Un habitant d’Annecy achève la grande traversée des Etats-Unis en trottinette électrique

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Un road trip à bord d’un classique américain entre Los Angeles et New York est le rêve de tout amoureux des Etats-Unis. Mais Emmanuel Avalle d’Annecy a un autre rêve : traverser le pays de l’Oncle Sam à bord… d’une trottinette électrique. Son voyage a déjà commencé et se terminera avant le 19 septembre.

La trottinette électrique n’est pas vraiment le type de véhicule que le commun des mortels choisit pour parcourir la mythique Route 66 et les grands espaces du cœur des États-Unis. Une telle excursion a généralement lieu soit à bord :

Ces voitures offrent un niveau de confort et de sécurité bien supérieur, tout en adhérant parfaitement au fameux « rêve américain ». Emmanuel Avalle balaie ces idées reçues. Cet ingénieur de 27 ans, ancien cadre chez Danone, a jeté son dévolu sur un scooter électrique pour son aventure américaine.

Emmanuel et Brigitte partent en Amérique

Traverser les États-Unis en trottinette électrique n’est pas un voyage sans heurts. Emmanuel Avalle en est conscient, d’où son choix – non sans malice – de baptiser sa montagne « Brigitte ». Une telle expédition demande avant tout une organisation au carré et une préparation technique minutieuse. Il ne suffit pas de souscrire une assurance trottinette électrique. L’ingénieur annécien doit également planifier son itinéraire en tenant compte des bornes de recharge du petit véhicule motorisé et de ses caméras. Il serait dommage de priver vos abonnés YouTube et Instagram d’images d’un Français se faufilant au cœur des États-Unis à bord d’un scooter conçu pour de courts trajets en ville. Pour gagner en souplesse et en autonomie, l’aventurier n’a emporté que l’essentiel : « trois t-shirts et trois boxers » selon lui.

À Lire  Covéa : Nouveau Président et prise de contrôle de Partner Re finalisée

Outre ces considérations techniques et pratiques, le trajet lui-même pose parfois problème. Atteindre deux villes est rarement aisé, du fait de l’état de la route et de la position debout permanente – synonyme de mal de dos et de tension dans les fesses. Les grandes prairies et les forêts américaines réservent parfois quelques surprises. Voir l’article : Réglementation et assurance 2022 pour les trottinettes électriques, hoverboards et autres Segway. Le Français dit avoir rencontré un ours avec ses oursons dans le parc national de Sequoias, en Californie. Heureusement, la belle bête ne l’a pas poursuivi. Emmanuel a déjà fait sa marque au Kansas, en Illinois et au Wisconsin.

Une incursion au plus près de l’Amérique

Une incursion au plus près de l'Amérique

Après 5 000 kilomètres en scooter, le Français dresse un bilan plutôt positif du parcours. Certes, recharger des batteries électriques est toujours un casse-tête, surtout dans des territoires isolés comme le désert du Grand Canyon. Cependant, Emmanuel Avalle s’est échappé en utilisant l’électricité des chambres louées, des autoroutes, des motels et, plus difficile encore, des campings sauvages. Mais pour l’ancien salarié de Danone, ces petits dangers n’enlèvent rien au plaisir de conduire seul à travers les vastes Etats-Unis.

Brigitte lui a permis de rencontrer des gens formidables pendant le voyage. Rouler lentement, à une moyenne de 21 km/h pendant 5 heures par jour, lui laisse plus de temps pour apprécier le paysage et mieux s’imprégner du pays. Enfin, Emmanuel voit dans cet effort audacieux l’opportunité de « se découvrir », plus que de découvrir les Etats-Unis. Le jeune aventurier espère rejoindre New York avant le 19 septembre, date de son retour en France.

À Lire  Combien de temps faut-il pour débloquer une assurance vie ?

Assurance habitation : comment choisir la bonne formule ? | SeLoger Immobilier
Voir l’article :
Afin d’être correctement protégé en cas de sinistre, il est important de…