cas contraire, vous référer au centre d’urgence le plus proche. La liste des lieux de consultation de garde d’enfants et les horaires d’ouverture sont consultables sur la carte accessible depuis ce lien.

À Lire  Cigarette électronique : tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau Vaporesso Luxe 2

En cas d’urgence vitale ou de doute sur la gravité de la situation, le chiffre 15 reste le premier réflexe. Au bout du fil se trouvent des libéraux et des hospitaliers qui sont capables d’orienter le patient « selon ses besoins de soins », précise le communiqué de l’ARS Île-de-France, et permettent ainsi la régulation du kilométrage. services d’urgence.

Sur le même sujet :
Voici les numéros de garde des professionnels de santé de garde pour…

Non, un renouvellement d’ordonnance ne justifie pas de se rendre aux urgences

Ces mêmes travailleurs de la santé ont le droit de donner des conseils médicaux par téléphone, de les référer au spécialiste le plus compétent, de référer les personnes dans le besoin aux urgences les plus proches ou même de renvoyer l’équipe chez elle si la situation l’exige.

L’ARS Île-de-France rappelle également la liste des cas où il n’y a pas lieu de se rendre aux urgences : « certificat du médecin du sport, renouvellement d’ordonnance, vaccination, prolongation d’arrêt de travail, test de grossesse ». Dans toutes ces situations, il suffit de consulter un médecin de famille ou de demander conseil à un pharmacien.

Pour plus d’informations et accéder à la liste des centres de santé et centres de santé multiprofessionnels d’Île-de-France, il vous suffit de cliquer sur ce lien.

A voir aussi :
PARIS : L’horizon se dégage pour Ariane 6 : le vol inaugural…