Un F-35 sous double menace pourra-t-il atterrir en Suisse ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Pour le F-35A en Suisse nous sommes entrés dans le « money time ». L’avion de chasse américain de Lockheed Martin doit encore franchir quelques obstacles pour atterrir définitivement en Suisse. Les prochaines semaines seront cruciales. Non seulement l’organisation Stop-F35 a déposé mardi une initiative pour organiser un vote populaire sur l’acquisition du F-35A, mais un audit du Contrôle fédéral des finances (CDF) met en lumière la gestion des risques et les incertitudes financières entourant le processus F-35A d’acquérir des avions américains. Un nouveau rapport est attendu et pourrait décider de l’achat de l’avion américain.

Des obstacles que le Conseil fédéral, l’organe exécutif de la Confédération helvétique, et la Conseillère fédérale à la Défense, Viola Amherd, tentent par tous les moyens de surmonter afin de pouvoir s’offrir ce que la Suisse estime être le F-35 le plus apte à protéger sa population. Pourtant, le processus de décision concernant les futurs avions de combat de l’armée de l’air suisse semble avoir été parasité par la pression américaine, comme l’a rappelé en juin dernier le président de la commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat, Christian Cambon, lors du Paris Air Forum organisé par La Tribune:

« Jusqu’au tout dernier moment, nous avions de sérieux espoirs. Un seul voyage de plusieurs heures du président Biden à Genève, protégé par le système français de surveillance aérienne. On imagine aisément sur quels arguments les choses ont changé. Nos amis suisses, la main sur le cœur, nous ont dit « C’est pour vous. Cela arrivera. Il n’y a pas de problème. Vous êtes les meilleurs, vous êtes les moins chers ». Dans l’ensemble, nous connaissons le reste »

Sommaire

Pas l’assurance d’un prix fixe

Pas l'assurance d'un prix fixe

Outre ce point très sensible, qui restera une tache entre la France et la Suisse, l’achat du F-35 a également été fortement critiqué en Suisse. Il y a bien sûr la très active organisation Stop-F35, qui ne veut pas du F-35 et qui a réussi à récolter plus de 100 000 signatures pour déclencher un vote. Sur le même sujet : Mangalore Refinery and Petrochemicals Limited nomme Pomila Jaspal au poste de directeur. Il y a aussi la très sérieuse Federal Financial Control Authority (CDF), qui a émis des réserves sur le choix du F-35A, non pas sur le plan technique et opérationnel, mais sur le plan financier. « Les risques financiers associés au F-35A doivent être pris en compte », a-t-il déclaré dans un audit publié en juillet.

En particulier, la CDF est d’avis que « pour l’achat du F-35A il n’y a pas de garantie légale d’un prix forfaitaire au sens d’une somme forfaitaire selon la jurisprudence suisse. Les coûts de maintenance sur toute la durée de vie sont également associés à l’incertitude. Le CDF recommande à Armasuisse (Office fédéral de l’armement, ndlr) d’ajouter ces aspects financiers à son inventaire des risques. »

Le CDF note que « les termes forfaitaires et contrats à forfait ne sont pas définis dans la LOA (Letter of Offer & Acceptance, nlr) » signée par la Defense Security Cooperation Agency (DSCA) le 28 octobre 2021. Cette agence, qui fait partie du département américain de la Défense (DoD), fournit une assistance financière et technique pour le transfert d’équipements, de formations et de services de défense aux alliés et favorise les liens entre les armées. Selon Armasuisse, cette clause a été spécifiquement négociée et convenue entre les États-Unis et la Suisse. Cependant, le CDF affirme qu’il existe « une incertitude juridique sur la notion de prix d’achat fixe ». D’autant que la LOA « mentionne fréquemment le terme ‘coût estimé’ », insiste le CDF. Selon Armasuisse, cependant, cette dénomination est standardisée pour chaque LOA.

Dans le cadre du processus FMS (Foreign Military Sales), la Suisse et les Etats-Unis ont convenu que le coût d’acquisition des 36 F-35A au moment des offres en février 2021 serait de 5,068 milliards de francs suisses (5,3 milliards de dollars US) . Ils sont donc bien en deçà du budget de 6 milliards de francs fixé par le Conseil fédéral. Même si l’augmentation de prix est possible jusqu’au moment du paiement, les frais d’acquisition restent dans la limite de crédit, a annoncé le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) en juin 2021. Un jour pourtant, Lockheed Martin devra s’expliquer sur sa politique de prix de vente des F-35. Il y a une énorme différence de prix entre les 36 F-35A suisses et les 34 F-35 belges (3,6 milliards de dollars).

En outre, le CDF estime que « les coûts de maintenance sur la durée de vie sont également chargés d’incertitude ». Selon l’audit, « le risque de sous-estimation des coûts de fonctionnement n’apparaît pas dans la base de données des risques ». Le CDF recommande donc à Armasuisse de «compléter son inventaire des risques avec ces aspects financiers». Les documents consultés par le CDF mentionnent « un forfait pour les frais d’exploitation de l’avion en fonction du nombre d’heures de vol annuelles annoncées. Ces montants sont toujours indiqués comme « Prix estimé ».

Armasuisse n’a pas bougé, estimant que les coûts d’exploitation seront fixés d’ici 2040. Cependant, le CDF lui a rappelé que « l’expérience à l’étranger jette un doute sur les estimations des coûts d’exploitation aux États-Unis », car un rapport du Government Accountability Office (GAO) indique clairement que ces coûts ont été surestimés. Armasuisse n’a pas tenu compte de cette information dans l’analyse des risques. »

Cryptomonnaies : 5 raisons de ne pas investir (et 5 alternatives)
Ceci pourrez vous intéresser :
Bitcoin, Litecoin, dogecoin et autres Ripples… Les crypto-monnaies, que certains appellent aussi…

Stop-F35 gagne une première manche

Stop-F35 gagne une première manche

Les opposants à l’achat du F-35A par la Suisse ont remporté un premier tour, mais il y en aura probablement plusieurs dans un match à tous coups autorisés. Ils ont présenté aux autorités une initiative visant à organiser un référendum sur cette question. L’alliance de gauche Stop-F35 a déposé 110 000 signatures à la Chancellerie fédérale à Berne. «Cette initiative ne concerne que la question du type d’avion. Si la Suisse décide d’utiliser un autre jet, l’initiative sera retirée », indique Stop-F35 sur son site internet. La Chancellerie vérifie actuellement s’il y en a réellement 100 000 valides, comme l’exige la loi. Le Conseil fédéral doit ensuite fixer la date du vote.

À Lire  Rexel : Norges Bank se renforce

La coalition attend du Conseil fédéral qu’il ait « la volonté politique de convaincre les électeurs de se prononcer sur le plus grand traité d’armement de l’histoire de la Suisse », explique de son côté le Groupe pour une Suisse sans armée (GSSA). Elle appelle également le Conseil fédéral à prendre les mesures nécessaires pour que le référendum puisse avoir lieu en mars 2023 avant l’expiration des offres des quatre prestataires. Mais Viola Amherd veut torpiller ce processus démocratique suisse, Berne ne veut pas attendre le résultat du référendum. Le Conseil fédéral « veut acheter les F-35 dès septembre si les contrats n’expirent qu’en mars », dénonce l’alliance Stop-F35.

La banque russe Sberbank confirme que le retrait de Swift ne sera pas affecté
Voir l’article :
L’Union européenne a décidé d’exclure la principale banque russe du système financier…

Un vote décisif ?

Un vote décisif ?

Dans tous les cas, Viola Amherd doit attendre la décision de la Commission politique de sécurité (CPS-N) du Conseil national. Il n’a pas encore pris de décision définitive sur l’achat du F-35A et n’a donc pas encore voté. Avant de prendre sa décision, il souhaite prendre connaissance des rapports du Contrôle fédéral des finances (CDF) et de la Commission administrative du Conseil national sur le processus d’évaluation et la gestion des risques, qu’il examinera lors de ses réunions fin août et le 12 septembre 2022.

Le CDF, qui a déjà publié une revue très critique des risques financiers liés à l’achat du F-35A, a rappelé qu’il n’avait pas pris en compte la phase d’évaluation des candidats qui a conduit au choix de l’avion Lockheed Martin. C’est la Commission administrative du Conseil national qui s’en charge. C’est ce rapport qui pourrait être décisif, mais qui pourrait être réduit par le CPS-N, où le rapport de force est très largement en faveur de cet achat au vu des premiers rapports de cette opération. Et le F-35A peut alors atterrir en Suisse… à moins que Stop-F35 ne parvienne à faire dérailler le processus d’achat. Mais c’est loin d’être fini.

Sur le même sujet :
Le taureau est-il anticapitaliste ? Des questions se sont posées lundi en…

Newsletter – Industrie & Services

Newsletter - Industrie & Services

Recevez les actualités les plus importantes du lundi au vendredi à 13h

Crypto-monnaies : Voici les 3 pays les plus populaires en 2022
Ceci pourrez vous intéresser :
rénovation 05/02/2022 à 09:24 Publié le 05/02/2022 à 06:29 Les détenteurs de…

Inscription à la newsletter Industrie & Services

Inscription à la newsletter Industrie & Services

secteurs de l’industrie et des services

Créer un compte

Merci pour votre inscription !

Les dernières nouvelles de l’industrie du lundi au vendredi

13h dans votre boîte aux lettres

Dernière étape : confirmez votre inscription dans le mail que vous venez de recevoir.

Inscription à la newsletter Industrie & Services

Pensez à vérifier vos courriers indésirables.

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Inscription à la newsletter Industrie & Services

Les rédacteurs de La Tribune.

Connexion à mon compte

Les dernières nouvelles tous les jeudis

Merci pour votre inscription !

Dans votre boîte aux lettres à 9h

Vous êtes déjà inscrit !

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter ?

Réinitialisez votre mot de passe

Les dernières nouvelles de l’industrie du lundi au vendredi

Email envoyé !

13h dans votre boîte aux lettres

je n’ai pas de compte bancaire

Pourquoi le Rafale est le meilleur ?

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Les rédacteurs de La Tribune.

Pourquoi succès Rafale ?

Découvrez toutes les newsletters de La Tribune

Quel est le successeur du Rafale ?

La rédaction de La Tribune

Quel est le meilleur avion de combat au monde ?

Veuillez saisir l’adresse e-mail que vous avez fournie lors de la création de votre compte,

Quel est l’avion qui va remplacer le Rafale ?

Vous recevrez un e-mail avec vos données d’accès.

Quel est le meilleur avion de chasse du monde ?

Un email a été envoyé avec vos identifiants.

Quel pays possède le F-35 ?

A très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,

Quel est le meilleur avion de chasse du monde ?

Les rédacteurs de La Tribune.

Quel pays a le plus d’avion militaire ?

Le Rafale sait tout faire ou presque : combat aérien, attaque au sol, renseignement, atterrissage et décollage sur un porte-avions… Il a toute l’intelligence embarquée pour ne pas avoir à repasser au sol entre deux missions. C’est aussi le vecteur de la dissuasion nucléaire aérienne française.

Quels sont les meilleurs pilotes de chasse du monde ?

Quel est l’avion de chasse le plus agile ?

Quel pays a le plus d’avion militaire ?

Un prix justifié par Dassault pour sa polyvalence : défense et supériorité aérienne, attaque au sol, anti-navire, reconnaissance, ravitaillement aérien, bombardement stratégique…

Le lancement du SCAF apparaît donc comme une nécessité pour la France, même si elle peut encore compter sur le savoir-faire exceptionnel de Dassault Aviation, l’un des rares avionneurs au monde et le seul en Europe capable de concevoir et concevoir un avion de combat seul tous ses partenaires.

Quel pays a le plus d’avion de guerre ?

L’avion de chasse F-22 Raptor de l’USAF est largement considéré comme l’avion de chasse le plus puissant et n’est pas vendu à d’autres pays.

Quel pays a l’arme la plus puissante ?

Le lancement du SCAF apparaît donc comme une nécessité pour la France, même si elle peut encore compter sur le savoir-faire exceptionnel de Dassault Aviation, l’un des rares avionneurs au monde et le seul en Europe capable de concevoir et concevoir un avion de combat seul tous ses partenaires.

Qui a les meilleurs avions de chasse ?

  • L’avion de chasse F-22 Raptor de l’USAF est largement considéré comme l’avion de chasse le plus puissant et n’est pas vendu à d’autres pays.
  • 2019 : Le premier F-35 opérationnel des Pays-Bas, connu sous le nom d’AN-3, est livré depuis l’usine de Fort Worth, au Texas. 2019 : Le premier F-35 néerlandais opérationnel est livré à Luke AFB. 2019 : Lancement du premier F-35 hollandais, fabriqué à Cameri, Italie, FACO.
  • L’avion de chasse F-22 Raptor de l’USAF est largement considéré comme l’avion de chasse le plus puissant et n’est pas vendu à d’autres pays.
  • 1. Chine La République populaire de Chine compte un peu plus de 2,1 millions de militaires actifs, auxquels s’ajoutent 510 000 réservistes. Ses moyens matériels comprennent 5 250 chars et véhicules blindés, 3 285 avions et 777 navires de guerre, dont trois porte-avions ou porte-avions.
  • Olexander Oksanchenko est considéré comme l’un des meilleurs pilotes de voltige de chasse. Il a plus de 2 000 heures de vol à son actif, il a exécuté à la perfection les éléments les plus difficiles de la voltige.
  • 1. Chine La République populaire de Chine compte un peu plus de 2,1 millions de militaires actifs, auxquels s’ajoutent 510 000 réservistes. Ses moyens matériels comprennent 5 250 chars et véhicules blindés, 3 285 avions et 777 navires de guerre, dont trois porte-avions ou porte-avions.
  • Quelle est la meilleure aviation militaire au monde ? L’avion de chasse F-22 Raptor de l’USAF est largement considéré comme l’avion de chasse le plus puissant et n’est pas vendu à d’autres pays.
  • ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE Parce que l’Amérique a la plus grande expérience militaire au monde, elle possède le plus grand nombre d’avions de chasse militaires au monde, près de 3318 avions de chasse, dont l’USAF F-16, qui se classe au quatrième rang mondial.

Quel pays a l’arme la plus puissante ?

Ainsi, en 2022, la Russie détiendrait environ 6 000 ogives nucléaires devant les États-Unis (5 977 pour la Russie, 5 428 pour les États-Unis), la plaçant en tête de liste des puissances nucléaires mondiales.

Quelle l’arme la plus puissante au monde ?

1. Dassault Rafale. …

Quelle est l’armée la plus puissante d’Europe ?

2. Le F-22 Raptor. …

Quelle est l’Armée la plus puissante de l’Europe ?

3 – L’Eurofighter Typhoon. …

À Lire  Italie : la banque centrale relève sa prévision de croissance

Quelle est la force militaire de l’Europe ?

4. Le McDonnell Douglas F/A-18 Hornet. …

Quelle est la première puissance militaire européenne ?

5. Le McDonnell Douglas F-15 Eagle. …

Quel est l’avion qui va remplacer le Rafale ?

6 – Le F-16 Fighting Falcon de General Dynamics. …

7. Le Mitsubishi F-2. …

Est-ce que le F-35 est un bon avion ?

8. Le MIG-29 KUB.

Pourquoi le F-35 se vend ?

Ainsi, en 2022, la Russie détiendrait environ 6 000 ogives nucléaires devant les États-Unis (5 977 pour la Russie, 5 428 pour les États-Unis), la plaçant en tête de liste des puissances nucléaires mondiales.

Quels sont les meilleurs avions de chasse au monde ?

Le Magnetar, l’arme la plus puissante de l’univers | corii.

  • Selon le site Internet Global Firepower, la France possède l’armée la plus puissante de l’UE. Basé sur des critères tels que la puissance militaire ou la capacité financière et logistique, le classement place même Paris au 7e rang mondial, derrière la Corée du Sud et devant le Royaume-Uni.
  • Selon le site Internet Global Firepower, la France possède l’armée la plus puissante de l’UE. Basé sur des critères tels que la puissance militaire ou la capacité financière et logistique, le classement place même Paris au 7e rang mondial, derrière la Corée du Sud et devant le Royaume-Uni.
  • Personnel militaire de l’UE Selon les données publiées par l’IISS, le personnel actif des pays de l’Union européenne est passé de 2 032 590 en 2008 à 1 513 510 en 2015, soit une réduction d’un quart.
  • C’est un fait.
  • Le lancement du SCAF apparaît donc comme une nécessité pour la France, même si elle peut encore compter sur le savoir-faire exceptionnel de Dassault Aviation, l’un des rares avionneurs au monde et le seul en Europe capable de concevoir et concevoir un avion de combat seul tous ses partenaires.
  • Quel est le meilleur avion de chasse français ? 1 â Le Dassault Rafale Le Dassault Rafale a été développé par l’avionneur français Dassault Aviation pour remplacer les avions utilisés par les Forces armées françaises au milieu des années 1980.
  • Mais est-ce un bon choix ? Le F-35 Lightning II est considéré comme l’avion de combat le plus moderne au monde. Cet avion du constructeur américain Lockheed Martin est considéré comme bien plus qu’un simple avion de combat.
  • Attachée au développement de l’avion de chasse européen Scaf, l’Allemagne a néanmoins décidé d’acheter jusqu’à 35 avions de chasse F-35 au constructeur américain Lockheed Martin pour assurer sa mission de dissuasion nucléaire au sein de l’OTAN.

Quel pays possède le F-35 ?

Vous pourrez admirer un chasseur omnirôle Dassault Aviation Rafale et juste derrière un chasseur multirôle Boeing F/A-18E Super Hornet.

Qui a des F-35 en Europe ?

Gros frelons.

Pourquoi l’Allemagne acheté des F-35 ?

Marine américaine.

Pourquoi l’Europe acheté des F-35 ?

Marin.

Mer Méditerranée.

Pourquoi les Allemands n’ont pas d’armée ?

Raphaël M

Est-ce que l’Allemagne a le droit de garder son armée après la guerre ?

F/A-18E.

Quel est le pays qui n’a pas d’armée ?

photo de la semaine

Qui a acheté le F-35 ?

Signe de Neptune 2022.

Qui fabrique l’avion F-35 ?

2019 : Le premier F-35 opérationnel des Pays-Bas, connu sous le nom d’AN-3, est livré depuis l’usine de Fort Worth, au Texas. 2019 : Le premier F-35 néerlandais opérationnel est livré à Luke AFB. 2019 : Lancement du premier F-35 hollandais, fabriqué à Cameri, Italie, FACO.

Quel pays ont acheté le F-35 ?

L’Allemagne devient le dixième pays d’Europe à acquérir le F-35 (Belgique, Danemark, Finlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni et Suisse). Sept d’entre eux sont également membres de l’Union européenne.

Pourquoi l’Allemagne acheté des F-35 ?

La décision de l’Allemagne d’acheter 35 avions de chasse F-35 à l’américain Lockheed-Martin fait voler en éclats l’idée d’une Europe de la défense, celle-là même que le président Macron tient à promouvoir.

Est-ce que l’armée russe est puissante ?

L’Allemagne a opté pour le Lockheed Martin F-35 américain pour moderniser sa flotte d’avions de chasse vieillissants. Les députés français se sont alarmés de la perspective d’une telle commande, qui, selon eux, « éliminerait » le besoin du nouvel avion de chasse européen, qui devrait être disponible d’ici 2040.

Qui a des F-35 en Europe ? L’Allemagne devient le dixième pays d’Europe à acquérir le F-35 (Belgique, Danemark, Finlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni et Suisse). Sept d’entre eux sont également membres de l’Union européenne.

Quelle est la force de l’armée russe ?

L’irresponsabilité de l’Allemagne se reflète dans son absence du Conseil de sécurité permanent de l’ONU et dans son refus d’intervenir unilatéralement militairement à l’étranger.

Quel armement dispose la Russie ?

Ils visent à intervenir dans des conditions strictes contre d’éventuelles menaces terroristes. C’est une première depuis la Seconde Guerre mondiale. C’est ce qu’a décidé vendredi la Cour constitutionnelle fédérale.

Qui est le plus puissant entre les USA et la Russie ?

En 2017, seuls trois pays en Europe n’ont pas d’armée nationale : Andorre, l’Islande et le Liechtenstein. Depuis un accord tripartite en 1993, la défense de l’Andorre n’est garantie par la France ou l’Espagne qu’en cas de menace ou de violation de son intégrité territoriale.

Qui est le plus puissant entre les USA et la Russie ?

OTWA — L’Armée canadienne envisage d’acheter 88 avions de chasse F-35 au constructeur américain Lockheed Martin, une commande de plusieurs milliards de dollars pour remplacer sa flotte vieillissante, a annoncé lundi la ministre de l’Armée Anita Anand.

Pourquoi les USA est le pays le plus puissant au monde ?

Le département américain de la Défense a signé un contrat avec Lockheed Martin Corp pour la construction de plusieurs centaines d’avions de chasse F-35, un chasseur furtif de cinquième génération parmi les plus performants au monde.

Quel pays soutient la Russie ?

Les F-16 ne seront exploités qu’à la base de Volkel, où les premiers F-35 arriveront à partir de mi-2022. Les Pays-Bas ont reçu leur premier F-35 en novembre 2019. Les neuf derniers appareils supplémentaires, commandés en 2020, seront livrés en 2023 et 2024.

  • La décision de l’Allemagne d’acheter 35 avions de chasse F-35 à l’américain Lockheed-Martin fait voler en éclats l’idée d’une Europe de la défense, celle-là même que le président Macron tient à promouvoir.
  • Le ministère britannique de la Défense a déclaré que l’armée russe a été « considérablement affaiblie » par tous les dommages qu’elle a subis depuis le début de l’invasion de l’Ukraine. Et ce conflit a rendu de nombreuses troupes d’élite russes « inefficaces au combat ».
  • La Russie est-elle une puissance militaire ? « Au début du conflit, la Russie avait déployé plus de 120 groupes de bataillons tactiques, soit environ 65 % de ses forces terrestres totales », explique le MoD britannique. « Aujourd’hui probablement plus d’un quart de ces unités ont été déclarées hors d’usage. »
  • 7e puissance militaire mondiale Notre puissance militaire, dotée d’un budget de 41 milliards d’euros (près de 2 % de notre PIB), nous place au 7e rang mondial, loin derrière les États-Unis. La Russie compte 850 000 soldats actifs, ainsi qu’une réserve de 250 000 hommes et femmes, selon le site Web de Global Fire.
  • Ce n’est qu’une fraction des forces armées de Moscou, qui compte une armée active d’environ 900 000 hommes et 2 millions supplémentaires en réserve. Côté armement, l’armée russe contrôle majoritairement les chars T-72, mais aussi leur version plus moderne, le T-90.
  • Malgré l’effondrement de l’Union soviétique, la Russie reste le plus grand pays du monde et dispose de ressources naturelles sans précédent (gaz naturel, pétrole). Militairement, elle demeure la première puissance nucléaire mondiale et la deuxième puissance conventionnelle après les États-Unis.
  • Malgré l’effondrement de l’Union soviétique, la Russie reste le plus grand pays du monde et dispose de ressources naturelles sans précédent (gaz naturel, pétrole). Militairement, elle demeure la première puissance nucléaire mondiale et la deuxième puissance conventionnelle après les États-Unis.

Est-ce que la Russie est puissante ?

Les États-Unis sont la première puissance industrielle mondiale. Ils produisent toutes sortes de produits finis et leurs principaux atouts sont l’industrie lourde (chimie, métallurgie…), les industries de pointe (électronique, informatique, aéronautique, biotechnologie…), l’automobile (Ford).

Pourquoi la Russie est si puissante ?

Les pays qui soutiennent la Russie

Est-ce que la Russie est forte ?

Syrie. …