Une forte baisse du marché des voitures d’occasion en 2022 est…

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le marché des véhicules d’occasion a connu une année 2022 particulièrement difficile, selon les données fournies par le site AutoScout24. La baisse des inscriptions peut s’expliquer par plusieurs raisons.

Zapping Autonews 2022 concepts de voiture en vidéo

En 2022, le marché de l’occasion a connu sa pire année depuis 2000. C’est ce que révèle le site européen de petites annonces automobiles AutoScout24 en faisant le point sur cette annus horribilis. Selon lui, la guerre en Ukraine et la crise énergétique « par rapport à 2021, ont fait chuter le nombre d’inscriptions de -14,1% ».

Au total, 5 127 955 véhicules d’occasion ont été immatriculés en 2022, contre 5 966 ​​869 en 2021. Cette baisse des ventes de véhicules d’occasion est également le résultat des hausses de prix et de la faiblesse de l’offre déjà observées en 2021. « Le marché de l’occasion n’a pas été en mesure de compenser le manque de véhicules neufs mis sur le marché par les constructeurs », explique AutoScout24.

La Clio est la voiture la plus vendue d’occasion

Photo D’IllustrationCrédit Photo – Pixabay Lire aussi : La BMW R100 GS la plus chère du monde.

Toujours selon les données d’AutoScout24, la Renault Clio « reste la star du marché de l’occasion » avec une part de marché de 6,5%. Citroën C3 (3,7%) et Peugeot 208 (2,7%) font partie des 3 voitures les plus vendues sur le marché de l’occasion. La seule voiture étrangère dans le top 10 est la Volkswagen Golf (2,6 % de part de marché). AutoScout24 détermine que les berlines sont les plus recherchées, « suivies des SUV et des véhicules tout-terrain, puis des monospaces ».

Voir l’article :
Publié le 25 janvier 2023 à 8:07Les habitants de Vénissieux, Aix-en-Provence ou…

Le diesel domine le marché de l’occasion

Photo D’IllustrationCrédit Photo – Pixabay

Côté motorisations, AutoScout24 détermine que le diesel « reste dominant » avec une part de marché de 52,35%, contre 40,90% pour l’essence et 4,5% pour les motorisations hybrides. L’électrique ne représente que 1,39 % des ventes de véhicules d’occasion en 2022, mais c’est tout de même une augmentation de 46,4 % de part de marché par rapport à 2021. Renault Zoé est le modèle électrique le plus vendu avec une part de marché de 30,8 %. Elle devance la Peugeot e-208 (8,2%) et la Tesla Model 3 (5,5%).

Le site de revente de véhicules d’occasion prévoit une baisse des prix des véhicules en 2023, une augmentation des livraisons de voitures neuves et donc une nouvelle offre sur le marché final de l’occasion.

Sur le même sujet :
Depuis quelques mois, le stock de Tesla d’occasion est en forte croissance,…

3 questions sur le marché de l’occasion en 2022

Quelle est la voiture d’occasion la plus vendue l’année dernière ?

Selon les données du site AutoScout24, la Renault Clio reste la voiture la plus vendue sur le marché de l’occasion en 2022, avec une part de marché de 6,5 %. La citadine au losange devance la Citroën C3 (3,7%) et la Peugeot 208 (2,7%).

Quelle est la voiture électrique la plus vendue en occasion ?

Malgré une année très compliquée pour le marché de l’occasion, les véhicules électriques ont le vent en poupe. Et la voiture électrique la plus vendue est la Renault Zoé. La citadine zéro émission détient une part de marché de 30,8 % dans le secteur de l’occasion. Il reste Peugeot e-208 (8,2%) et Tesla Model 3 (5,5%).

Le diesel se vend-il toujours bien sur le marché de l’occasion ?

Oui, en 2022, le diesel est resté le moteur de prédilection des acheteurs de véhicules d’occasion. Les diesels représentent 52,35 % de part de marché, contre 40,90 % pour l’essence. L’hybride ne représente que 4,5% de part de marché, et l’électrique 1,39%.

Lire aussi :
Des ZFE de plus en plus sérieusesLa mise en place des zones…

En bref

-14,1 %. Il s’agit du pourcentage de la baisse du nombre d’immatriculations pour le marché des véhicules d’occasion, entre 2021 et 2022. L’année dernière a été une catastrophe, selon AutoScout24, évoquant la guerre en Ukraine ou la crise énergétique pour expliquer cette importante. baisse de forme

Voir l’article :
Lors de l’achat d’une voiture, une question récurrente se pose : dois-je…

La quotidienne

Retrouvez chaque soir une sélection d’articles dans votre boite mail.

À Lire  Peugeot, Citroën, Renault... Le Retro Argus Classic 2022 au top !